Jump to content

Avalon

Membres
  • Content Count

    1254
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Avalon

  1. Alors, je reviens au sujet qui nous préoccupe... Il existe de nombreux modèles de matoirs. Pour info, les plus petits sont, bien entendu, les moins aisés à utiliser car ils multiplient les erreurs de placement, de frappe, etc... A partir de là, je vais changer mon fusil d'épaule, abandonner provisoirement l'ouvrage en cours et le basket prévu. Prendre un matoir conséquent (X534) facilitera la compréhension de la manoeuvre. Ne soyez donc pas étonnés que la pièce de cuir ne soit pas identique à la première. Donc, sur ce second morceau de cuir, on trace un trait souvent oblique, de préférence, pour ne pas s'encombrer d'un problème de parallèlisme avec le bord. Ce que, dans ce cas, je n'ai pas fait, vas savoir pourquoi ! On pose le bas du matoir sur ce trait.......
  2. Mon "atelier" avec, sur la droite, le plan de découpe, un tantinet encombré. Le plan de frappe, issu d'une dalle de marbre. Pour les p'tits curieux, il conviendra d'agrandir l'image.
  3. Il convient donc, ensuite, d'abaisser les contours intérieurs de ladîte zône et, pour ce faire, si ces contours sont relativement droits, le beveller B970 est parfaitement adapté. Mêm si c'est une évidence, je vous montre ce que cela donne, une fois cette partie du travail terminée... Une petite pause...(Tout cela est, bien sûr, en différé, mais...) ... le temps de vous montrer mon petit domaine. Si le coeur vous en dit, suivez-moi !
  4. Pour ceux d'entre vous qui auraient des doutes sur la façon de s'y prendre......... Les autres camarades "cuiristes" trouveront sûrement ce sujet fastidieux mais il est vrai que, lorsque on ne connaît pas le "truc", au demeurant bien simple, on peut avoir certaines difficultés à exécuter un bon "basket". Pour commencer, sur la pièce de cuir, on trace, à l'aide d'un compas, d'un maître-à-danser, d'une fourchette, un trait parallèle au bord du cuir... On peut, également se servir de cet outil règlable et gradué, à gauche, qui s'adapte sur le couteau à pivot, permettant de conserver un intervalle régulier, et qui offre donc, de surcroît, l'avantage de pouvoir fendre le cuir proprement. Après avoir, comme il se doit, mouillé le cuir, en se guidant à l'aide de ce trait, on découpe donc, pour la délimiter, la zône à repousser.
  5. JE SUIS PASSE A COTE ??? Comment ai-je pu ? Superbe ! Sur cette lime, un étui-basket m'aurait bien plu........ J'arrive trop tard................. mais j'arrive (c'est en cours de finalisation)! En tous cas, BRAVO ! A. P.S. Le petit "plus" est de bon aloi et je l'aurais bien vu sur l'intégralité de la garde, tranche incluse.
  6. Beaux projets .............. et bonnes vacances ! A.
  7. Un grand merci tout amical, Patrice ! A.
  8. Je constate que cet étui plaît beaucoup et c'est à juste titre ! Le passant combiné à la patte d'attache est sympa, l'insert en serpent est bien travaillé. Le repoussage ethnique est de bon goût et l'envers vaut l'endroit. L'étui en tilleul est bienvenu. Il manque peut-être un peu de "pointu" mais ce n'est que mon avis... :bhaoui..: . En tous cas, rien de gênant. Habiller un GIL ne nous met jamais en manque d'inspiration..... A ce propos, une photo de l'étui accompagné du couteau nu ne m'aurait pas déplu. Bravo, Patrice ! A.
  9. Très beau projet, en effet ! Un floral riche, de jolis entrelacs bien équilibrés, de belles feuilles à la Jim LINNELL et, tout cela........... pour quoi faire ? En tous cas, une belle promesse. A. P.S. Lorsque je vois tous ces travaux de cuir, je me dis que créer un forum français destiné à ce hobby devient une évidence. Malheureusement, je n'ai aucune idée du fonctionnement d'un tel site, ni même si nous serions assez nombreux pour qu'il puisse vivre correctement.
  10. Merci ! Cela dit, je me rend bien compte qu'il est plus facile d'en parler que de le réaliser. A.
  11. Si je peux me permettre une suggestion...... Le manche aurait été encore plus beau et plus ergonomique si, comme il semble sur la première photo, il avait comporté quatre pans. Losangique, en quelque sorte. En effet, sur cette photo, le micarta semble être un pan du manche au reflet plus sombre. Qu'en pensez-vous ? A.
  12. Encore un bon travail d'équipe ! Le couteau, par ses dimensions (?) me semble sérieux et ce damas asiatique est très beau ! Beaucoup de dynamique dans l'étui........ L'insert en mamba est sublime ! Bravo à vous deux ! A.
  13. Ah ! J'ai eu le nez creux ! :104: A.
  14. J'ai l'impression de percevoir une femme qui danse ou est-ce l'influence de "Des dames et des arcs" ? Le design du repoussage est bien sympa mais........... est-ce que ce sera en couleur comme le projet semble l'indiquer ? J'ai bien l'impression, également, qu'il va y avoir un empiècement "écailleux" A.
  15. Je réitère ma prière concernant l'option du bas d'écran: "Afficher les sujets actifs pour: Aujourd'hui/ La semaine dernière/Il y a deux semaines/etc...". En effet, à moins de rechercher un sujet dans une rubrique bien précise, on ne peut plus tomber, par hasard, sur un autre sujet non préalablement désiré, et qui peut, malgré tout, nous brancher. Si, d'aventure, c'était suite à une mauvaise manip de ma part, que la chose était introuvable, je demande, Guillaume, ton indulgence. Aucune impatience de ma part, cependant, mais je trouve cette option indispensable. A.
  16. Quel design ! Quelle modernité ! Bien que, d'habitude, je préfère la rusticité et le côté traditionnel, j'avoue que l'esthètique de cet ouvrage est à tomber ! Et le truc du demi-manche est, également, une sublime trouvaille ! Le profil de lame est, comme à l'habitude, superbe et l'étui est très réussi, lui aussi. Bravo pour cette démonstration de bon goût !.... vraiment ! A.
  17. Avalon

