Jump to content

patrick lemesle

Membres
  • Content Count

    325
  • Joined

  • Last visited

About patrick lemesle

  • Rank
    Occasionnel et respectueux
  • Birthday 05/03/1956

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    78
  • club, association:
    Archers VILLERSOIS
  • ville:
    Villiers saint Frédéric
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Classique MARKSMANN PORTLAND 2000 42# Long Bow ROBIN 38# Arc à POULIES BOWTECH 45# Allonge 33"

Recent Profile Visitors

598 profile views
  1. Obsèques Lundi 3 janvier 2011 10h30 Église de Viroflay (78)
  2. J'ai appris cette nouvelle hier, les bras m'en tombent. à 40 ans le lendemain de Noël. Nous nous sommes connus dans des circonstances un peu tumultueuses, moi en tant que responsable départemental et arbitre et Fabrice en tant que Archer déterminé à faire reconnaitre les catégories non encore reconnues chez les jeunes. C'est un type comme on aime en trouver, sympa, compréhensif, intelligent, respectueux et bon. J'ai une pensée pour sa famille et en particulier pour sa fille Laetitia; perdre son Papa à 15 ans au lendemain de Noël n'est pas une chose facile. Courage. Repose en paix Fabrice (Cyclope) (Sympa le diaporama)
  3. Comme Verovera, JMG et Qéneo, il n'est pas possible à un minime de tirer en cadet sans surclassement au moins ponctuel. Le surclassement ponctuel ne permet pas la reconnaissance du score au niveau national. Il n'y a que le surclassement Annuel qui permet cette prise en compte en Cadet. Le petit problème, c'est que le surclassement annuel s'applique pour toute les disciplines. Pour ce qui est de la prise en compte des minimes poulies jusqu'au championnat de ligue, c'est un problème car les ligues ne peuvent pas obtenir les scores par simple extraction donc quid des classement régionaux. Petite information, il semblerait que la FFTA renonce à cette mesure et aqu'à partir de l'année prochaine, il n'y aura plus de catégories jusqu'au championnats de ligues, ce sera championnat de France ou rien pour les catégories.
  4. Quelle prise de tête pour pas grand chose !!!!!!!!!!!!! Ce n'est pas bien compliqué, soit on dit : Volées d'essai et là c'est le nombe de volées qui est fixé à 2 Entrainement et là c'est une période de temps qui va de 20 à 45 mn mais qui doit être portée sur le mandat. Dans les deux cas il y a rotation. Ce changement, qui en effet date de 2003, n'a pas été ait à cause des chronotirs mais à la demande de compétiteurs qui se plaignaient à juste titre que les volées d'essai devraient refléter le rythme d compétition. La FITA ne s'est jamais prononcée et pour cause, les compétitions internationales sont toujours basées sur 45 mn d'échauffement, il y a bien souvent moins de départs qu'un concours comme on en connait tous les dimanches. L'arbitre qui a répondu a fait un excès de zèle, s'il était le seul ce serait marrant mais y'en a quelques uns quand même !!!! Avait-il suivi régulièrement les recyclages et de quelle manière!!!! Certains viennent au recyclage et se calent bien au fond de la salle, ils font acte de présence, font signer leur carte et basta!!! J'en connais d'autres qui assistent activement au recyclages et qui ne font même pas signer leur carte. Bonne année à toutes et à tous. Et surtout amusez vous c'est plus sérieux
  5. Je ne suis pas pour un retour total vers le passé, mais un mixte des deux est totalement faisable. Pour le "repêchage" il faut simplement que les candidats se déplacent dans les ligues voisines (ça éviterait le "favoritisme") Je constate aussi que ceux qui sont en échec ne sont pas obligatoirement les plus mauvais sur lr terrain et pas les moins motivés. Il faut comprendre qu'il y a des gens qui ont du mal avec la page blanche. Je connais aussi certains correcteurs et tout en respectant leur dévouement, je reste dubitatif sur leur analyse des questions ouvertes. Un corrigé de question ouverte est beaucoup plus délicat et surtout interprétable par rapport à un QCM.
