Jump to content

Picpic45

Membres
  • Content Count

    382
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Everything posted by Picpic45

  1. Mon propos va peut être être un peu "hors sujet", mais personnellement je ne pense pas tant que cela. Je veux juste attirer l'attention sur l'importance de l'échauffement et des étirements. Beaucoup de blessures ou de pathologies que l'on attribue à des puissances trop fortes sont souvent liées à un manque d'échauffement des muscles et des tendons avant la séance de tir. Il faut bien sûr s'échauffer aussi avant d'utiliser un arc de faible puissance mais si l'échauffement n'est pas suffisant, les conséquences sont moins importantes dans ce cas de figure.
  2. Voici ce a quoi ressemblent des plis de compression. . J'ai pour ma part moins bien réussi l'équilibrage de mon premier arc en robinier car j'ai été confronté à ce problème assez fréquent avec cette essence. Tout comme toi, j'ai fait les choses sans précipitation et avec beaucoup de prudence mais ma billette de robinier a su me montrer ses faiblesses mais aussi probablement mon manque d'expérience. Je m'appliquerai encore plus la prochaine fois et le résultat que tu as pu obtenir et nous faire partager est un encouragement. Pour tes flèches, 25g, ce n'est en effet pas choquant pour la puissance de ton arc. Tu peux quand même essayer d'en alourdir un peu quelque unes et voir si cela améliore le confort de la décoche. Des flèches légères, c'est bien pour tirer à plus de 30m et gagner du trait, mais jusqu'à 25m avec un arc de 40#, personnellement je trouve que des flèches de 30, 32g sont plus "confortables" pour le tireur et surtout pour l'arc et puis pour le plaisir du tir, une belle parabole avant que la flèche arrive à l'endroit convoité, c'est tellement plus beau qu'une trajectoire plus rectiligne quand on tire pour le plaisir plutôt que pour la compétition.
  3. Bravo, pour ce premier arc en robinier. C'est effectivement une belle réussite. Pour le bruit à la décoche, peut être devrais-tu utiliser des flèches un peu plus lourdes. Combien pèsent les tiennes ? Quel est le poids des pointes ? Avec des flèches carbone en spine 600, elles sont peut être un peu trop légères. Cela permet d'avoir une trajectoire plus tendue mais l'arc peut en souffrir et les sensations à la décoche sont plus rugueuses. Il y a aussi la possibilité d'ajouter des silencieux sur la corde.
  4. En ce qui me concerne, je trouve encore de l'Araldite ici http://www.alexis-robert-bricolage.com/colle-et-mastic-rub_fr_1019.html mais pour combien de temps encore. La bleue en seringue n'est déjà plus disponible dans ce magasin proche de chez moi. La Sader a envahi le rayon.
  5. Ce petit noeud au niveau de la poignée, c'est ce qui rend ton arc unique. C'est comme un point de beauté sur la peau.
  6. La poignée est en liège. Je l'ai collée à l'Araldite bleue. Cela ne modifie pas la courbure de l'arc car le liège est souple et le collage a l'air de ne pas en souffrir. A voir dans la durée mais je suis plutôt confiant. Pour l'équilibrage, il aurait pu être amélioré encore un peu mais j'ai préféré le garder à cette puissance.
  7. En parallèle de la facture de mon robinier, je me suis amusé avec une petite branche de lilas. J'ai été plutôt surpris du résultat final. Voici quelques photos du résultat final. L'arc est à poignée travaillante et ventre plat. Il mesure 145 cm de long et arrive à une puissance de 23# à 27". Le ventre a bénéficié d'une légère cuisson ce qui lui a donné une belle teinte. Le dos même passé à l'huile de lin et à la cire d'abeille reste très blanc. Le grain de ce bois est très fin. Il me reste à habiller la poignée de cuir et lui faire des flèches adaptées. Celles que je possède sont un peu raides mais il tire correctement même avec celles-ci. Je pensais au départ le modifier un peu à la vapeur (extrémité de la branche du haut) mais finalement, je l'aime bien avec ses défauts (caractères) d'origine. NB : Les photos le long du mur sont trompeuses. La poignée est bien centrée comme on peut le voir sur l'arc armé.
  8. Ce n'est pas le fait d'être descendu à 35# qui me gêne. En effet, pour travailler la gestuelle, c'est une très bonne puissance, mais il faut aussi avoir une parfaite confiance dans son arc, et là, j'ai quand même des doutes sérieux sur l'évolution des plis de compression. Donc tirer avec cet arc ne se ferait pas sans appréhension. J'ai tout de même tenu à lui faire tirer quelques flèches pour voir les sensations (qui sont bonnes) et pouvoir le considérer comme un arc et pas simplement comme une belle sculpture en bois. Test validé. J'ai par ailleurs de quoi ne pas rester désarmé si ce modèle reste lui au râtelier.
