Jump to content

Picpic45

Membres
  • Content Count

    363
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Everything posted by Picpic45

  1. C'est pour couper la soif.
  2. C'est la catégorie ... Arc nu 🎯🤭 . Nouvelle formule en préparation à la fédé.
  3. Oui, le poids des encoches peut jouer sur le spine dynamique. Quelle est ta prise de corde ?. Ne pinces tu pas davantage tes encoches jaunes que les autres si tu es en prise cigarette ? Comment les encoches jaunes se désolidarisent-elles de la corde par rapport aux autres ? Dans l'idéal, une simple "pichenette" sur la corde (flèche verticale vers le bas) doit suffire mais la flèche ne doit pas tomber seule.
  4. Oui, ce serait bien pour toi. Il y a quand même pas mal de gauchers parmi les archers. J'ai eu l'occasion de tirer avec plusieurs modèles d'hybrides et je n'ai pas eu le même ressenti avec chacun d'eux. Ne pas obligatoirement se faire un avis définitif, si jamais, le modèle essayé ne te convenais pas parfaitement. Je te présente toutes mes excuses pour cette erreur (citation d'un extrait de citation contenu dans un de tes messages mais qui t'était attribuée malencontreusement). Cela méritait-il, d'écrire en si gros caractères pour le faire remarquer ? Pour ceux qui sont curieux, qui n'ont pas peur du mal de crane ou qui ont une bonne réserve de paracétamol : http://arcacademie.nursit.com/ http://dans-le-mille.fr/balistique-exterieure-archerie.html Des infos intéressantes sur la balistique des flèches en fonction de leur vitesse initiale et de leurs caractéristiques aérodynamiques.
  5. Juste mon expérience personnelle. Après mes premiers parcours "Nature", j'ai voulus me faire plaisir en m'offrant un recurve monobloc "performant" de 50# à 28" (je suis en dessous de cette allonge avec cet arc). A l'entrainement, c'est très bien, même avec des flèches plutôt lourdes (je préfère ce type de flèches) il y a peu de parabole. Le problème, c'est que sur un parcours, au cours de la journée, les choses se dégradent (moins d'allonge, bras d'arc qui faiblit) et mes flèches deviennent trop courtes sur les longues. C'est un arc que j'aime beaucoup à la chasse du fait de la sensation de puissance qu'il procure mais finalement, il est trop puissant pour les 42 cibles d'un parcours nature (et mes 61 balais). Mon hybride, fait 38# à mon allonge, il est rapide également mais moins que le recurve mais accepte des flèches plus légères et mon problème est plutôt avec lui de passer au dessus des cibles. Plus de parabole, moins de trait mais je me suis habitué. C'est beaucoup plus facile avec lui de rester régulier sur la journée et même de faire mieux l'après-midi que le matin. Au niveau recurve, j'ai eu l'occasion d'essayer (mais pas en parcours) l'arc d'un copain du club avec une poignée ILF et des branches UUKHA. Je me suis régalé avec et j'ai groupé mes flèches au bon endroit dès les premières volées même si le grip me gênait un peu. Mais, bon, je préfère l'esthétique d'un monobloc fabriqué spécialement pour moi par un facteur de notre beau pays. Courrir après les points n'est pas ma principale préoccupation. Pour mes selfbow, c'est sûr qu'au niveau des performances, la comparaison avec les 2 précédents n'est pas à leur avantage, mais les flèches vont aussi à 40m et en plus avec une belle parabole. Le plaisir de tirer avec un arc que l'on a fabriqué soit même est sans comparaison et ne s'explique pas facilement. Pour le petit arc turc, court, très léger, très très facile à armer à mon allonge, je ne le maitrise pas encore assez sur les distances supérieures à 30m . C'est certainement un arc que j'aurais adoré pour tirer avec au galop sur ma jument, il y a 15 ou 20 ans en arrière. Mon projet avec lui, c'est de le tirer "au pouce".
