bigfoot

Membres
  • Content count

    3068
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    19

About bigfoot

  • Rank
    Maître Posteur
  • Birthday 07/20/65

Previous Fields

  • ville:
    Rochefort
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    traditionnel

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Recent Profile Visitors

1517 profile views
  1. trop tard pour les signature non ???? moi de toute façon je votre Bervas (https://www.bervaspresident.com/) désolé pour le pourissage (j'ai pas pu résister ...)
  2. je dois regarder mais je devrai pouvoir te fournir du phragmite quelle longueur et quel diamètre et quel délai ?
  3. sur la rupture par glissement des fibres c'est classique ... la solution est dans l'étagement des ajouts de fibres et donc il vaut mieux partir avec des mèches plus grosses aux extrémités dégressives. chaque fois que la mèche deviet plus fine (un fibre qui se termine) on en ajoute une autre. enduire les brins de cire pour empêcher le glissement ne fera que compliquer le travail de filage en corderie sur des fibres traditionnelles il n'y a pas d'apprêt sur les fibres. par contre il ne faut pas avoir peut de bien carder les fibres. plus elles sont fines mieux elles s'accrochent les une aux autres
  4. une manche complémentaire : La Haute Ile 14 et 15 octobre ci-joint le calendrier actualisé calendrier2017v5.xls
  5. dès que j'ai la fiche d'inscription en word (plus facile à remplir que le pdf) je la met en ligne
  6. SAMEDI 22 AVRIL A partir de 11 h 30 : Accueil des compétiteurs au Préhistomuseum. + Repas sur réservation (voir fiche d’inscription). Assiette de Croc’Magnon 7€ (fromage de chèvre, noix de jambon et accompagnements) Quelques cibles d’échauffement et des cibles ludiques seront à disposition des compétiteurs dans le Préhistomuseum dès 10 h 30. Pour des raisons de sécurité, vu la puissance des arcs et les flèches habituellement utilisées par les tireurs du championnat, il est demandé aux compétiteurs de ne pas tirer sur les cibles en 3 dimensions des parcours de chasse et des stands de tir du musée. Pour accéder à ces dispositifs, merci de vous informer auprès du point Info. A partir de 13 h 30 : Tir à l’arc préhistorique. Le circuit de 30 cibles proposé cette année aura lieu dans un autre secteur du Préhistomuseum et sera différent du circuit 2016. Vu la nature tourmentée du terrain, il est recommandé de disposer de projectiles de réserve. A partir de 19 h : Proclamation des résultats. + Repas sur réservation (voir fiche d’inscription). Repas 3 services 12€ ▪ Frisée aux lardons ▪ Cuissot de cochon de lait et ses garnitures ▪ Dessert du jour Boissons non comprises. Un bar géré par l’équipe organisatrice de la rencontre sera à votre disposition durant toute la soirée avec des boissons à prix démocratiques. DIMANCHE 23 AVRIL A partir de 8h : Petit-déjeuner sur réservation (voir fiche d’inscription). Petit-déjeuner 6€ (Omelette nature et tranche de bacon ▪ Viennoiseries ▪ Jambon et fromage ▪ Café - thé). A partir de 9 h 30 : Tir au propulseur, sur une sélection de 10 cibles dans des configurations plus ouvertes (parcours à effectuer 3 fois). A partir de 12h : Proclamation des résultats. + Repas sur réservation (voir fiche d’inscription). Assiette de Croc’Magnon 7€ (fromage de chèvre, noix de jambon et accompagnements) A partir de 14h : Epreuve de tir de précision au propulseur (ISAC). HEBERGEMENT Une aire de camping provisoire sera prévue pour ceux qui logent sous tente. Les camping-cars sont les bienvenus sur les parkings du Préhistomuseum. Comme chaque année, il y aura la possibilité de loger dans les chalets (max. 40 places) en logement collectif. Prévoir matelas et sac de couchage. Attention, l’aire de camping et les chalets ne seront employés qu’en dehors des heures d’ouverture du musée (10h-18h). Ils seront accessibles au public en journée, le matériel devra donc être replié et les espaces ordonnés. fr_bulletin_inscription_2017.pdf
  7. Chères amies, chers amis, Toute l’équipe du Préhistomuseum et les Chercheurs de la Wallonie seront heureux de vous accueillir les 22 et 23 avril prochains à Ramioul lors de la 3e manche du championnat d’Europe de tir à l’arc et au propulseur préhistorique 2017. Le circuit de cette année sera implanté dans une autre zone du domaine et donc fortement différent de celui de l'automne dernier. Nous avons également repensé la partie repas du samedi soir. Vous pouvez nous retourner le bulletin d’inscription par courrier (Préhistomuseum 128 rue de la Grotte B-4400 Flémalle) ou par email (info@prehisto.museum). Afin de pouvoir planifier au mieux l’organisation de cette manifestation, merci de nous faire parvenir le bulletin d’inscription complété avant le 10 avril 2017. Pour des raisons logistiques, nous ne pourrons rien garantir hormis la participation au tir pour les personnes dont les inscriptions nous parviendraient après cette date. En espérant vous compter parmi nous pour partager comme chaque année un moment de convivialité et de détente sportive, toute l’équipe organisatrice vous adresse ses salutations. Christian LEPERS & l’équipe du Préhistomuseum
