Jump to content

MarcoP0l0

Membres
  • Content Count

    488
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    10

About MarcoP0l0

  • Rank
    Pilier de forum
  • Birthday 09/08/1957

Previous Fields

  • ville:
    Blonay
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Beacoup trop

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Et les produits de nettoyages qui nettoient plus rien, la vie est dure de nos jours, c'était mieux avant. Fini le bon temps où je vernissais mes modèles réduits en balsa avec un produit acrylique pour sol, je pouvais poser sur du goudron sans avoir un rayure et c'était génial.
  2. Pareil avec les colles à bois légèrement expansive qu'on trouvait avant, mélangée à de la sciure, ça donnait un truc absolument génial mais malheureusement, on n'en trouve plus des bonnes pour des raisons de toxicité.
  3. Même correctement spinée, l'arrière de la flèche peut taper dans la fenêtre si au moment de la libération, elle n'est pas décalée pas suffisamment de côté, ce qui est le cas avec le tir au pouce.
  4. Bel arc, ça ne fait pas l'ombre d'un doute, je me réjouis de le voir à pleine allonge, 31" c'est pas rien.
  5. Cette vidéo est assez incroyable. Ce qui me frappe, c'est que tant que la flèche n'a pas quitté la corde, la main ne bouge pratiquement pas et semble-t-il, c'est juste la tension dans le poignet qui fait toute la différence. Ceci dit, j'ai mis pas mal de temps pour arriver à avoir des flèches qui volent à peu près correctement en tirant au pouce mais depuis que je le pratique, je tire avec plus d'aisance en prise méditerranéenne.
  6. Dans le second cas, il tord l'arc dans la main et si tu fais ça même sans faire pivoter l'arc, ça marche bien mais c'est moins élégant. Par contre si tu tires au pouce avec la flèche de l'autre côté comme certains le font en Mongolie, il faut éviter ce genre de choses pour que la flèche vole correctement.
  7. Ça c'est sûr mais si tu observes les tirs dans la vidéo, tu vois que l'arc pivote dans les deux cas ce qui montre que c'est un peu plus subtile que ça.
  8. Non pas dans la vidéo, là, ce sont les mêmes flèches qui sont tirées, ça se passe au niveau de la main d'arc et ça fait toute la différence entre une flèche qui vole droit ou en crabe.
  9. C'est à la Tour de Gourze qui surplombe le lac Léman près de Lausanne en Suisse. Oui, le dynamic soaring, c'est un truc incroyable quand ça prend ces dimensions mais on peut le faire beaucoup plus tranquillement derrière une rangée d'arbre comme le font aussi certains rapaces comme les milans. Avec le Quetzal j'en ai fait parfois, il est assez facile pour ça et on peut atteindre les 100km/h si on pilote correctement mais je trouve un peu ennuyeux de tourner en rond comme ça au bout d'un moment.
  10. C'est connu depuis plus d'une centaine d'année et déjà documenté dans les livres de cette époque. La trainée produite par une aile au profil fin est composée de trois trainées, la trainée de frottement, la trainée d'onde (transsonique et hypersonique) et la trainée induite (tourbillon en bout d'aile). Je ne dis pas qu'il n'y a pas de trainée induite à faible angle d'attaque mais le rapport entre ces trois trainées varient en fonction du vol. A faible angle d'attaque, c'est la trainée de frottement qui est proportionnellement la plus importante, alors qu'aux angles d'attaque importants, c'est la trainée induite, et la trainée d'onde devient importante lorsque l'écoulement est transsonique ou supersonique. Quand aux avions de ligne, ils sont conçus pour voler pratiquement toujours au même angle d'attaque de manière à ce que leurs gros fuselages n'engendrent pas de trainée excessives en volant queue haute à haute vitesse ou queue basse à basse vitesse. Donc, même en vol de croisière, l'angle d'attaque est pratiquement le même et le Cz de vol aussi, et ceci est obtenu en faisant varier la surface et le profil de l'aile grâce aux becs et aux volets hypersustentateurs. C'est pourquoi l'ajout de winglet en bout d'aile sur les avions de ligne est efficace et permet comme tu le dis, d'économiser du carburant. Les aéronefs sont toujours conçus et optimisés en faisant des compromis en fonction du domaine de vol retenu. Un planeur télécommandé de dynamic soaring qui atteint des vitesses de 877km/h ne sera pas conçu de la même manière qu'un planeur de F3J ou F5J qui permet de gratter la bulle à quelques mètres de hauteur en faisant des spirales très serrées. A noter que le record de vitesse en planeur télécommandé est supérieur à la vitesse maximum d'un A320. Non je ne suis pas ingénieur en aérodynamique mais cela fait 40 ans que je conçois, dessine et construis des modèles réduits de planeurs et d'avion, parfois avec un certain succès. Quelques liens si ça vous amusent : Le record de vitesse avec un planeur télécommandé en dynamic soaring (545mph = 877km/h) : https://youtu.be/MoaWlKC3wIM Un planeur de F5J lancé à la main et qui accroche un thermique au raz du sol : https://youtu.be/AWCgzF11VmE Le Quetzal que j'ai conçu, une puce de 185g pour 1m d'envergure qui vole plutôt bien : https://youtu.be/O52HiIWkYXM
  11. Jette un coup d’œil sur cette vidéo et tu comprendras tout de suite avec les deux premiers tirs ce que j'entends par voler en crabe.
  12. A noter quand même que ces tourbillons ne provoquent une traînée significative que lorsque l'angle d'attaque est significatif aussi. Donc même sur un avion, en fonction de son domaine d vol privilégié, ce qui se passe en bout d'aile on s'en fout ou presque. Dans le cas d'une flèche, l'angle d'attaque si la flèche est adaptée, est pratiquement nul et cette traînée peut être complètement ignorée. Sur une flèche, j'imagine qu'au niveau de la trainée, les deux choses importantes sont 1) qu'elle ne vole pas en crabe, sans aucun doute, le plus important, 2) que l'état de surface du fut et de l'empennage limite au maximum les frottements.
  13. Quand on pense que le pape Félix avait été marié à une gamine de sept ans et que son fils Louis a épousé une pucelle de quinze ans qui lors de la nuit de noce, a bien pris garde d'observer une inactivité absolue, étendue sur le dos afin que la précieuse semence ne jaillisse pas hors du vase et ne l'empêche d'être fécondée, qui par la suite maria sa fille de dix ans au dauphin de France pour rembourser ses dettes, on se dit que les mœurs ont bien changé, c'est certain.
  14. A vous lire si je comprends bien, le Jules a tenu la Gaule sans se faire gauler par les Celtes même s'il aurait bien aimé.
  15. Surtout si on cherche dans les livres, à comprendre pourquoi ils se sont intéressée à ça.
×
×
  • Create New...