Jump to content

Ollivier

Membres
  • Content Count

    247
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About Ollivier

  • Rank
    Grand habitué

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    78
  • ville:
    Vaux/Seine
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Je fabrique mes arcs et mes flèches et ne tire qu'avec ça.

Recent Profile Visitors

1214 profile views
  1. Oui c'est significatif, tant en vitesse "perçue" (OK pas très scientifique) qu'en confort à la décoche (choc et vibrations) à puissance égale et flèche identique (je compare simplement mes 1ers arcs un peu mastocs avec mes derniers bien "skinny" en bout de branche - c'est le jour et la nuit côté tenue de mes plombages à la décoche et en distance tir tendu. Si tu parles uniquement de la poupée, c'est effectivement minime - mais réel: il a été mesuré des différences entre un noeud d'archer vs une "endless" du simple fait de la différence de poids en poupée (pas de source précise en tête...
  2. Magnifique - toujours aussi beau... ! Petite question: Combien de reflex mets-tu au collage pour en conserver (à vue de nez, et ceci dit sans malice (quoique)) à peu près 2-3cm arc fini ? Pour moi le reflex total conservé post-equilibrage est le truc le plus difficile à atteindre en facture "tout bois" (enfin - si je faisais des arcs moins courts j'y arriverai certainement mieux). Franchement chapeau !
  3. PS - j'ai un doute sur le fait que ça soit de l'orme (trop clair, cernes trop propres...). On dirait plutôt du frêne (tout aussi bon de toute façon)
  4. Hello - non ça ne craint absolument pas, c'est juste un peu plus compliqué visuellement de "sentir" la bonne courbure de l'arc pendant l'équilibrage. Il ne faut surtout pas que tu cherches à "réduire" la bosse par le dos - laisse le cerne intact sur toute son épaisseur côté dos, la "vague" à ce niveau est sans conséquence (hormis visuelle). Par contre il faut la réduire par le ventre pour supprimer la surépaisseur. En général en prenant repère sur les cernes du côté et (surtout) en visant une épaisseur constante avant/pendant/après la "vague", les forces sont réparties de manière homogène sur
  5. Merci infiniment, je ne connaissais pas ce site, super intéressant effectivement ! Bonne chance avec ton Orme qui m'a l'air du même tonneau que mon Robinier, reprise aussi du projet pour moi d'ici 7,5 jours ouvrés (and counting - Rhaaa ayé les vacances !!! ) Signé: Jean Peupudutaf
  6. Hello la Compagnie Histoire de m'occuper pendant les prochains congés, je me suis lancé quelques Défis de Facteur , dont un nouveau Selfbow en Robinier avec une pièce un peu compliquée (un autre à suivre dans une magnifique pièce d'if au deflex-reflex naturel). Pour le Robinier, l'ébauche actuelle fait 1m70, je vise 45# à 50# @ 27" (50# un peu ambitieux à mon avis, j'ai assez peu de largeur après dégrossissge hélas, or le robinier a besoin d'un peu de largeur pour éviter les plis de compression... mais je n'y suis pas encore, d'ici là j'ai un bel écueil à franchir). Pour répartir au
  7. +1 pour la photo du facteur !!!!!!!!!!!!!!!!!! MaDoué, le jour où je fais mon premier take down je pense que je ne ferai pas le fier au moment du sciage !!!!!!!! très bel arc et merci pour le partage technique ! Je remarque que ton Ipé est assez clair, y a-t-il une différence de qualité mécanique entre l'ipé foncé et l'ipé clair ? l'ipé foncé devient difficile à trouver.... Pour ton système home-made, si je décompose bien: 1 - tu fais la partie mâle dans un premier temps (sec, poncé, ajusté, forme en (très) léger "cône" j'imagine ... ?) 2- tu enduis la partie mâle de
