Jump to content

Picpic45

Membres
  • Content Count

    394
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Everything posted by Picpic45

  1. Je ne sais pas si mon explication est compréhensible et ce que vaut vraiment cette façon de faire. Pour expliquer un peu autrement. Lorsque l'arc commence à plier correctement et de façon sensiblement symétrique sur les 2 branches, au lieu d'augmenter l'allonge, je raccourcis la corde d'équilibrage et je fais ainsi plier davantage l'arc progressivement en conservant la même allonge.
  2. Il m'est arrivé un peu la même chose avec mon premier arc en robinier. Le passage de la corde longue au band court semble être un passage délicat avec cette essence. Le moindre défaut d'équilibrage pas toujours visible se traduit avec un band court par un déséquilibre qui entraine l'apparition des plis de compression qui n'étaient pas là juste avant. J'utilise maintenant un système avec un noeud autobloquant sur ma corde d'équilibrage pour passer très progressivement de la longue corde à la corde au band définitif en contrôlant finement l'équilibrage pendant cette phase de changement du band. Je n'ai pas refait d'arc en robinier avec cette technique mais je l'ai testée pour mes arcs en if et je trouve ce raccourcissement de la corde d'équilibrage très progressif intéressant.
  3. C'est vrai aussi. Voici les différentes options pour le modèle actuel Additional Information Bow Length 54″, 56″, 58″, 60″, 62″, 64″, 66″, 68″, 70″ Weight 30lb, 40lb, 50lb, 60lb Riser Length 12″, 12″, 12″, 14″, 14″, 14″, 14″, 16″, 16″ Limb Length 25″, 26″, 27″, 27″, 28″, 29″, 30″, 29″, 30″ 3 longueurs de poignées et 6 longueurs de branches. Si on considère qu'un 64" est obtenu avec une poignée de 14" et des branches de 29". Les branches de 29" seront marquée 64" ou alors 68" avec une poignée de 16" mais si on les monte sur la poignée de 12" cela donne un arc de 62".
  4. C'est possible que l'arc ait été vendu d'origine dans cette configuration avec cette poignée et ces branches et qu'il était en fait un arc de 62" avec simplement une mauvaise indication sur les branches (ce sont en général les mêmes branches qui se montent sur des poignées différentes). Simplement un problème de conditionnement dans la boite d'origine. un extrait d'un message pris sur le forum ArcChasse concernant les arc Fedora Xtreme. "Il s'agit un arc hybride "custom" de chez Fedora Archery. Le but était de trouver un arc LB le plus court possible et TD, performant avec des flèches lourdes mais d'un prix raisonnable et pour un usage chasse. Mr Fedora m'a oriente vers son modèle XTREME avec poignée très courte de 12" pour une longueur AMO de 60". il existe en 56" et jusqu'à plus de 66"."
  5. C'est une indication sur les branches et la longueur de l'arc inclue la poignée qui me semble courte, ce qui expliquerai ta mesure de 62" au lieu des 64". Peut être que ces branches étaient à l'origine prévues pour une poignée plus longue. Cela pourrait également expliquer qu'elles soient abimées si utilisées avec une sur-allonge et sur un arc plus court que prévu. J'ai un recurve démontable qui fait 62" avec une poignée de 17" mais si je monte les branches marquées 45# @ 28" et 62" sur une poignée de 15" (ce qui est possible), cela donne un arc de 60" et la puissance indiquée sur les branches n'est plus la bonne.
  6. Lors de l'épreuve de Tir en Campagne organisée par le club de Pers en Gâtinais les 10 et 11 mai dernier, au moment de la remise des prix, le président du club a annoncé aux archers présents qu'ils organisaient le Parcours France FFTL 2018.
  7. Oui, il y a bien 2 inconnues et il n'est pas possible de calculer le spine à partir du poids lu sur la balance. Il faut calculer le poids qui correspond à un spine donné. J'ai repris le fichier excel donné par LeTuB dans le premier message en le téléchargeant à partir du lien fourni. J'ai prolongé ce tableau pour des spine supérieurs à 470 en ajoutant des lignes au tableau. Les spine vont de 10 en 10 ce qui permet déjà une bonne sélection des futs. J'ai copier la 1ère ligne du tableau dans de nouvelles cellules (la ligne en jaune clair en bas) et il me suffit de changer le spine dans la cellule de gauche pour avoir le poids correspondant à ce spine et obtenir une valeur la plus proche possible de celle lue sur ma balance .
