Jump to content

marco63

Membres
  • Content Count

    158
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About marco63

  • Rank
    Membre actif

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    63
  • club, association:
    néant pour le moment
  • ville:
    Clermont Ferrand
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Barnett Recruit Compound (130 lbs - 130 J - 92m/s) - Kornet 410 (185 lbs - 200 J - 125 m/s)

Recent Profile Visitors

845 profile views
  1. Salut Chinook, Je ne vois pas le rapport de tes vidéos avec un porno. Ou alors un truc tiré par les cheveux sur la pénétration du blason ? ... Ceci étant, des gens malveillants et tordus, tu en trouveras partout. Laisse les idiots à leurs jeux stupides, ils se lasseront avant toi. Ignorer quelqu'un est la pire chose que ce dernier peut ressentir, le mépris ! Ne fais pas de cas de cet énergumène ... C'est très facile de dénigrer, c'est moins facile d'expliquer pourquoi. Parce que à contrario, avoir un site où tes visiteurs ne peuvent laisser un comment, même désobligeant (le dislike que tu cites pas ex) du moment que ça reste correct et qu'il argumente, ça fait partie des règles du jeu, et ça te permet d'avoir le ressenti de tes visiteurs, un peu façon "promoter score". Quand tu vois des sites comme AliBaba ou AliExpress ou même CDiscount qui ne retiennent que les comments flatteurs pour la plupart, tu as vite compris quelle crédibilité tu peux accorder à leurs enquêtes de sat. Moralité, quand je commande sur ces sites, je ne réponds plus à leurs enquêtes, que je sois satisfait ou mécontent, perte de confiance oblige. Pour être crédible, il faut accepter l'adhésion ... et la contradiction.
  2. Sinon, le joujou équipé après quelques heures de préparatifs.
  3. Je disais que je n'avais pas eu le temps de préparer et de tester, et bien c'est chose faite depuis cet après-midi. Juste les tirs préparatoires pour vérifier le calage du zéro à 20 mètres.
  4. Bonsoir, A propos de tôle à perforer, voici mon support de BlackHole. 2 cornières en tôle d'acier de 1.5 mm d'épaisseur chacune, distantes d'une dizaine de centimètres. Un premier tir (présomptueux de ma part après réglage lunette, je l'avoue bien humblement) où je visais une des 3 cibles du haut de mon blackhole. Et patatras, le trait passe juste au dessus et vient se ficher en enfilant les 2 cornières. A l'époque, trait de 26 grammes balancé à 410 fps, à 40 mètres de distance. Le blackhole suspendu par des sandows était chargé d'une bonne 20taine de kg, donc peu de souplesse pour amortir l'impact. Ce sont les tôles qui ont tout encaissé. Si tu veux perforer ton plastron à coup sûr, charge le bien de façon à ce qu'il ne se couche pas lorsque ton trait le touchera.
  5. Bonsoir Chinook, Oui, c'est préférable de partir sur de bonnes bases, d'autant que tu es inventif, et qu'il vaut mieux que tu puisses capitaliser sur tes expériences en toute connaissances de causes. Je ne te donne pas le nom du site, tu reconnaîtras sans doute, mais tu as un ordre d'idée de prix pour ce qu'il y a parmi le plus abordable. Il mesure jusqu'à 999 m/s. On a de la marge ! J'ai déjà vu, du même fabricant, des modèles en fps et d'autres en m/s, selon comment tu souhaites mesurer. Il y a des tas de fournisseurs qui proposent ce matos sous leur propre marque. J'ai eu le même pour 45 € il y a plus d'un an. Des sites comme Ali Express font mieux encore au niveau prix, mais c'est plus long en général en temps d'acheminement. De toute façon, ce modèle vient d'Asie. Fonctionne à piles. Sinon, il y a d'autres marques, dans toutes les bonnes archeries, mais la facture sera différente, et de toute façon, pas de modèles "français" à ma connaissance
  6. Dont acte Corbeau, je pensais que c'était une boutade de ta part ... L'ingéniosité du système consiste effectivement à répartir différemment la tension lors de l'armement par des cames (en fait les poulies) qui tendent à uniformiser l'effort de traction tout au long de la course, puis qui finissent par la réduire à un minima à l'allonge maxi. Ce qui permet à l'archer disposant d'un arc à poulies de se concentrer sur sa cible sans effort au moment de la décoche. Dit autrement, on a quasiment une traction constante tout le long de la course, sauf en début de parcours puis en fin de parcours, comme sur la courbe force-allonge ci-dessous (celle d'un arc à poulies). Pour les arbalètes, le mécanisme de retenue de la corde bénéficie aussi de cette technique qui ne nécessite pas un mécanisme puissant, contrairement aux "recurve" qui se mangent la tension de la corde plein pot, comme les archers à arc classique. Les inconvénients de cette technique, ce sont des poulies, des cordes, des tendeurs qui se croisent, et des difficultés à réparer ou à maintenir en état par rapport à un arc classique ou recurve si on ne dispose pas d'une presse adéquate, et bien sur un set de cordages de rechange spécifique pour chaque arbalète.