  9. Le band est un peu court Arc armé un peu en sous allonge avec la branche plus souple en bas. L'équilibrage n'est pas parfait. Ici la branche souple est en haut (moins bien à mon avis) et on voit nettement la différence avec la photo précédente. Je n'ai plus qu'à essayer de faire mieux avec le prochain en robinier. Je vais tenter avec des branches plus larges et un profil un peu différent. Surtout j'espère que cette première expérience va me servir. Encore merci pour vos remarques et conseils prodigués dans ce sujet.
  10. Voici les images de fin pour ma première facture d'arc. L'arc a tiré quelques flèches et cela sort plutôt pas mal. Il termine à 35# à mon allonge (27"). C'est en dessous de mon objectif de départ mais je trouve ça plutôt bien compte tenu des problèmes rencontrés en cours d'équilibrage. L'équilibrage est loin d'être parfait comme vous pourrez le voir sur les photos. J'ai laissé les plis de compression (assez nombreux) et je vais donc garder cet arc en souvenir plutôt que de continuer à tirer avec. Je pense qu'il finirai par casser, ce qui ne s'est pas produit jusqu'à présent. Par contre je le trouve très beau mais je ne suis certainement pas très objectif. Place aux images maintenant.
  11. Une petite image et surtout le texte qui l'accompagne qui vont bien avec ce sujet, je trouve.
  12. Il y a aussi cette solution mise en oeuvre par Pierre et publier sur archerie -primitive. http://www.archerie-primitive.com/fabrication/plis-compression.htm
  13. Et je vous remercie pour vos conseils et les solutions proposées.
  14. C'est sûr que les plis ne vont pas s'arranger et l'arc n'a jamais dépassé une allonge de 20 ". Je peux effectivement continuer à réduire l'épaisseur des branches et la puissance visée, équilibrer les deux branches en essayant d'avoir la bonne branche un peu plus souple que celle avec les plis. Si cela tient le coup, cela donnerai tout de même un arc agréable pour une petite allonge. L'épaisseur des branches, en dehors d'une quinzaine de cm avant les poupées ne fait déjà plus que 8 à 9 mm. Il ne va plus rester grand chose. Je vais me donner le temps de réfléchir avant de voir si je donne une suite à cet arc mais j'aimerai bien quand même tenter quelque chose. Cela serait de toute façon formateur.
  15. Oui, j'avais vraiment fait les choses avec beaucoup de patience et en essayant de mettre le plus de chances de mon coté pour aller au bout et je commençais à vraiment y croire. L'arc pliait bien avec la longue corde. Sans jamais dépasser les 40#, j'avais gagné en allonge et l'équilibrage était correct . C'est en l'encordant avec une corde de la bonne longueur (banc un peu court tout de même) que la faiblesse s'est révélée sur une des branche mais sans les plis dans un premier temps. Je pensais avoir à peu près récupéré le problème, lorsque je me suis aperçu de ces petites fissures sur le ventre dans la zone faible. L'arc est pourtant bien nerveux, avec environ 20# en début d'armement et des courbes de branches tout à fait correctes en début d'allonge. Je ne sais pas si j'avais cuit le ventre si cela aurait évité l'apparition de ces plis. Je pense que j'essaierai la cuisson sur le prochain. Je le trouvais bien joli. Est ce que vous pensez qu'il peut être reconverti en lamellé ?
  16. Voici la suite .... mais ce projet n'ira pas au bout en l'état. L'arc bandé avec un banc court. Apparition d'une faiblesse au 3/4 de la branche la plus souple. J'ai essayé d'équilibrer les contraintes sur la longueur de la branche et d'affaiblir la branche la plus raide mais ... Présence de plis de compression. Je pense que l'arc est en danger si je continue mon équilibrage. Un aperçu des poupées et de l'extrémité affinée des branches. Il est peut être envisageable de sauver cet arc et tout ce travail en faisant un lamellé mais avec quoi (bois ou fibre) ? Alain
  17. Bonjour, Pas vraiment d'accord avec la réponse de ton magasin d'archerie. "Le tube ACC est un tube qui combine aluminium à l'intérieur pour la douceur de tir, et carbone à l'extérieur pour réduire le poids et le diamètre". C'est le carbone ajouté à l'alu qui réduit le poids d'une flèche tout en conservant le même spine et non pas l'inverse. Pour les tubes avec l'alu à l'extérieur, ces tubes se retirent bien mieux des cibles et l'alu offre moins de frottement dans l'air mais pour un spine donné, le poids du tube est plus lourd qu'avec seulement du carbone.
