Jump to content

Corbeau

Modérateur et Professionnel WA
  • Content Count

    10212
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    67

4 Followers

About Corbeau

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    58
  • N° SIREN
    812 633 170

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.lesarcsducorbeau.fr/

Recent Profile Visitors

7669 profile views
  1. C'était organisé. En 1417 le parlement anglais ordonnait aux shérifs de collecter 6 plumes pour chaque oie tuée dans le royaume...
  2. Personnellement mon concept de stage est de voir sur 3 jours les bases de la facture d'arcs simples/monoxyles et lamellés tout bois. Pour le moment je reçois peu de stagiaires faute d'installations adaptées. Je vais me relocaliser en Aveyron d'ici quelques mois et je devrais disposer de locaux permettant de meilleures conditions de stage.
  3. Pas si difficiles à trouver, les facteurs : http://www.webarcherie.com/index.php?/topic/322-les-facteurs-darc/
  4. Oui bien sûr. J'ai déjà fait ce genre de recherche mais je n'ai jamais essayé (certainement à tort) d'appliquer ces techniques au bambou utilisé pour les arcs... Le four de trempe par exemple : http://gbourrat.free.fr/pratic/pratC.htm
  5. Ça concerne les artisans français et non les facteurs d'arcs Angloys, mais c'est intéressant
  6. Tu es d'accord que les facteurs d'arcs ne devaient pas travailler la nuit à cause de la méticulosité de leur travail qui demandait un bon éclairage, et non pour des raisons de sécurité incendie ? Kesta, là ? Courage tu peux t'en sortir
  7. Si je me fie à ce qui a fait ses preuves pour le bambou refendu, je dirais oui. Mais il faut essayer et si ça marche ça serait sympa d'avoir du bambou traité thermiquement disponible directement...
  8. Ouais ben va suivre un cerne de dos d'if de montagne à la lumière d'une bougie (du 14ème siècle)...
  9. Les facteurs d'arcs aussi, d'après le bouquin "the longbow" de Mike Loades cité plus haut. " Whether a bow would bend or break was down to delicate judgements of the bowyer’s eye and his ability to decipher the instructions from the fine print of the wood’s grain. For this he needed good light and in 1371 Edward III ordered that ‘no bowyer of London shall work by night from henceforth, on pain of paying ... for each offence half a mark’; the same order also prohibits fletchers from working after dark (Memorials)." C'est l'évidence même. Et ça demande du travail soigneux. Moi aussi, même si on trouve parfois l'utilisation de tours évoquée... Mike Loades montre une reconstitution la fabrication des flèches avec (entre autres choses) un montage pour raboter les facettes, et rabot finisseur concave pour arrondir.
  10. Je veux dire une cuisson telle que la pratiquent les facteurs de cannes en bambou refendu, et qu'ils appellent trempe. Je crois que c'est du genre 1/4 d'heure à 180°.
  11. Si le bambou a été "rétifié" (voir "bois rétifié") c'est pour augmenter sa durabilité et accessoirement pour l'aspect grillé. La trempe du bambou utilisée en facture de cannes à pêche améliore les qualités mécaniques, mais elle se fait à 180° un court instant (il me semble) et ne fait pas changer la couleur. Il faudrait essayer au moins un échantillon de ce bambou. Pour le moment je pense m'en tenir au bambou cru qui se teinte bien après un petit ponçage... Edit : Sinon bonne idée a priori le combo bambou non chauffé sur le dos et chauffé en ventre.
  12. Merci ! As-tu essayé en tout bois ? Je me demande si ce traitement thermique est adapté.
  13. Nos bouts de bois à 10+ gpp n'atteignent pas les 180 fps me semble-t-il.
  14. L'arc de l'archer moyen... Qui veut 314 fps avec un recurve ? Voici encore notre ami Meister Proper (hihihi) : https://youtu.be/BXAbMbOrGms?t=142
×
×
  • Create New...