  7. Ah ah ah , j'adore que l'on me teste comme un perdreau de l'année, surtout venant d'un autre volatile. Ceci dit, que l'on prenne une arbalète classique (recurve) ou à poulies ne change pas grand chose à la donne du coté de l'énergie potentielle accumulée par l'engin, celle-ci se répartissant en énergie disponible destinée au projectile, le reste de l'énergie étant absorbée par tous les autres organes. C'est simplement la répartition de la tension tout au long de l'armement qui change, et ça, je suis sûr que tu le sais, Corbeau. Une arbalète comme l'Excalibur Bulldog 440 (recurve) ou une Ravin R20 ou une Tenpoint Nitro qui balancent aussi à 440 fps verrouillent leur énergie accumulée de la même façon dans leurs branches. Tout le reste de la chaine cinématique et répartition dynamique des forces en présence s'équilibrent entre projectile, corde, branches (et accessoirement poulies et tendeurs pour certaines) pour arriver au même résultat, un trait qui file à 440 fps. Tu auras bien évidemment noté au passage que ces 3 marques sont bien plus performantes que la 480 MK2 puisqu'elles développent chacune plus de 230 Joules utiles pour le trait contre 140 joules pour la 480 MK2. Si j'ai cité la 480 MK2 (pourtant pas si performante que ça), c'est qu'elle tire aussi bien des billes que des traits, et qu'elle montre de manière flagrante l'importance de la masse du projectile dans les transferts d'énergie, chose que l'on ne peut pas faire avec les 3 autres marques citées. Maintenant, je propose que nous attendions d'avoir des mesures de vitesses indiscutables de la part de notre ami Chinook avec un chronographe fiable directement en sortie d'arbalète pour en avoir le cœur net. 😉
  8. Bonsoir à tous, Pour répondre collégialement, je n'ai pas dit que l'allonge ne servait à rien. Dit autrement, utiliser un accumulateur d'énergie massif (une corde de 300 g pour un projectile de 100 g) qui s'allonge démesurément n'est pas rationnel. La corde d'un arc est peu extensible, pourtant c'est elle qui donne l'allonge, alors que les branches d'arc se déforment assez peu par rapport à la course d'armement de la corde. Après, je préfère étayer une démo à partir de données vérifiables. Par exemple, envoyer une bille de 9 mm (7 grammes) à 480 fps, le même Joerg (cité plus haut) le fait, avec ce joujou (type arbalète à jallet) qui libère 81 joules, alors qu'il a juste l'allonge d'une arbalète. https://youtu.be/LpFlAgl-LWM?t=10 Comme quoi une déformation de quelques cm de branches d'arc est plus performante (90% de mieux) qu'une allonge de sandows de 59 pouces. Cette même arbalète envoie des traits de 400 grains (26 grammes) à seulement 340 fps, mais l'énergie transférée au projectile grimpe à 140 joules. Cette comparaison de performances pour une même arbalète démontre que moins le projectile est massif, moins le rendement énergétique est bon. Le manufacturier TenPoint indique l'énergie cinétique pour 3 masses de traits différents avec sa VAPOR RS 470, et plus le trait est massif, meilleure est l'énergie transférée au trait. D'où le paradoxe soulevé par Chinook qui semble obtenir des résultats contraires à la logique mécanique ... dans des conditions de mesures qui restent à vérifier.