  8. Ouéééé magnifique !!! l'idée me trottait aussi dans la tête de raccourcir le ventre en Ipé pour gagner du poids... mais pour l'instant je "cale" avec mes courbures sur mes deux derniers "protos" (terme politiquement correct pour "à moitié raté"): léger vrillage. Quelle largeur mets-tu à la courbure ? Chez moi à 20cm de la poupée la branche fait 17-18 mm de large : à vue de nez la poupée prend 1,5cm en latéral, arc bandé.
  9. Ah oui j'avais zappé que tu ne faisais pas / plus du "tout bois". Du coup je ne m'avancerais pas trop à utiliser des solvants sur de la FDV... surtout de l'alcool, sachant que les composants individuels initiaux de l'epoxy sont, précisément, nettoyables à l'alcool. Je sais qu'après catalyse la molécule a changé, mais dans le doute...
  10. Shellac ou Gomme-Laque: c'est costaud (si épais) MAIS c'est extrêmement fin en usage "normal". L'objectif n'est pas de protéger des chocs. Cela apporte surtout un fini très naturel, a priori étanche à l'humidité d'après diverses lectures (le shellac est uniquement soluble dans l'alcool)... et est très facile à appliquer effectivement. Par ailleurs ça ne coûte pas grand-chose... Il suffit de mélanger des flocons de gomme-laque dans de l'alcool à 95° (mélange à 10% ou 15%). ça donne un vernis très liquide qui s'applique au pinceau ou au "tampon". Autre avantage: séchage instantanné ou presque (é
  11. Il y a plein d'espèces d'érable... difficile sans voir les feuilles... il n'en reste pas qui trainent au pied ? Je répond là ou je peux... sachant que je n'ai pas travaillé l'érable sauf pour... 1 - ... avoir abattu (bois de chauffage) un érable sycomore, c'est peu sensible à la fente au séchage, je pense que tu peux fendre, ébaucher, et laisser finir de sécher tranquile. par contre ça ne m'a pas donné envie de faire un arc avec... très cassant... 2 - à 28" d'allonge moi je ferai 65"... flatbow ou pyramidal, pas trop d'incidence côté bois AMHA, c'est juste la méthode d'équilibr
  12. Hello la Compagnie J'ai en tête un nombre certain de questions sur les combinaisons de bois pour mes lamellés tous bois, auxquelles je tente de répondre par l'expérience... je me suis donc lancé dans 3 arcs, deflex-reflex avec du Bambou en dos, profils identiques, largeurs identiques, équilibrage identique (aïe là ça coince déjà...) et en unique variable les essences de bois en lame de coeur et lame de ventre. Le bambou est issu du même chaume, les noeuds sont au même endroit. Essences testées en lame de coeur: If vs Robinier. Pourquoi ? je souhaite tester l'hypothèse qu ioppos
  13. Bah zut , même pô un p’tit résumé ?! désolé pour ce post effacé... bon en attendant j’ai modifié mon arbre, appui sur 3cm uniquement, déjà récupéré 2 arcs, 1 gravement atteint qui a perdu 3 livres au passage mais c'est pas plus mal, il avait pris du muscle avec l'âge (surprenant d'ailleurs... ou bien peson mal taré, pas impossible non plus), l’autre beaucoup moins atteint, et 3 gratouilles ont suffit. Ouf, il m'avait donné du fil a retordre...
  14. Merci à vous deux - effectivement c'est suite à quelques photos en situation réelle de tir que j'ai commencé à avoir des doutes sur mon équilibrage - pourtant sans défaut à l'atelier sur l'arbre / quadrillage, poupées parfaitement alignées et tillers réglés au mm. J'utilise aussi la photo pendant l'équilibrage, très pratique effectivement ! Clairement, ma zone d'appui de la poignée sur l'arbre est trop large (10cm) et verrouille trop l'arc, l'empêchant notamment de basculer librement vers la branche trop forte. J'ai repassé tous mes arcs à l'arbre: équilibrage "correct" (appui sur tout
×
×
  • Create New...