Jihaif

Les modérateurs
  • Content count

    3336
  • Joined

  • Last visited

About Jihaif

  • Rank
    Maître Posteur
  • Birthday 05/01/49

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    17
  • club, association:
    Sans pour l'instant
  • ville:
    La Rochelle
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Black Widow MA II, Merlin SMBTribut, Lost Creek et long bow Black Swan

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Recent Profile Visitors

1900 profile views
  1. Ben voila, tout va bien!
  2. Alors pourquoi commences-tu la déco après la 15ème?
  3. Mais ce que tu nous montres fait partie de notre lot de plaisir et partager ton habileté fait partie du "vouloir du bien". Bravo à toi.
  4. Oui comme tu dis Pedro mais c'est quand même agréable de voir toujours de beaux objets. Tu vises quelle puissance Corbeau ?
  5. Que vois-je sous mes yeux horrifiés? Tu veux mettre ta copine dans une housse pour la passer en fraude à la douane?
  6. Il a été effectivement décrit une efficacité relative du BCG contre la lèpre de l'ordre de 30% en moyenne. Il existe une forme tuberculoïde de lèpre mais je ne sais pas si cette action du BCG s'applique à cette forme qui est la plus courante. Les deux bactéries le bacille de Hansen et le BK présentent des caractéristiques de structure communes : ils sont tous deux acido-alcoolo-résistants; cela sous entend que la structure biochimique de leur paroi comporte des éléments communs et qui peuvent être des éléments reconnus par les lymphocytes pour déclencher une réponse immunitaire avec donc production d'un anticorps spécifique qui sera actif contre les 2 bacilles. A noter que ces 2 bacilles appartiennent à la même famille des mycobacteriaceae et au même genre des mycobacterium ce qui va dans le sens de cette hypothèse mais cette réflexion n'engage que moi et reste à vérifier.
  7. Voici un article de 2005 paru dans Sciences et Avenir qui explique comment la tuberculose a pris la place de la lèpre. Dans la plupart des cas de ce type, il s'agit souvent de phénomènes de compétitions entre agents agresseurs par rapport à l'hôte. Il faut aussi préciser que le bacille de Hansen responsable de la lèpre possède une croissance très lente alors que le Bacille de Koch responsable de la tuberculose est un "sprinteur" par rapport à lui, ce qui en fait un tueur.http://www.sciencesetavenir.fr/sante/comment-la-tuberculose-a-elimine-la-lepre_25059
  8. L'olivier me séduit et le dessin du dos de la lame pour y mettre le pouce, j'adore. Un couteau qui a une sacrée gueule!
  9. Variola major holds a unique position. Although the virus is most frequently transmitted through droplet infection, it can survive for a number of years outside human hosts in a dried state (Downie 1967; Upham 1986). As a consequence, Variola major can be transmitted through contaminated articles such as clothing or blankets (Dixon 1962). In the nineteenth century, the U.S. Army sent contaminated blankets to Native Americans, especially Plains groups, to control the Indian problem (Stearn and Stearn 1945). [p. 148] Il s'agit là du Variola Major d'origine asiatique. Il y a aussi le Variola Minor d'origine amérique du sud et Afrique. Je ne sais pas quelle souche exactement fut responsable des maladies en Amérique du nord au moment de la colonisation. Cet article dit avec raison que le virus peut survivre un certain nombre d'années à l'extérieur du substrat humain à l'état sec. Et c'est plutôt sympa pour les scientifiques qui les découvriront plus tard : ça permet d'étudier cet agent et de replacer son action dans l'histoire. En revanche, et ça c'est bien pour la santé humaine et pour notre réflexion ici, le virus, bien que présent dans les croutes ou dans les fameuses couvertures, perd son pouvoir pathogène en quelques jours. Rappelons que "pouvoir pathogène" veut dire : capacité à engendrer la maladie. Donc, la présence de virus dans des objets ne veut pas forcément dire que la maladie apparaitra si quelqu'un manipule ces objets. C'est d'ailleurs cette caractéristique naturelle ou provoquée par l'homme qui se trouve à la base de la vaccination. L'agent infectieux n'est plus pathogène mais a conservé son pouvoir antigénique, ce qui provoquera la fabrication d'anticorps par notre système immunitaire.
  10. Pour ce qui concerne les couvertures infestées de variole, je pense aussi que la légende fait plus de mal à l'histoire que le virus lui même. Les "poxvirus" pathogènes il est vrai se conservent un temps dans les croutes. Mais le virus s'atténuera de toute façon. Sa virulence est surtout maximum dans les rejets de salive et sanguins provenant du poumon ou pharynx. En revanche, je ne partage pas l'idée que des actes de contamination criminels puissent avoir été commis, surtout à grande échelle. Le virus à cette époque était aussi dangereux pour l'utilisateur que pour l'indien. Il faudrait vérifier si des épidémies de varioles ont eu lieu chez des colons américains. Bien que Jenner introduise la vaccination fin 18ème, elle n'était pas effective je pense sur les colons résidents en Amérique moitié 19ème et jusqu'à la fin. A vérifier.
  11. J'aime également beaucoup ce nouvel opus et aussi ce que tu écoutes! J'ai toujours les vynils de Weather Report et je ne m'en lasse pas non plus! La triste fin de Jaco Pastorius laisse un gout amer.
  12. Farfadouille a résumé l'essentiel! En plus, je retiens la visite de la pie sur la tête de Dame Cécile, qui sait si bien parler à l'oreille des oiseaux! Bon anniversaire à toi chère Cécile!
  13. Lorsque l'idée fuse, seul le fusain permet de fusionner l'idée avec la réalisation, d'abord avec un dessin au fusain puis ensuite en travaillant le bois qui va bien. Ce support qui exacerbe le hightech concrétise l'aboutissement de plusieurs siècles d'intenses cogitations qui montrent l'aboutissement du génie humain. Voilà sans nul doute une création qui fera date sur la liste des travaux nobélisables! Bien vu!
  14. Bravo Philippe ; tu es toujours aussi efficace et merci pour le partage.
  15. Mêmes conclusions que celles émises par Bigfoot