  9. Bonsoir Chinook, L'énergie potentielle de ton arbalète est de 211 Joules à un pouième près (voir tableau où tu trouveras tes mesures en fonction de la course et une bonne approche mathématique qui permet une intégration assez aisée). Pour les mesures de vitesses, si tu peux investir dans un chronographe à 50 €, on y verra vraiment plus clair. Maintenant, en ce qui concerne ta mécanique, tu as une corde qui est plus massive que tes projectiles, c'est là que tu perds en efficacité, je te l'avais déjà dit. Je sais que tu attaches une certaine importance à esthétique médiévale, et que c'est la raison que tu as invoquée pour garder ces cordes massives, mais il n'y a rien de médiéval aux élastiques, donc si tu veux de meilleures performances, tu sais qu'il te faut alléger la corde qui te sert de propulseur (avec du Dyneema par exemple). Pour ton accumulateur d'énergie (les sandows), pas grand chose à redire si ce n'est de les calibrer le plus court possible pour que ta corde indéformable (et plus légère) soit la plus longue possible. En effet, plus ton accumulateur d'énergie s'allonge, plus il parcourt de distance, et plus il consomme d'énergie pour mettre sa propre masse en mouvement. Par comparaison, un arc aura un déplacement plus court que ton élastique tendu. La partie centrale de ta corde a en plus 2 boucles de fixation qui ajoutent de la masse. Et cette partie centrale se déplace quasiment à la même vitesse que ton projectile (juste un poil en dessous). Avec une arbalète classique, la corde se déplace environ à la moitié de celle du projectile. Et la corde fait une dizaine de grammes seulement. Ton ensemble propulseur cumule les obstacles au freinage alors qu'il pourrait gagner en efficacité rapidement. Bon courage pour la suite.
  10. Salut Chinook, Pour tenter de mieux comprendre les transferts d'énergie dans ta mécanique, as tu pu mesurer l'énergie potentielle effective de ton nouveau joujou, de façon classique avec un peson pour la force emmagasinée tout au long de la course. Si tu peux nous donner un relevé précis cm par cm des valeurs de mise en tension tout au long de la course d'armement ... Ensuite, de quelle manière as tu mesuré les vitesses ? Vrai chronographe ou estimation via appli avec téléphone mobile ? Et si vrai chronographe, l'as tu positionné à une distance minimale d'une longueur de carreau par rapport à la bouche de ton arbalète ? Enfin, la corde est composée de 3 parties, dont 2 quasi identiques type élastique (plusieurs boucles de sandows) de part et d'autre de la partie centrale. Peux tu confirmer que cette partie centrale est bien une corde non étirable (vu à priori sur la vidéo) ? Peux tu nous donner la masse de chacune de ces 3 parties ? Je suis un peu dubitatif comme Corbeau devant le paradoxe de l'énergie cinétique décroissante transférée aux carreaux avec la masse de ces carreaux qui augmente. Si je tente une première approximation, 277 lbs => force évoluant de 0 N à maxi 1250 N. La course d'armement => 0.6 m environ de visu d'après ton arbrier de 0.8 m. L'énergie potentielle # 1250 x 0.6 / 2 = 375 Joules ... énorme, mais pour une moindre efficacité, à confirmer. Donc à priori beaucoup d'énergie absorbée par frottements bien sûr, mais aussi un gros transfert d'énergie consommé par la masse de la corde/élastiques en mouvement. Merci pour tes précisions.