  8. Oui, il faut qu'elle soit la plus libre possible en translation verticale mais à la bonne distance sur le plan horizontal. Oui, moi aussi, je ne cherche pas à connaître précisément le spine de mes futs bois ou bambou mais de constituer des lots homogènes, alors une fourchette, c'est très bien. Le seul problème que j'ai rencontré dans l'utilisation de ce spine testeur, c'est que le poids indiqué sur la balance a du mal à se stabiliser vraiment donc la lecture donne plus une indication qu'une valeur exacte
  9. Le support de la flèche (profilé alu en U) situé sur la balance coulisse librement verticalement à l'extrémité de sa tige support qui ne sert qu'à déterminer une distance fixe et constante par rapport au support de flèche fixe (600 mm pour moi et LeTub). Ce tube support (en alu de 8mm pour moi et en carbone pour LeTuB, peut donc être fixé sur le socle en bois par 2 (LeTuB) ou 3 (moi) paliers; cela ne change rien au fonctionnement de ce spine testeur, économique, simple à réaliser et peu encombrant. Pour calculer le spine à partir de la pesée, j'utilise une formule dans un tableur à la place du tableau mais cela revient au même.
  10. Le profilé alu coulisse en bout de la tige alu qui sert juste pour que l'appui sur la balance se fasse bien à la bonne distance de l'autre extrémité (600 mm). C'est la même chose sur le modèle de LeTuB. L'appui et la flèche de 10 mm doit se faire au milieu (300 mm de chaque extrémité).
  11. Voila, j'ai réalisé le mien selon ce principe. Seule petite variante, j'ai mis un support supplémentaire pour la tige alu qui détermine la position de l'extrémité mobile (celle sur la balance). Sinon, j'ai conservé les mêmes dimensions à savoir 600 mm entre les deux appuis pour les futs.
  12. Cela peut aussi dépendre de la qualité du noisetier car c'est une essence courante mais qui ne pousse pas de la même façon selon l'endroit où elle se trouve. Après, c'est sur qu'une poignée travaillante réparti mieux les contraintes sur la longueur de l'arc. J'ai également un noisetier en cours d'équilibrage qui a cassé de façon similaire mais je l'avais prévu trop court même si je visais une petite puissance. La rupture s'est produite brutalement sans signe avant coureur avec un profil qui ne semblait pas présenter de défaut majeur sur le banc d'équilibrage. J'étais arrivé à 26" d'allonge, très près de ce que je souhaitais.
  13. Ne te fâche pas, ce n'était pas le but de ma remarque. Je continue de penser que le fait que cet objet soit en métal est une histoire de solidité mais aussi de poids (densité). Je peux enfoncer un clou avec un morceau de bois dur et lourd mais si j'ai le choix, je préfère utiliser un marteau avec une tête en métal. Idem pour fendre du bois avec une hache. Pour faire un trou dans le sol, une barre à mine en métal, c'est tout de même plus efficace qu'une branche fine ... mais comme javelot, c'est pas top sauf pour se percer un pied.
  14. Pas vraiment d'accord avec toi. Je pense que le poids compense la vitesse en cas de tir vers le bas. Si on regarde les harpons, même dans le cas d'une hampe en bois, c'est plutôt du lourd en général. Voir l'image publiée par alpha. En plus, dans l'eau, le bois flotte (pas tous) mais pas le métal (question de densité).
  15. Je pense que les objectifs à la chasse ou à la guerre ne sont pas tout à fait les mêmes. A la guerre, il suffit bien souvent de blesser l'adversaire pour le neutraliser ce qui autorise des armes moins létales et des lancés plus hasardeux. A la chasse, l'objectif est (était) de ramener de la nourriture et/ou de quoi se vêtir, se procurer de futurs outils, etc. Il faut éviter de perdre sa proie et donc l'atteinte doit être la plus létale possible ce qui suppose un tir précis, une bonne pénétration et une plaie qui saigne beaucoup. J'ai tendance à penser que l'usage du propulseur (ou de l'arc) n'est pas tant d'augmenter la distance de projection que d'améliorer la puissance (vitesse) à l'impact et la précision du tir. Le poids est un handicap pour la distance mais un atout pour la pénétration à l'impact
  16. Ce n'est qu'une interprétation très personnelle mais pour moi : lance et javelot seraient dotés d'une pointe plutôt effilée avec comme finalité un "lancé" destiné à atteindre une cible relativement éloignée. la sagaie serait elle dotée d'une lame plutôt que d'une pointe afin d'occasionner une blessure plus rapidement mortelle (par hémorragie) à l'image des lames sur les flèches destinées à la chasse. Tir effectué à plus courte distance (comme pour la chasse à l'arc) le harpon serait doté d'une pointe ou d'une lame avec des prolongement latéraux (ardillons) permettant de bloquer la pointe dans la cible en cas de traction vers l'arrière à l'aide d'un filin ce qui permet de récupérer sa proie (en cas d'utilisation à la chasse), ce qui s'avère très utile dans l'eau (mammifères marins et poissons). Tir à courte portée, voir à bout touchant et plutôt vers le bas (à part les poissons volants et la chasse sous-marine, le chasseur est au dessus de sa proie) l'épieu lui, serait doté d'une pointe ou d'une lame sans ardillons et utilisé sans lancé et donc à bout touchant. Tout ceci n'engage que moi.