    Dualité !

    Laurent, Marc, mis à part une essence de bois contenant de la silice, qu'évidemment, dans ce cas, nous n'utiliserions pas, le danger de rayer la lame peut venir de la présence de grains de sable arrivés là, malencontreusement. D'aucuns collent, dans l'insert en bois, un morceau de peau imbibé d'huile fine. C'est, je le pense, une erreur car, alors, à quoi sert d'isoler la lame du cuir de l'étui si c'est pour la remettre en contact avec une autre ? Donc, pour faire cette "alèse" en bois, constituée de deux parties, j'en fabrique, après avoir tracé le profil de la lame, la première en évidant, au ciseau à bois, l'emplacement d'une moitié de l'épaisseur de cette lame puis, ceci fait, j'en taille le contour au plus près du profil de celle-ci, en prenant soin de laisser une petite surface en pourtour pour le plan de colle. Ensuite, j'évide la seconde moitié de l'alèse, sans la détourer et je colle à la colle à bois, bien entendu. Lorsque c'est sec, je découpe la seconde moitié en me guidant sur le profil de la première. Enfin, j'arrondis tout cela à la lime et je ponce. C'est aussi simple que ça !
  18. Avalon

    Dualité !

    Bonsoir, Marc. Il y a bien, comme souvent, un étui interne, en bois mais qu'entends-tu par "alèses" ? A.
  19. Avalon

    Dualité !

    .......... Et, comme d'hab., merci à vous tous ! ;) Une petite indication pour Laurent: cet ensemble reste, malgré tout, tout de cuir puisque le Yang est simplement du cuir de couleur naturel tandis que le Yin fait partie de la même pièce de cuir teintée en noir.L'étui est, lui-même teinté de couleur écaille. Je pense que c'est le flash qui crame les blancs. Cela dit, j'admet, bien entendu, ta réserve. A.
  20. J'ai conçu celui-ci, il y a quelque temps déjà ! Certains d'entre vous l'ont sûrement déjà vu sur Archasse mais pour les autres copains... un petit dorsal de chasse. Pas de photo du couteau hors de l'étui car elle n'est pas franchement réussie. A.
  21. Effectivement ! On se laisse même aller à penser qu'en choisissant la voie du cuir, tu fais peut-être fausse route... A.
  22. Encore un grand Merci pour votre intérêt ! Antoni, une réponse s'impose donc. Tout d'abord, dis-toi bien que j'ai débuté comme toi, il y a maintenant de nombreuses années sauf que, le tuto, c'est un copain d'alors qui me l'a fait vivre en direct et c'est ainsi que l'on m'a mis le pied à l'étrier, sans plus. Je suis donc heureux de t'avoir entrouvert cette porte. En ce qui concerne le fer à contourner B61, j'ai, effectivement, constaté, il y a maintenant un certain temps, qu'il n'apparaissait plus au catalogue Tandy. Ce n'est, certes, pas un matoir indispensable mais je trouve qu'il apporte un certain petit plus dans le détail d'un repoussage. Donc, pour les plus entêtés, voire les plus bricoleurs, comme Luky, voici quelques photos du disparu. Une, du dessus... .... Et,une, de profil !
  23. Comme Lagroht (comment pourrait-il en être autrement.......... Nous semblons toujours d'accord), je le trouve peut-être un peu impersonnel. Beaucoup trop de blanc. Et, pour soutenir Oeil-de-lune, impossible de trouver les sujets de la veille ou de l'avant-veille. Pour la séparation des épinglés, ce sera, apparemment, bientôt règlé...... donc, je me tais ! Pour le reste, il faudra s'habituer. Je souhaite surtout y trouver des nouveautés pratiques, comme le profil affiché un peu plus complet qu'avant. Ca, c'est bien ! Ah, oui ! J'ajouterai un truc.... Les citations se confondent un peu avec la réponse qui suit. En tous cas, bravo pour le courage ! A.
  24. Pas fini, pas fini............ mais en très bonne voie, mon cher Marc ! En tous cas, un bel ensemble. Le couteau me semble bien au niveau de tes meilleures réalisations et le choix des composants mettent bien en valeur cette jolie lame/lime. Quant à l'étui, le repoussage est de bon aloi et assez bien réparti sur la surface. La qualité de la photo ne permet, malheureusement, pas d'en dire beaucoup plus. Il semble pourtant bien réalisé et en harmonie avec son occupant. Bravo, Marc ! A.
×
×
  • Create New...