  18. Merci pour vos réponses et conseils. J'ai suivis scrupuleusement un cerne pour le dos en ayant retiré l'aubier. Le dos est donc légèrement arrondi et non pas plat comme sur le schéma de Pedro. Le ventre est lui bien plat. Je peux cependant faire en sorte que le ventre soit plus large que le dos en réduisant la largeur de ce dernier (je n'ai pas trouvé la fameuse râpe à rajouter du bois pour l'utiliser sur le ventre). Sinon, j'ai suivi les conseils de Bruno et l'extrémité des branches est maintenant de 15mm avant collage et façonnage des renforts de poupée en corne. J'ai également continué mon grattage (au racloir) et abaissé la puissance à 45# pour la même flexion que dans mon 2ème message. Il reste un peu plus de 10 mm d'épaisseur pour 3 cernes. Qu'en pensez vous car je suis encore loin de l'allonge souhaitée ?
  19. Suite de mon message. Je peux me tromper compte tenu de mon (grand) manque d'expérience mais je pense que ce morceau de bois futur arc possède un peu de potentiel que je ne voudrais pas gâcher en faisant une grosse bêtise de débutant. C'est pourquoi, je sollicite vos avis et conseils. Est ce que je dois continuer à gratter tranquillement le ventre pour atteindre la puissance et l'allonge souhaitée ( 45# ou moins à 27 pouces). Je trouve déjà les branches peu épaisses actuellement. Quelle épaisseur resterait raisonnable pour ce profil d'arc ? Est t'il au contraire préférable de réduire la largeur mais là aussi, je ne le trouve déjà pas très large par rapport aux cotes trouvées dans mes recherches ? Voici une photo sur l'arbre. Une branche plie légèrement plus que l'autre mais c'est un début d'équilibrage car encore très loin de l'allonge souhaitée et puissance encore bien trop élevée. Merci d'avance pour vos réponses. Alain
  20. Après avoir parcouru et suivis les différents sujets se rapportant aux selfbows sur ce forum mais aussi ailleurs, je me suis moi même lancé dans l'aventure. J'ouvre ce sujet pour solliciter vos avis et conseil concernant la suite de mon projet du moment. Il s'agit d'un flatbow en robinier tiré d'une billette de robinier qui dormait à l'abri dans mon hangar depuis au moins une bonne trentaine d'année. Actuellement, j'en ai obtenu ceci L'ébauche, déjà bien avancée à les dimensions suivantes (en mm ou cm, pardon pour les puristes) longueur totale : 176 cm pour 170 cm de coche à coche (prévision car les poupées ne sont pas encore façonnées) largeur aux fondus : 40 mm; largeur aux extrémités des branches: 20 mm épaisseur aux fondus 20 mm; épaisseur des branches : 15 mm Sur l'arbre d'équilibrage, l'arc plie encore difficilement (de mon point de vue) car il faut environ 55# pour un band d'environ 6 cm. L'arc à un reflex naturel de 3cm visible sur la photo de profil. Voir mes questions et une photos de l'arc sur l'arbre dans le message suivant .....
  21. Bonjour à toutes et tous. Inscrit depuis déjà quelques temps, je suis régulièrement les différents sujets du forum, plus particulièrement ceux relatifs aux selfbows. Je me suis lancé dans cette aventure passionnante et souvent incertaine de la facture d'un arc (à tir purement amateur) et je vais avoir besoins de vos conseils et avis éclairés. J'ai 58 ans et je me prénomme Alain. Après une petite expérience du tir à l'arc dans ma jeunesse (c'est loin !), je me suis inscrit en club la saison dernière (Les archers de l'Escale près de Montargis dans le Loiret) pour accompagner mon fils de 14 ans sur les concours nature et 3D autrement qu'en spectateur. J'ai eu l'occasion de croiser et même être en peloton avec certains membres du forum sur les concours de la région Centre l'année passée et ce sera encore le cas pour cette saison qui commence. Je tire en arc chasse pour les 3D. Cette saison, ce sera avec un nouvel arc (modèle Sheytan) arrivé en fin d'été en provenance de chez Lx Archerie (Daniel Lacroix) et qui n'a pas encore connu les concours (probablement au 3D de Vierzon le 30 octobre). Je tire également avec un compound (Bowtech Fuel) pour les concours nature. Je sais qu'il y a parmi vous des inconditionnels d'un seul type d'arc mais pour ma part, je trouve du plaisir (pas le même et c'est ce qui est bien) à utiliser du matériel différent, qui n'a pas les mêmes exigences et qui ne donne pas les mêmes sensations. C'est un peu compliqué parfois de passer d'un à l'autre mais je m'en accommode. J'effectue également quelques sorties de chasse à l'arc, également en récurve et en poulies. A bientôt donc sur ce forum ou sur nos terrains de jeux communs. Alain
  22. Pour ceux à qui un peu de lecture et de technique ne font pas peur, une foule d'information dans ce site : www.dans-le-mille.fr/
  23. Oui, c'est effectivement un fer à boeuf. L'extrémité de l'onglon est calée dans la gorge et le plancher épouse la forme de l'onglon. (il y a deux onglons par pied). Pour ferrer un âne , cela m'étonnerait beaucoup.
  24. Bonjour, juste une hypothèse car manque de détails pour les photos en dehors de l'écorce : Micocoulier de Provence.
×
×
  • Create New...