  8. objections votre honneur !!!!! 1. si la symétrie n'est pas une obligation en soi l'asymétrie peut-être recherchée. Les fouilles récentes dans des cimetières hongrois ont mis au jour des plaques d'os et de bois de cerf interprétées depuis des lustres comme des renfort d'arc composites. Dans le passé on ne s'était pas trop penché sur la différence de taille des renforts de poupées et de branche, on interprétait cela comme les pièces des 2 arcs différents. Des fouilles plus minutieuses actuelles on révélés qu'il n'y avait sans doute qu'un seul arc fortement asymétrique (sans doute pour un usage à cheval). 2. la fabrication d'arc même artisanale n'interdit pas la symétrie. Celle-ci ne complique pas vraiment le travail et on peut se débrouiller avec des gabarits ou des cordelettes pour reporter les mesures. Un arc asymétrique peut relever de nombreux facteurs dont à mon avis les deux extrêmes sont : 1. un choix technique ou culturel, 2. un artisan inorganisé peu habile .... toutes les possibilités intermédiaires existent également 3. la facture des arcs composites me semble suffisamment complexe que pour être difficile à tout un chacun ... 4. des traités chinois comme celui qui est publié chez émotion primitive montre que la fabrication d'un arc composite s'étale souvent sur plusieurs années .... 5. concernant la querre attention de ne pas imposer une vision moderne sur un sujet dont à part les spécialistes (des parthes) on ne connaît pas forcément grand chose. Les études récentes montrent qu'au moyen age par ex la guerre et les chaînes logistique n'avaient rien de bricolé et que même si en regard de nos standard actuels elles peuvent sembler artisanales elles ne dérogaient pas forcément de nos pratiques actuelles en terme de planification
  9. tout à fait d'accord avec Pedro et Link je pense qu'on fantasme beaucoup trop sur les pointes ... d'autant plus que c'est, bien souvent, la seule chose qu'il nous reste archéologiquement. il n'y a que les archers modernes qui veulent rentrer du tir avec tous le matos en bon état. Quand on chasse ou qu'on fait la guerre l'armature semble avoir régulièrement été considérée comme un consommable, tandis que le vecteur lui avait du prix ... même remarque au moyen-âge ou les pointes (sauf certaines pour la chasse) ne sont qu'insérées sur le fut ... On sait pourtant par des textes et des illustrations médiévales qu'il y avait des récupérateurs de flèches .... les pointes restaient dans la ou elles s'étaient fichées ... je suppose que c'était prévu pour éviter la récupération par l'adversaire mais il fallait bien quand même disposer de pointes pour les reéquiper ...
  10. oui je comprends, mais entre les pertes d'énergie propre à l'arc et celle induite par le projectile même tu risques d'avoir du mal à savoir ce qui est dû à quoi ... c'est pour cela que l'idée de Tangent me semble une bonne piste à suivre
  11. ouais bon ce serait hélas trop simple .... si tu connais l'énergie emmagasinée dans l'arc et que tu estimes (ou néglige) les pertes tu peux faire une approximation de la vitesse de la flèche, car celle-ci sera influencée par de nombreux paramètres : sa masse (propulsée avec un même arc, une flèche trop légère emmagasine moins d'énergie qu'une flèche plus lourde) de son empennage, (la surface de celui-ci va occasionné des frottements plus ou moins importants) de l'angle que fait la flèche sur la joue d'arc par rapport à la direction de poussée de la corde (mais je suppose que tu pars d'un arc de tir fita normal) du spine de la flèche etc.... en fait il faudrait que tu nous en dise un peu plus sur l'arc .... je ne comprend pas bien ta formule ? il me semble que si tu connais l'énergie transmise à la flèche (qui va devenir de l'énergie cinétique), la vitesse sera obtenue par la racine carrée de 2e/m
  12. la manche de Vence est avancée d'une semaine (23 et 24 septembre) calendrier2017v4.xls
  13. si je me souviens bien la différence est plus pertinente en terme d'énergie cinétique rendue au projectile mais là aussi ce n'est pas forcément facile à mettre en évidence, sauf si on dispose d'un chronographe et d'un archer hyper constant ... en faisant bien sûr des mesures assez nombreuses pour obtenir des moyennes reproductibles
