Jump to content

Corbeau

Modérateur et Professionnel WA
  • Content Count

    9879
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    58

Posts posted by Corbeau


  1. il y a 3 minutes, PEDRO a dit :

    Si les Angloys faisaient des arcs si grands, c'était tout simplement pour qu'ils résistent à différentes contraintes: service en campagne , coups et griffures, surtension due au stress du combattant, manque de soin des archers etc.

    + La puissance (et l'allonge) : les ELB de la Mary Rose ont été estimés entre 100 et 180 lbs, avec la majorité à 150-160 lbs...


  2. il y a 15 minutes, Le Paresseux a dit :

    Remarque perso : il est peut-être hasardeux de prendre à la lettre les enluminures et dessins d'époque médiévale pour en déduire des tailles d'arc ayant vraiment été utilisés (je dis ça en pensant à la démarche du client, il va de soi que je ne remets pas en cause ton savoir-faire).

    Oui j'avais eu les mêmes doutes (vue d'artiste plus que valeur documentaire) et d'ailleurs toi aussi puisque tu avais commenté ainsi l'année dernière :23::

    Citation

     

    On dirait effectivement qu'il y a comme une exagération de la courte taille de ces arcs, surtout si on les compare avec l'arc de l'arbalète tout à gauche (pratiquement de la même taille).

    Cela dit, j'aurai tendance à croire que si les 2 arcs de l'image ont été représentés aussi petits, c'est qu'ils étaient quand même plus courts que des long bows (il resterait donc quand même quelque chose de vraisemblable dans ce dessin).

     

     


  3. Le 25/04/2018 à 19:20, Corbeau a dit :

    J'ai eu une demande pour un arc qui serait inspiré de ceci :

    illustration MA.jpg

    Très court (120 cm), bois de pays, petites courbures.

    J'ai négocié pour une longueur un peu plus importante et je suis en train de travailler sur un bout de cornouiller rigolo, deflex à la poignée naturellement ergonomique, 142 cm de haut et 38 lbs @ 27".

    minibourg_debande.JPG

    minibourg_bande.JPG

    minibourg_arme27.JPG

    L'arc ci-dessus a donné toute satisfaction à son propriétaire (usage : combat médiéval en se protégeant bien) jusqu'à ce qu'un gugusse prétendûment "connaisseur en arcs en bois" demande à l'essayer. Premier (et dernier) essai : armement vigoureux directement derrière l'oreille - normal avec un arc de 1,40 m n'est-ce pas - et CRAAC ! Le client était dégoûté et a obtenu du bourrin le remboursement du prix de l'arc.

    Reste que remplacer un arc aussi singulier, ce n'est pas évident... J'ai trouvé un bout de noisetier courbe de 1,50 m donnant 2" de deflex, auquel j'ai ajouté des petites courbures. Peut-être qu'il conviendra, je verrai avec le client...

    minibourg_nois_2vues1.jpg

     


  4. Il y a 9 heures, kaosmos a dit :

    Tite question tu encolle la ligature avec quoi? Et sinon pour coller la pointe plutot que la cyano , l'epoxy c'est pas mieux?

    Le top pour imprégner c'est une époxy liquide qui va saturer les fibres et au final donner un composite hyper solide. Sinon cyano liquide, moins bon mais bien pratique et ça sèche vite.

    L'époxy épaisse c'est effectivement top pour coller la pointe : ça comble les vides avec un joint de colle structural, ce que les autres colles ne font pas. Une époxy liquide épaissie à la sciure peut faire le job aussi : une fois durci, c'est impressionnant de dureté sans être cassant.


  5. il y a 21 minutes, MarcoP0l0 a dit :

    tu vois que l'arc pivote dans les deux cas ce qui montre que c'est un peu plus subtile que ça

    D'ailleurs je ne pense pas avoir déclaré "yaka faire pivoter l'arc et pis c'est tout". Tout geste peut être plus ou moins réussi / maîtrisé, et c'est valable aussi pour la décoche de nos arcs traditionnels.


  6. il y a 9 minutes, MarcoP0l0 a dit :

    Ça c'est sûr mais si tu observes les tirs dans la vidéo, tu vois que l'arc pivote dans les deux cas ce qui montre que c'est un peu plus subtile que ça.

    On dirait que ça pivote en bloquant en peu dans le cas où la flèche sort en crabe...


  7. Il y a 7 heures, MarcoP0l0 a dit :

    Non pas dans la vidéo, là, ce sont les mêmes flèches qui sont tirées, ça se passe au niveau de la main d'arc et ça fait toute la différence entre une flèche qui vole droit ou en crabe.

    Ces arcs orientaux qui pivotent à la décoche, c'est cool visuellement... mais pas que ça apparemment. :original:


  8. Il y a 11 heures, MarcoP0l0 a dit :

    cela fait 40 ans que je conçois, dessine et construis des modèles réduits de planeurs et d'avion, parfois avec un certain succès.

    Quelques liens si ça vous amusent :

    Passionnant tout ça !  :icon_super:

    J'ignorais ces développements stupéfiants du vol à voile dynamique. Je me rappelais juste que Henri Mignet, père du Pou-du-ciel et observateur passionné des rapaces, disait avoir un peu expérimenté cette technique en tournoyant dans les rafales à bord de son rustique HM-14 à aile avant "vivante", dans les années 30...

    • Like 1

  9. il y a une heure, MarcoP0l0 a dit :

    A noter quand même que ces tourbillons ne provoquent une traînée significative que lorsque l'angle d'attaque est significatif aussi. Donc même sur un avion, en fonction de son domaine d vol privilégié, ce qui se passe en bout d'aile on s'en fout ou presque.

    D'où sors-tu ça ? Même en vol de croisière (à faible angle d'attaque) les tourbillons marginaux altèrent la distribution de la portance sur l'aile et augmentent la trainée induite. Pas pour rien que les avions de ligne modernes soient équipés de winglets (bout d'aile fin et recourbé), ça rend l'avion plus "fin" et économe en carburant.


  10. il y a 2 minutes, kaosmos a dit :

     

    D'accord, et donc on a pas ces problèmes pour une flèche ? Je me rappel gamin on m'avait offert un machin en mousse qu'on lance à la main , jouet qui s'appelait vortex je crois. Le truc tournait en siflant, bref c'était hallucinant comme ça partait loin !  

    Se méfier des impressions. Voir mon exemple de l'hélice libre qui freine comme un disque plein, et plus haut JMG confirme que les empennages hélicoïdaux freinent la flèche.

    A propos d'aérodynamique, si ça t'intéresse j'avais commis ceci il y a quelques années :

    http://pouguide.org/mecanique-du-vol


  11. il y a 8 minutes, kaosmos a dit :

    https://patents.google.com/patent/EP1456081A1/fr

    Dans le premier paragraphe.

     

    Oui mais ça c'est pour réduire les tourbillons marginaux, les turbulences en bout d'ailes qui causent un freinage.

    Le dessous d'une aile est en surpression et le dessus en dépression. Au bout de l'aile l'air du dessous veut passer au dessus. Il s'agit de contrarier ce mouvement, d'où les appendices qu'on voit en bout d'aile sur certains appareils.


  12. à l’instant, Corbeau a dit :

    Si on recherchait simplement la meilleure pénétration possible des pales dans l'air, je ne suis pas sûr qu'on les vrillerait.

    D'ailleurs de mémoire il me semble bien qu'une hélice qui tourne librement au vent a le même Cx qu'un disque plein = pas top. Mais je peux me tromper...

×
×
  • Create New...