  11. Effectivement, beaucoup de questions ... > Mais il y en a une qui manque, c'est quel prix maximum comptes-tu investir ? > Pour les cordes, tout ce qui frotte s'use bien plus vite, c'est pourquoi je t'ai d'abord cité 4 marques où le contact corde arbrier est négligeable par rapport aux modèles classiques. Après, j'ai eu 2 modèles classiques sans avoir besoin de changer les cordes. Il faut surtout les cirer souvent (tous les 5 à 10 tirs) sur toute la longueur des cordes (propulseur et tendeurs) à la fois pour les glissements sur les surfaces de contact, mais aussi pour les fibres des cordes entre elles. > Pour les unités, la plupart des manufacturiers parlent en système impérial (pieds, livres, secondes) FPS => Feet per second, à convertir pour nous en m/s. 430 FPS correspondent à 131 m/s ou encore 472 km/h. Les livres (Lbs) ou pounds (P) servent aussi à déterminer la force d'armement de la corde. Nous, on parlerait plutôt en Newton (force, pas en kg !) Les grains sont à convertir en grammes ou en kg. 400 grains = 26 grammes ou encore 0.026 kg. Pour les pieds livres, notés souvent FP-KE (Feet - Pounds - kinetic energy), ça correspond à l'énergie, donc pour nous français à convertir en Joules. 164 FP-KE correspondent à 223 Joules. L'énergie en question, on la retrouve par la formule E = 1/2 M v² E = 0.5 x 0.026kg x 131 x 131 = 223 Joules Il suffit en fait de tout convertir dans les unités du "mks" pour retrouver les lois de la mécanique traditionnelle. > Pour les encoches, les arbalètes classiques ont un empattement plutôt large, la corde tendue fait un Vé pas trop fermé. Mais les 4 autres marques citées dans mon post précédent ont déjà les branches très rapprochées de l'arbrier, donc quand la corde est en tension, le Vé est très serré. Pour que la corde épouse au mieux l'encoche, celle-ci est chanfreinée sur les 2 bords de la gorge de l'encoche. > Pour l'utilisation, c'est à l'abri des regards, donc plutôt chez soi ou en stand de tir, avec un environnement sécurisé, mais pas en pleine nature. On peut se déplacer avec dans sa voiture mais dans un coffret adapté, désarmé bien sûr, avec un système empêchant l'armement immédiat. Par exemple, éviter de se déplacer avec ça en période de manif gilets jaunes ! > Enfin, autre sujet non abordé dans tes questions, les cibles ! Les modèles qui balancent à 400 fps (430 km/h ou 120 m/s) des traits de 400 grains (26 grammes) développent une énergie utile au niveau du projectile de 200 joules environ. 10 fois plus qu'une carabine à plomb, et équivalent à une balle de 22 LR. Il faut donc faire l'acquisition d'une cible adaptée permettant d'encaisser ces 200 joules (et même jusqu'à 260 joules pour les plus puissantes) si tu cherches du haut de gamme. > Tout récemment, j'ai fait l'acquisition d'une CP400, qui me paraît être le bon compromis sur le papier, mais que je n'ai pas encore eu l'occasion de tester. Il faut que je monte la lunette, je devrais recevoir le système mécanique d'armement sous quelques jours, et je prépare un pas de tir digne de ce nom pour l'occasion, puisque je peux tirer chez moi dans mon jardin en toute sécurité et en toute discrétion, à 50 mètres.
  12. Bonsoir Kerozen, Les 2 marques Ravin et Tenpoint que tu cites sont pour leurs modèles les plus récents à la pointe de la technologie, qui plus est assez similaire, avec des poulies équipées de double cames de tension pour un bon équilibrage des branches, et une corde qui va juste effleurer l'arbrier pour les TenPoint (Reverse), et ne rien toucher pour la Ravin. Il s'agit de modèles haut de gamme qui flirtent avec les 3000 € pour les plus puissants modèles. Dans la même veine, mais à un prix beaucoup plus abordable, 2 autres marquent ont évolué vers ces mêmes technologies pour leurs plus récents modèles. Feradyne avec son "Outdoor AXE" (encore une reverse # 1600 €), et CenterPoint (# 900 €). Après, dans les arbalètes plus classiques haut de gamme, on trouve les Skorpyd (reverse également) parmi les plus puissantes. (2500 €). En moyenne gamme, on va trouver les modèles Barnett qui vont pouvoir flirter entre 500 et 1500 €. Attention, il y a des modèles qui offrent de grandes performances de vitesses avec des traits de plus petits diamètre que ceux conventionnellement