Jump to content

Danube

Membres
  • Content count

    8
  • Joined

  • Last visited

About Danube

  • Rank
    Visiteur
  1. Je crois que j'ai pigé : on sépare les 2 torons après la boucle, et avec les trois brins on tresse comme les cheveux de la ptite soeur, j'ai bon ?
  2. Ah oui je peux tenter, avec un bon tuto, ça doit se trouver ici.
  3. Ca pourrait etre l'occasion de me mettre à la corde sans fin, j ai jamais sauté le pas comme ce noeud me donnait satisfaction depuis des années. A tenter ! Du coup, c'est bien un noeud d'archer comme montré sur la photo, avec le bout laissé un peu plus long de manière à faire un ptit noeud de sécurité autour du dormant, en amont du noeud d'archer lui-même, pas sûr que ce soit nécessaire mais un facteur d'arc le conseillait sur internet, me souviens plus de la source par contre ! Dans ce cas là, cela permet aussi de mesurer avant et après le bout laissé libre après le noeud, et de voir si quelque chose bouge
  4. Il est plutôt étroit, mais rien d'exceptionnel : un pouce de large à la poignée et dégressif sur tout la longueur (68"). J'ai testé au lin de cuisine, il m'a fait la même chose juste avant que la fistoche casse, mais j'ai eu le temps de voir qu'effectivement le nœud se desserre (l'extrémité libre se raccourcit) alors que l'arc vrille (un peu). Sur un arc qui ne vrille pas, avec la même corde et le même noeud, aucun problème, j'ai retenté. Ce doit donc être Picpic qui a tapé dans le mille, aussi bizarre que ça me paraisse. Merci à toi ! Je pense donc abandonner celui-là (sauf si quelqu'un a une idée de recyclage) et me venger sur un flatbow frêne/robinier, deflex/quasi-recurve. Les lames sont déjà prêtes, plus qu'à dégrossir la poignée et à coller
  5. PicPic : Ah ouiiiiiii pas bête. L'arc ne me semble pas vriller assez au moment de l'encordage pour expliquer le phénomène, mais vu la position je suis mal placé pour regarder. Ca pourrait bien être ça, d'autant que l'arc est sorti du collage avec une légère vrille (la prochaine fois, j'utiliserai un gabarit) Pedro : Non j'y est quand même pensé pat21 : Rien à part du lin de cuisine, mais pour un test pourquoi pas, j'essaye ça demain En tout cas merci pour les pistes proposées !
  6. Merci de vos réponses ! Link : oui, avec deux cordes différentes dont une faite spécialement pour l'occasion, préalablement étirée et essayée sur un autre arc JMG : Dos en bambou, âme en frêne et ipé en ventre. Les renforts sont en ipé et frêne. Le noeud tient dans les encoches, mais se détend, ou alors c'est le reste de la corde ... en tout cas elle prend plusieurs cm après essai d'encordage, mais seulement sur cet arc. Même en raccourcissant la corde pour compenser, l'arc prend un band monstrueux qui, en quelques secondes, redevient nul. Pozzo : Ah pardon je me suis mal exprimé : c'est l'arc qui est vrillé. Vous savez comme les arcs un peu reflex ont tendance à vriller quand le band est proche de zéro, ben là ça me l'a fait plusieurs fois : au moment où le band "s'annule", la corde est passée à côté de l'arc qui reprenait alors sont reflex. Bon, évidemment, il est bien déglingué maintenant.... Sinon les cordes sont faites avec 15 ou 20 torsades. Mais j'essaye quand même ta technique et je repasse vous communiquer les résultats. Voici quelques photos de l'ébauche
  7. Hello, nouveau venu sur Webarcherie, je sollicite votre expertise pour un souci sur mon dernier arc, un truc pas possible qui va me rendre très vite fou ! Voila le problème : j'ai commencé l'équilibrage au sol, normal, l'équilibrage à la corde lâche, normal... Puis vint le moment du premier encordage : la corde (B50) semble s'étendre exagérément une fois posée, jusqu'à faire revenir l'arc à un band nul en quelques secondes (ou plutôt me serrer la gambette, puisque je suis encore en position d'encordage). J'ai retenté plusieurs fois, en refaisant le nœud qui, systématiquement, avait l'air de" glisser" et d'allonger la corde d'un ou deux centimètres... Même résultat au bout de 15 tentatives, changement de corde, etc., acharnement qui a été la cause de plusieurs vrilles sévères, dues au reflex de l'ébauche, au moment de la "glissade" et du retour au band nul (Je vous laisse imaginer l'état du machin après des heures de ces mauvais traitements...). Finalement je me dis, bon, 26 ans c'est le début de la vieillesse, t'es plus foutu de faire un noeud d'archer mon pote, voila ... Mais le même nœud, sur la même corde, testée sur un autre longbow de taille similaire ne pose aucun problème : le band est stable immédiatement, et le reste au bout de dizaines de flèches... L'arc en lui-même n'a rien de particulier, c'est un longbow bambou/frêne/ipé de 68 pouces à la louche, 35 livres visées. Les encoches latérales ont cédé la place à des renforts, sans résoudre le problème.... Je ne pense pas que des photos aideraient, mais si vous le souhaitez j'en posterai. Si vous avez des pistes de réponse, j'en serais éternellement reconnaissant, je deviens ravagé du bulbe avec cette histoire ! Merci d 'avance
  8. Bonjour bonjour !

    Bonsoir, Encore un nouveau venu sur Webarcherie, qui a finalement décidé de s'inscrire après de longues années à parcourir le site ! Je me présente en deux mots : un peu forestier (bon, chômage pour le moment), amoureux des arbres et boiseux intégriste, en primitif ou en lamellé collé, et légèrement monomaniaque (ce que la facture d'arc n'a bien sûr pas vraiment arrangé....). Je tire comme une patate, et me consacre donc à la facture, domaine dans lequel je commence tout doucement à me débrouiller, grâce à vous ! Merci donc pour le millions d'infos que vous avez pu laissé trainé sur le web, sans chercher à dissimuler vos savoirs comme le font malheureusement certains tristes sires, qui gagneraient à se prendre moins au sérieux.... Je vous dis à bientôt, car une question me torture depuis quelques jours, un mystère que je n'arrive pas à élucider, on en reparle dans la section lamellé-collé ! Topette à tous
×