  6. Et bien OUI c'est ça. Et je préfère ne pas présenter plutôt que de sanctionner des gens qui s'investissent et qui se retrouvent très déçus au moment des résultats. Autre remarque, j'estime que les ligues devraient recevoir en retour les feuilles corrigées des candidats afin de leur fournir des explications sur la raison de l'échec alors que rien du tout. Nous recevons une feuille excell sans aucune autre explication qu'une simple note ADMIS ou AJOURNE. C'est aussi là que ça manque de transparence aussi bien pour les candidats que pour les formateurs. Il faudrait aussi pouvoir compter sur une épreuve PRATIQUE en situation, car certains ne sont pas des aces du stylo mais en revanche se débrouillent très bien sur le terrain. Au BAC il y a une possibilité de rattrapage. Tout est possible encore faut-il le vouloir, mais la CNA est impénétrable !!!!! :115:
  7. Je partage ton avis sur le type de questions mais comment expliquer le résultat? Si ça concernait une ligue en particulier, on pourrait mettre cause les formateurs de la ligue concernée, mais là il s'agit de stats NATIONALE. Cherchons l'erreur. J'ai un début de réponse. Imposer que chaue candidat ait un minimum de connaissances et de pratique avant d'entrer en formation en controlant par un test de connaissances avant de débuter la formation et pourquoi pas, adapter la formation en fonction du niveau d'entrée.
  8. Pour recentrer sur l'arbitrage : En ce qui concerne mon précédent commentaire, je dis que les ligues et départements sont les bons interlocuteurs pour savoir si le concours sera accepté sans arbitre dans le club. Pour moi, il est clair que si un club, ne possédant pas d'arbitre, accepte d'organiser une épreuve d'intérêt départemental (Division Départemental, Championnat départemental, regroupement départemental) et même chose au niveau régional, aura l'aval de la structure, tout comme fait la FFTA au niveau national (Val d'Isére). Pour ce qui est des formations d'arbitres et des options, je viens de recevoir les résultats pour l'IDF et y est joint une statistique nationale, c'est édifiant : TRONC COMMUN 88 candidats 56 admis 32 échecs soit 64% de réussite Option FITA 114 candidats 20 admis 94 échecs soit 18% de réussite ce qui donne 82% d'échec !!!!!!!!! Option CAMPAGNE 18 candidats 12 admis 6 échecs soit 67% de réussite Option Nature/3D 31 candidats 25 admis 62 échecs soit 80% de réussite Option Beursault 36 candidats 20 admis 16 échecs soit 56% de réussite Synthèse : 199 candidats::: 77 sont admis 37 obtiennent le bénéfice d'une épreuve 85 sont en échec total Soit un taux d'échec global de 42% Y'a vraiment quelque chose à faire du côté de la formation, à mon avis mal adaptée ou pour le moins un questionnaire qui ne reflette pas directement l'intérêt de la fonction.
  9. Disons que dans l'idée, la FFTA considère qu'un arbitre se doit de connaître un minimum du fonctionnement de la structure pour laquelle il œuvre. Quand un journaliste ou un officiel est présent, la plupart du temps c'est vers l'arbitre, facilement reconnaissable, qu'il se dirige pour obtenir quelques informations générales et sur ce point précis je dois dire que je suis plutôt pour que le stage "archer" qui traite de ce genre de "détails" soit obligatoire et acquis avant de commencer le cursus de formation de l'arbitre ça allégerait le programme et éviterait ce genre de remarque. Mais la CNA reste maitre de son programme et il est très mal venu de donner son avis.
  10. J'espère que pour cette première expérience tu auras un minimum d'accompagnement de membres de ton club, c'est quand même plus sympa que de te lâcher comme ça dans la nature. Un concours, quelle que soit la discipline, pour la première fois, y'a quand même des choses qu'il faut savoir et qui ne tombent pas obligatoirement sous le sens intuitif de tout un chacun. Se rendre au greffe pour se présenter avec sa licence, son passeport et le cas échéant son certificat médical. Monter son arc et attendre bien sagement dans la zone réservée que le départ précédent soit terminé. Obéir aux consignes de sécurité et de rythme du tir. ETC............... Il doit y avoir au moins une personne dans ton club capable de t'expliquer tout ça. D'où l'intérêt, s'il en est, d'avoir un arbitre dans le club :104: Bon courage et surtout ne te prend pas la tête et fais toi plaisir.