utilisés (Barnett dans la gamme Hyperflite notamment). Plus petit diamètre, plus léger, donc plus rapide, mais moins d'énergie embarquée par le trait forcément malgré du 430 fps. Enfin, il y a toutes les autres marques comme EK Archery, Hori-Zone, Bear, etc ... qui proposent des arbalètes qui peuvent être assez puissantes à moins de 600 €. Il y a un très bon site anglais qui permet de visualiser quasiment toutes ces marques d'arbalètes, paramétrable en français et en euros ... mais ce n'est pas le moins cher ! Par contre, ils donnent des tas d'infos utiles, notamment l'énergie, le matériel de rechange, etc ... très complet pour avoir des références intéressantes pour comparer. https://www.outdoorhobbies.co.uk/full-size-crossbows-427-c.asp
  13. Oui dans l'idée, c'est ça, mais avec une partie centrale de la corde (non élastique) beaucoup moins épaisse. Les cordes d'arbalète actuelles qui tractent jusqu'à 300 lbs et plus doivent suffire, pas besoin d'avoir cet énorme boudin, même si esthétiquement c'est sans doute plus chouette, mais si tu privilégies l'efficacité, alors passe à la corde. Les tendeurs devraient pouvoir être amenés proche de leur limite maxi en tension à l'armement (avec une marge de sécurité bien sûr). Ce sont eux qui vont remplacer la flexibilité des branches de ton arc ... rigide. Plus petite (en diamètre) sera ta non élastique corde centrale, plus légère elle sera, et de plus d'énergie cinétique ton projectile disposera (c'est du Yoda). Il faut faire la chasse aux masses en mouvement, et là, il n'y a pas beaucoup de latitudes, tout est identifié dans ton projet. Tu as fait un mouflage avec 2 brins de tendeur par branche, mais tu pourrais aussi en faire avec 4 brins, sans tomber dans l'excès de la BJ5 XBow. Seul inconvénient, il faut être sûr que tes élastiques ont le même coef d'élasticité pour ne pas créer des déséquilibres dans ton système (régularité de fab de ces dits élastiques). L'idéal serait que tu trouves la bonne adéquation entre l'énergie potentielle à emmagasiner, le powerstroke amélioré (augmenter la course bien sûr) , et l'empattement de tes branches (il risque de devoir gagner quelques centimètres lui aussi).
  14. Tant qu'à faire un proto, pourquoi ne pas essayer de faire en sorte que la corde ne vienne qu'effleurer l'arbrier pour limiter les frottements un max, avec un arc fixe profilé de telle sorte que l'arbrier et les points d'ancrages de la corde forment un plan, avec bien sûr un arrêtoir de corde pour limiter les vibrations en fin de course. En effet, tu n'es pas en recherche de la finesse des branches, tu peux tout te permettre dans l'innovation avec un arc massif et adapté, quitte à ce qu'il ait un trou pour le passage du projectile. Et comme tu as 2 brins par élastique pour chaque branche, histoire de bien équilibrer les forces de tension, tu peux prévoir 2 points d'ancrage à chacune des extrémités de l'arc. Enfin, l'efficacité de la propulsion dépend des masses en mouvements. Plus tes cordages seront gros et massifs, moins tu auras d'énergie cinétique disponible pour ton projectile par rapport à l'énergie potentielle emmagasinée. Mieux vaux avoir une corde plus fine sur une 20 aine de centimètres au centre de la corde propulseuse, avec des élastiques un peu plus courts. Tu monteras un peu plus en tension (s'ils peuvent encaisser la traction supplémentaire), tu diminueras la masse de ta corde (notamment au niveau de son centre de gravité qui va se déplacer vers l'arc), que du bénéf pour les performances. Enfin, tout ça se calcule ...
  15. Bon bah voilà, une petite recherche sur le web en anglais (string & cable) avec le nom de l'arbalète, ce qui donne (dimensions en pouces bien sûr) : Corde (bowstring) = 35.75 soit 908,05 mm Tendeurs (cable) = 20.813 soit 528.65 mm chacun Il y a même l'indication du prix pour le set de rechange complet à 35 USD, soit environ 40 €. Enfin, je dis ça, ce sont les infos du site ci-dessous, mais par précaution, une petite vérification à l'aide d'une ficelle que l'on enroule le long des poulies n'est parfois pas inutile, surtout s'il existait plusieurs variantes de ces matériels, sait-on jamais. https://www.60xcustomstrings.com/barnett-gamecrusher-custom-crossbow-string-cable/
×
×
  • Create New...