  6. L'énergie potentielle (liée à la masse du projectile) va jouer sur la pénétration. Si je prend l'exemple des flu-flu. La vitesse de sortie est la même (ou presque) qu'avec une flèche à l'empennage réduit mais sa vitesse va décroitre très rapidement au cours de sa trajectoire. Elle peut devenir très faible même lorsqu'elle est au sommet de la parabole et chuter alors presque à la verticale. Elle s'enfoncera dans le sol en fonction de son poids et de la vitesse liée à la gravité. Une flèche non freinée aura une trajectoire tendue et sa pénétration sera liée à sa masse mais aussi à la vitesse résiduelle au moment de l'impact. Pour la chasse, avec des arcs rapides, il n'est plus nécessaire d'avoir des flèches lourdes pour obtenir une bonne pénétration. Avec des arcs lents, il faut un impact à courte distance (pour conserver un peu de vitesse tout de même et un poids suffisant pour que la pénétration soit effective. Mes flèches de compound légères mais rapides pénètrent bien plus (voir traversent parfois) les buttes de tir que les flèches, plus lentes et plus lourdes, de mon recurve chasse même si les deux arcs sont réglés à la même puissance à mon allonge (par exemple 45#). Je suis d'un naturel curieux, je n'ai pas d'à priori sur tel ou tel type d'arc, et j'ai donc en ma possession, 2 compound, 2 recurves Chasse, un hybride pyramidal, 4 selfbow, un arc turc. Les sensations sont très différentes pour chacun d'eux, il est donc très difficile de pouvoir dire ce qui serait le mieux pour telle ou telle personne. Soit on se lance à l'aventure (au risque d'être déçu), soit on a la possibilité d'essayer différents types d'arcs et on peut voir si on aime ou non les sensations qu'il procure et ce que l'on arrive à faire avec. Les données comme la puissance, la vitesse des flèches ne sont pas sans importance mais ce n'est pas obligatoirement le principal pour le plaisir et même la performance. Je trouve personnellement, mais c'est forcement subjectif, les longbow hybrides très agréables à utiliser.
  7. Oui, mais est-ce de nature à annuler l'avance prise au début de la trajectoire ? Pour revenir à la remarque initiale sur la taille de l'arc. Il est possible qu'avec deux arcs différents et les mêmes flèches, ce ne soit pas le plus rapide qui arrive le plus haut car l'archer n'est pas une machine à tirer et peut être qu'avec un arc et pas avec l'autre, la bras d'arc soit moins stable et baisse (ou remonte) même légèrement et donc de façon non perceptible ce qui, tout archer le sait (à son détriment trop souvent) aura un impact sur la trajectoire de sa flèche. Un arc court, comme le Waroch, est probablement moins stable qu'un modèle plus long, et cela peut, avec certain archers se traduire par des flèches qui chutent plus vite en fin de trajectoire mais c'est une question d'angle de sortie et non pas de vitesse de sortie. (avec d'autres archers, ce sera l'inverse). Plus l'arc est rapide, moins il pardonne nos petites imperfections.
  8. Pour moi, il est évident que la vitesse de sortie de flèche, si tous les autres paramètres sont les mêmes, va influencer le vol de la flèche et faire gagner du trait à la flèche la plus rapide.
  9. +1. Le vol de la flèche dépend de sa vitesse initiale (transmise par la poussée de l'arc) et de l'angle donné par la visée (de l'archer) mais ensuite ce sont ses caractéristiques propres (poids, longueur, rigidité, foc, empennage, diamètre et forme du fut, ..) ainsi que les caractéristiques du milieu (air) dans lequel elle se déplace qui vont déterminer sa trajectoire et sa chute plus ou moins rapide lorsque sa vitesse aura trop diminué pour vaincre la gravité et les frottements (principe du "décrochage"). Je suis curieux de savoir en quoi la taille de l'arc modifierait la trajectoire de la flèche.
  10. Oui, c'est une variante des futs nus qui montre que le spine est correct et le détalonnage pas trop mal réglé, ce qui est souvent largement suffisant. Un tir avec la méthode du talc permet de confirmer les choses et d'affiner éventuellement encore un peu le réglage du détalonnage car on tire assez rarement à 2-3m (en dehors de cette phase de réglage). L'observation des flèches en cible fige la trajectoire à la distance où se trouve la cible. La marque sur le talc matérialise mieux la sortie de flèche de l'arc. Pour moi, détalonnage correct= sortie de flèche correcte (optimisation de l'énergie transmise à la flèche) et trajectoire des futs nus = spine dynamique adapté et impact en cible (éventuellement gibier) bien dans l'axe du fut.
  11. Nous nous sommes un peu éloignés du sujet initial : le très bel arc de Bruno mais ce bel objet mérite vraiment que son nouveau propriétaire lui trouve des flèches bien adaptées et optimise le détalonnage pour pouvoir en profiter au mieux car, nul doute que l'arc le mérite.
