Jump to content

JPB63

Membres
  • Content Count

    59
  • Joined

  • Last visited

About JPB63

  • Rank
    Membre du forum

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    63

Recent Profile Visitors

97 profile views
  1. Ah oui! J'avais pas vu que tu possédais une forge et une belle enclume ! Mais cela n'enlève pas la difficulté de mener à bien la chauffe de la pièce d'une façon homogène et à la bonne température de trempe sans aucune expérience dans ce domaine .! La chauffe homogène d'une pièce longue est toujours délicate et pas moins son traitement thermique !
  2. L' XC75 convient pour faire l'arc . A prendre en dimensions :45x4.5x1000 ou encore un acier à ressort par destination ( 45 ou 55 Si7 type lames de suspension de camion ou camionnettes, 4x4)...https://www.eurotechni.com/fr/acier-ressort-45si7-1-5024.html Mais n'oublies pas que ces aciers sont livrés en état recuit et nécessitent tous un traitement thermique (dont la fiche est fournie par Eurotechni). Je ne m'y connaiis pas en matière d'arbalète, mais il me semble que l'arc devrait être même forgé pour en amincir les extrémités ou en élargir le corps selon la section de ton arc à obtenir et fonction de la section de la barre dont tu disposes. si tu n'as pas de forge gaz ou charbon, je ne vois pas comment tu comptes t'en tirer ? Il te reste néanmoins la solution de trouver une lame de suspension de camionnette ou 4x4 pas trop épaisse, chez un ferrailleur, et là tu tailles dedans à la disqueuse _sans trop la chauffer quand même car elle a déjà subie son TTH.😉
  3. Oups! On est bien en plein dans le sujet (je me croyais sur le post du fer .) ! J"ai le tendon d'autruche que j'ai commencé à défibrer _c'est plutôt galère et ça pue ! _ mais je vais prendre mon temps. J'ai reçu une paire de cornes de buffle d'eau commandée chez un particulier par Naturabuy .(l'aspect extérieur me paraissait médiocre -craquelures-) mais dans la masse c'est sain. j'ai débité deux lames ébauchées pour l'instant à 8mm sur pratiquement une longueur de 50 cm, largeur 43 mm dont 30 mm à la pointe. L’âme est en frêne , la poignée en noyer placée du côté corne pour donner du réflexe à ce niveau et permettre d'avoir des cornes plus courtes en gagnant sur la poignée.
  4. Merci pour le lien Atarn. J'avais pas vu . il semble y avoir moult détails sur la fabrication des arcs chinois. J'avais justement cette vidéo très instructive en cours de visionnage ! : mais on est hors sujet.
  5. Merci pour ta réponse . mais j'avais le lien pour bois 52 qui n'en dispose plus pour le moment . Raboté ou non cela n'a pas d'importance pour moi . Le parquet j'y ai pensé, faut que je vois en GSB si cela peut me convenir et à condition d'en trouver ?
  6. pinces pour maintenir les pointes en cours de forge.
  7. Superbe le recurve bambou teinté .😍 Aurais-tu une adresse pour se procurer de la lame bambou pour un composite ?
  8. Je n'ai jamais vu en réel un forgeron en fabriquer. Je me suis inspiré des vidéos de spécialistes et de documentation (celle notamment transmise plus haut par "Le Paresseux" : https://journals.openedition.org/rae/994#tocto3n1 ) . J'en ai déduit que c'était à ma portée en étant pas trop maladroit avec un marteau et une enclume ! .Je fais ça plus pour le fun . Il y a plusieurs façons de procéder, moi je commence par aplatir la douille et la mettre en forme sur un cône, (comme dans la vidéo ci-dessous) ensuite je forge la pointe en dernier après je termine au back pour la finition. Mais pour la partie forge, rassure-toi moi aussi je suis dans les 10mn en plusieurs chaudes ! Je ne dis pas avec de l'entraînement si j'en faisais en série à longueur de journée, j'arriverai à sortir une bodkin propre en 5 mn peut-être ! http://metal-connexion.fr/forum/techniques-pour-forger-des-pointes-de-fleche-t2044.html