  11. As-tu eu des remarques des participants sur le fait qu'il n'y ait pas de récompenses?
  12. En ce qui concerne les documents nécessaires aux arbitres, tout est fourni GRATUITEMENT aux candidats par la ligue. Les candidats doivent s'arranger pour assister aux séances de formation qui sont délocalisées en IDF. Le coût pour le candidat est négligeable sauf ses déplacements mais là, il s'investi pour le club et donc je pense que son club peut contribuer c'est un minimum.
  13. Je n'ai pas dit que c'était pour le manuel des ARBITRES mais que c'était destiné au GUIDE des CONCOURS en fait c'est le supplément qui est fourni aux abonnés de la revue fédérale. Mais tout ne va pas là-dedans. Ce qu'il faut savoir c'est que, historiquement, cette somme était destinée au calendrier et tous les frais qui en découlent. Maintenant avec extranet c'est beaucoup plus simplifié et la charge de travail en ce qui concerne l'harmonisation a été largement transférée aux ligues et comités, sans contrepartie financière bien entendu. Mais rassurez vous, ce ne sont pas ces 23€ qui mettront en péril la FFTA. Le problème est plus vis à vis des clubs un peu isolés qui vont souffrir de cette mesure, mais là les ligues ont les moyens de gérer sans subir. Nous en IDF nous gérons au mieux car ce n'est pas nous qui avons pris la décision donc nous devons l'appliquer et le cas échéant faire en sorte que ça change. Je vous invite à venir aux assemblées générales de la FFTA et vous comprendrez mieux la raison de notre "déconnexion". A chacun son tour de gueuler, l'IDF y a trop largement contribué au point de passer pour des râleurs non crédibles, donc nous avons décidé de laisser faire les autres.
  14. T'as raison, mais cans un tel cas, c'est à la ligue de modérer et de tenir compte du fait que la situation est temporaire le temps pour le club de reformer un arbitre, faut pas être obtus quand même.
  15. MarcVador ::: il ne faut toutefois pas mettre tous les bénévoles qui œuvrent dans les ligues et comités départementaux dans le même panier. Il y a des élections et c'est là que chacun peut apporter son savoir et son dévouement. Si avec une expérience interne ça ne bouge pas alors là d'accord tu peux les attaquer et tenter de les faire bouger autrement. Pour en revenir au sujet initial, les candidats libres qui se formeraient dans leur chambre sans aucun contact avec le terrain et l'équipe des arbitres pour confronter les expériences, je n'y crois pas un instant, et c'est le meilleur moyen d'avoir des arbitres complètement à côté de la plaque, et déjà que certains ne sont pas brillants !!!!!!!!!!!!!!! je vous laisse imaginer la suite. L'arbitre est un OFFICIEL très facilement identifiable, il doit donc avoir une connaissance un peu plus large que la seule connaissance de la discipline sur laquelle il est nommé, ou alors il reste assistant à vie et ne peut être considéré comme une référence pour le club. Cette mesure d'obligation n'est certes pas la meilleure mais c'est la moins mauvaise et si quelqu'un connaît une bonne méthode pour avoir des arbitres en nombre suffisant nous sommes preneurs (pour ce qui serai d'un défraiement de plus de 150€ faut pas déconner quand même. Les 23 € ne rapportent pas tant que vous croyez à la FFTA car ça passe dans l'édition du manuel des compétitions. La FFTA a envoyé un courrier à toutes les ligues leur indiquant que c'est aux comités départementaux et aux ligues de veiller au respect de cette règle. Pour ce qui est de l'IDF, sont exlus de cette "restriction" les championnats départementaux et régionaux ainsi que les épreuve de Divisions départementales et régionales. Pour le reste, les clubs semblent avoir jouer le jeu le soucis est que, sauf à aller scruter où les arbitres sont inscrits au moment de la candidature du club, nous n'avons aucun moyen de contrôle. Donc tant que les outils ne sont pas adaptés, à quoi bon faire du zêle.
×
×
  • Create New...