  14. Ouais enfin non je ne l'ai pas induit en erreur ... car cela reste un travail en terme de physique, et ce travail effectué par l'archer permet d'emmagasiner une énergie potentielle dans l'arc qui sera convertie lors de la décoche en énergie cinétique transmise à la flèche .... pour la formule mais il vaut mieux l'exprimer selon la notation classique : W = F.e avec W en joules, F en newton, et e en mètre pour connaître la force de ton arc c'est tout simple, mais je vais quand même faire deux remarques préalables : 1. en fait le terme de force de l'arc utilisé par les archers est erroné il vaut mieux parler de force/allonge c'est à dire la force nécessaire pour tendre l'arc à une certaine allonge. Cette notion de force allonge correspond au travail nécessaire pour armer l'arc l'énergie cinétique dépensée par l'archer est convertie en énergie potentielle dans l'arc. voici une définition classique du travail physique : Le travail d'une force est l'énergie fournie par cette force lorsque son point d'application se déplace (l'objet subissant la force se déplace ou se déforme). Il est responsable de la variation de l'énergie cinétique du système qui subit cette force. (source wilkipédia). en terme d'archerie, le travail que tu fais en armant un arc correspond à l'énergie que tu appliques à la corde pour la déplacer vers l'arrière. il suffit donc que tu réalises une courbe en mesurant la force de l'arc à différentes allonge (en utilisant un peson d'arc qui est en fait un dynamomètre). Tu peux ainsi faire calcul facile de l'énergie stockée dans l'arc lors de l'armement. Après si tu veux une idée des pertes et de l'énergie cinétique réelle du projectile cela devient plus compliqué car il faut un chronographe ou un dispositif de mesure de la vitesse de ta flèche. 2. attention que le raccourci indiqué par red bow présente une courbe établie pour des arcs à poulies pour lesquelles la courbe force/allonge (le travail ou l'énergie potentielle) s'exprime, par le principe des cames de l'arc, en une fonction du second degré (du type ax²+bx+c). La courbe présentée par corbeau n'est pas tout à fait rectiligne mais s'approche d'une fonction du premier degré (du type ax +b) correspondant à un arc droit simple. si tu mesures le travail nécessaire pour tendre un arc recurve (ou l'énergie potentielle accumulée par cet arc en fonction de l'allonge) tu auras une courbe plus ou moins rectiligne mais je suppose que dans le cas de ton travail il sera plus simple de garder une fonction la plus proche possible du premier degré. attention que ton peson te donnera sans doute une valeur en livres ou en kg qu'il faudra convertir en newton pour ce qui est des pertes si tu ne disposes pas d'appareil de mesure il sera plus simple de les négliger mais dans tout les cas je te suggère de les lister dans ton travail en disant que tu n'as pu les apprécier (à moins que tu n'aies un chronographe) et que pour la suite du travail tu considères que le système (arc/flèche) travaille sans perte... A moins que tes professeurs soient des balisticiens ils devraient accepter ce genre de limite pour un travail de fin de lycée (si j'ai bien compris le cadre de ce travail) Si tu connais la vitesse de la flèche et sa masse tu peux calculer son énergie cinétique et en comparant les valeurs (travail nécessaire pour armer l'arc et énergie cinétique de la flèche) tu peux estimer les pertes. Bien sûr la mesure de la vitesse de la flèche doit se faire à la sortie de l'arc ... de toute façon dans l'optique de ton travail il est vrai que si tu tends toujours l'arc de la même manière et que tu utilises des flèches identiques ton tir sera constant et tu auras toujours la même énergie dans ta flèche et donc normalement le point d'impact sera chaque fois identique (sauf que dans la vraie vie d'archer l'allonge n'est pas toujours identique, le bras d'arc pas toujours aussi stable et j'en passe et des meilleures) n'hésite pas à poser des questions si certains truc ne te semblent pas clair.
  15. ok je vois un peu mieux le problème. l'énergie emmagasinée dans un arc à l'armement est égale au travail fourni pour le tendre c'est à dire : la force x la distance de traction (en joules) l'énergie cinétique de la flèche sera celle que lui communiquera l'arc moins les pertes (frottements, élasticité de la corde, perte dans les branches, etc. ...) donc tu peux partir de l'approximation que le travail effectué pour tendre l'arc sera converti en énergie cinétique de la flèche (ecin= 1/2 mv²) et donc à partir de la masse de la flèche et du travail fourni pour armer l'arc tu peux estimer la vitesse de la flèche au départ (bien sûr il faudra tenir compte des pertes et ici encore des frottements ....). quand tu changes le band de l'arc tu augmente la distance pendant laquelle la corde pousse la flèche après la décoche donc normalement tu améliores le transfert d'énergie de l'arc à la flèche. voilà je pense une base de réflexion à parti de là si tu veux pousser plus loin ou dans une autre direction il te suffira de préciser ta demande