  9. Pour l'âme en bois des composites, où puis-je trouver du bambou ou de l'osage ? Pour les tendons, j'ai trouvé deux sites vous me direz ce que vous en pensez et surtout quelle quantité il faut commander pour 1 arc de 45-50 lbs : les plus longs possible je présume donc préférable autruche ? http://www.archeoshop.fr/product_info.php?cPath=50&products_id=373 http://www.bois52-3apl.fr/catalogue/tendon-archerie/ Pour les cornes c’est plus difficile . Sur l’hexagone, Mercorne vend la paire de buffle d'eau 36 cm seulement 46.50 E, sinon j'ai trouvé ça: https://www.naturabuy.fr/Veritable-defense-phacochere-chasse-taxidermie-coutellerie-trophee-osteologie-N-4-item-4960602.html Sur ebay il y a des sites "exotiques" mais faut commander en gros ! Je m'en remets aux spécialistes des composites à savoir si vous avez des sites de prédilection et ou trouver le meilleur choix. Pour les siyahs personne m'a répondu, mais en parcourant les différents posts sur la fabrication des composites, j'ai trouvé les réponses à mes questions. Finalement ils sont en lamélé-collé une âme en acajou d'Afrique prise en sandwich entre deux lame de houx. et j'ai prévu un insert en corne (tourillon) dans l'encoche collé à l'araldite. Merci de vos réponses.
  10. Aucune idée ! Mais probablement un gabarit de longueur de métal à trancher autant sur la hampe que sur la pointe comme je le fais ? Maintenant je disais obtenir une régularité pour avoir un lot de flèches avec des pointes de même poids c'est quand même mieux pour le tir à la cible ! Là on n'est pas en configuration de guerre, donc on peut rechercher une certaine précision avec ce genre de pointes. A contrario les archers anglais pendant le guerre de 100 ans lors de principales batailles, (Poitiers, Crécy, Azincourt...). plus de 3000 archers envoyaient des pluies de flèches sur la chevalerie française même pas protégée (surtout les chevaux)et enchevêtrée dans leurs armures et cotes de maille et l'on ainsi décimée à raison de plus 10 flèches à la minute on peut imaginer le désastre alors que les arbalétriers français ou génois étaient complétement dépassés . Donc là pas besoin de peser les pointes de flèches ! Il devait y avoir plus d'un apprenti forgeron dédié à ce travail !
  11. Oui il s'agit de l'intercalaire ou fausse pièce entre les deux plaquettes qui peut être en une essence de bois différente ou en corne au choix du coutelier vu qu'il a fait son manche en trois parties.
  12. Salut Gérard, Joli couteau et joli bois dans la simplicité du piémontais . Je vais faire quelques critiques "constructives" mais tout à fait personnelles, selon mes goûts et qui n'engagent que moi, d'autant que tu es dans la partie depuis bien plus longtemps que moi : Pour ce type de couteau, l'inox fait un peu "luxe" et le montage à vis de l'axe ne va pas trop dans le style du couteau ! Je lui trouve le cul un peu "lourd " Vu le profil de la lame effilée j'aurais aminci ou courbé légèrement l'extrémité d'autant que la pointe de la lame est bien rentrée dans le manche.. Comme Baou , je trouve également la lentille un poil trop échancrée à son départ même si il n'y a pas d'effort pour sa manœuvre d'ouverture . Mais c'est plus une question d’esthétique que de résistance de matériaux vu la qualité de l'acier utilisé ! A bientôt et bon feu !!!
  13. C'est noir, mais c'est pas du brai de bouleau!!! Simplement de l'araldite standard avec un peu de noir de fumée pour la teinter.
×
×
  • Create New...