  17. La proposition de tangent me semble intéressante. La bague en laiton pourrait servir à bloquer une corde. Je me demande si les ardillons n'ont pas été repliés sur la lame postérieurement pour rendre l'objet moins agressif. La présence de ces ardillons m'évoque bien plus un harpon qu'une lance ou une sagaie.
  18. Il existe l'application "Arrow Velocity" et probablement d'autres également.
  19. Les arrêtés municipaux sont plutôt pris pour interdire ou réglementer certaines pratiques, certains jours plutôt que pour les autoriser lorsque les concours ont lieux sur un terrain communal habituellement ouvert au public. Ce sera par exemple le cas à l'occasion du concours nature organisé par mon club qui se déroulera autour de l'étang communal, endroit habituellement fréquenté par les pêcheurs et les promeneurs à pied ou à cheval. Comme beaucoup d'organisateurs, nous croisons les doigts pour que tout se passe bien.
  20. Ce n'est pas la première fois que cette notion de "réglementation sur les armes" est évoquée sur ce forum (et ailleurs) et ce qui en ressort à chaque fois, c'est que ce n'est jamais très clair (en plus, la réglementation varie en fonction des pays) et je ne sais pas si quelqu'un est en mesure de proposer un texte clair, sans ambiguïté et qui ne serait pas sujet à interprétation lors d'un contrôle. Les éléments donnés dans mon message concerne en effet les déplacements avec une arme à feu ou un arc dans le cadre d'une activité de chasse (en dehors de l'action de chasse proprement dite), c'est à dire dans un véhicule ou sur la voie publique. Personnellement, je débande mon arc tradi et j'installe sur mon poulies un dispositif qui empêche l'armement. Certains collègues chasseurs, se contentent d'empêcher la possibilité d'armer leur arc. Après, il me semble qu'une vidéo a été postée sur le forum avec un chasseur qui se sert de son poulies comme d'un projectile sans avoir besoin de flèche, alors .... Lors du concours 3D de Beaugency le 24 mars dernier, certains pelotons ont eu maille à partir, avec le propriétaire d'un terrain jouxtant le parcours car ce dernier considérait que les archers (compétiteurs) était en action de chasse sur la voie publique et le long de son terrain car ils avaient un arc en main. A quand, l'interdiction de circuler avec un arc "non neutralisé" pour passer d'une cible à l'autre lorsque le concours emprunte le domaine publique. Est-ce qu'un arrêté municipal suffit ?
  21. C'est également le cas pour les arcs tradis lors des déplacements (par exemple entre les actions de chasse proprement dites) et il existe des housses adaptées dans lesquelles l'arc peut être rangé en restant bandé. En dehors de la housse ou valise, un dispositif rendant impossible l'armement (ne pas confondre arc bandé et arc armé) peut également être utilisé pour le transport si les arcs restent bandés (poulies comme tradis).
  22. J'utilise la gaine thermorétractable mais en effet il faut la coller en plus de la rétractation pour qu'elle ne bouge pas.
  23. Je ne peux pas pour ma part en dire plus. Je ne suis pas concerné (étant donné mon niveau en compétition) par ce sélectif. J'étais juste tombé par hasard sur ce document en parcourant le site de la fédé et je l'ai donc transmis pour information.
  24. http://www.fftiralarc.org/DTN/2018/3D_2018.pdf Document disponible sur le site de la fédé.
  25. Peut être qu'après avoir vu ce film http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19572305&cfilm=256847.html ou lu le livre https://books.google.fr/books/about/La_vie_secrète_des_arbres.html?id=U3w4DwAAQBAJ&printsec=frontcover&source=kp_read_button&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false, tu n'utiliseras plus non plus les arbres. Ce n'est pas pour critiquer tes choix, juste pour indiquer un film et un livre qui méritent d'être connus.
×
×
  • Create New...