  12. On dépose une fine couche de talc sur le flanc de la fenêtre d'arc. Pour faire tenir le talc on utilise son souffle pour faire de la buée. Ensuite, on tire ses flèches avec la plume coq du coté de la fenêtre. La plume va laisser une marque. elle doit être la plus fine et rectiligne possible. Si la marque est trop importante, c'est que la flèche passe avec un biais ou qu'elle est trop raide ou appuie trop sur la fenêtre. Une marque bien droite et très fine = bon spine + bon détalonnage. Toujours avec une bonne libération de corde bien entendu (Ce qui est plus facile à écrire qu'à faire parfois) mais quand on fait ce type de test, on s'applique généralement et donc ça le fait.
  13. L'effet du détalonnage est moins marqué au niveau de la courbure et des oscillations que subit la flèche car la libération de corde induit davantage un effet latéral qu'un effet vertical. Pour les arcs à poulies avec décocheur on parle de "nock travel" lorsque la libération de corde n'est pas parfaitement dans l'axe (ce qui arrive plus souvent qu'on le pense) ou lorsque le réglage de l'arc n'est pas parfait. En tradi, ce qui joue également beaucoup, c'est le type de prise de corde, l'usage d'un gant ou d'une palette, le pincement de l'encoche par les doigts, ... mais comme il a aussi beaucoup de paramètres du coté de l'archer, on s'accommode de beaucoup d'approximations ... Même avec le soucis de faire les choses le mieux possible au niveau du matériel, il ne faut pas non plus se prendre trop la tête car cela peut finalement avoir l'effet inverse de celui recherché et gâcher le plaisir. Oui, et c'est pourquoi certaines flèches vont bien un jour et beaucoup moins bien parfois le lendemain. L'empennage ne corrige pas tout mais beaucoup de choses tout de même mais sans lui, ou encore bien pire avec une bilame à la place de la pointe, alors là, une flèche inadaptée ne pardonne plus grand chose (changement d'allonge, libération de corde foireuse, bras d'arc pas stable, ...).
  14. Oui, c'est la même chose qu'avec une fenêtre mais il faut que la position de la main d'arc sur laquelle repose la flèche soit toujours au même endroit sur l'arc. Si on ne veut pas changer le détalonnage, on peut baisser ou monter légèrement la main sur la poignée pour avoir le bon vol de flèche
  15. Oui, une flèche trop souple (spine dynamique s'entend) ira à droite. Si elle plonge (distance de tir courte), c'est que le détalonnage n'est pas bon. Mais un détalonnage inadapté peut aussi la faire partir vers le haut. Pour trouver la bonne flèche, j'utilise le test des futs nus en faisant varier la longueur du fut et le poids de pointe. Pour le détalonnage, test du talc et de la plume coq vers l'intérieur. Il existe d'autres façons de faire bien sûr. Les calculateurs, comme les tableaux des fabriquants donnent une indication mais chaque arc et chaque archer a sa propre façon de tirer, donc c'est en situation de tir réel que l'adaptation des flèches doit se faire car sur un arc tradi, il n'y a pas de Bouton Berger. Sur un arc classique: choix d'un spine statique, d'un poids de pointe (foc) déterminé, d'une longueur correspondant à l'allonge et au réglage du clicker et on affine avec le réglage du Berger. Attention ! avec des futs bois, si les flèches sont vraiment trop souples ou trop raides avant ajustement de la longueur(si trop souples) ou du poids de pointe (trop raides et courtes), elle vont arriver en cible très en biais (voir même hors cible) et si la butte est trop raide le fut va se briser. Commencer le réglage en tirant de près et dans de la mousse bien molle (stramit à éviter). Par contre, lorsque la flèche sera bien adaptée, elle volera parfaitement droit même sur de grandes distances (avec une belle parabole mais sans godiller ou marsouiner) et ceci sans empennage.
  16. Comme déjà mentionné plus haut, je pense toujours pour ma part qu'il s'agit du centrage de la fenêtre dont il est fait mention. Car effectivement, moins la fenêtre est centrée (ou absence totale de fenêtre), plus il faut des flèches souples et inversement . Ce paramètre est à prendre en compte dans les calculateurs de spine pour déterminer le spine dynamique des flèches adaptée à l'arc et choisir une flèche dont le spine dynamique sera le plus proche possible de celui dont l'arc à besoin.
  17. C'est une simple réflexion de ma part mais je pense que les blessures liées aux tir à l'arc ne sont pas dues uniquement à un défaut d'échauffement ou une puissance trop importante mais également aux vibrations transmises au bras d'arc et ses structures musculaires et tendineuses. Quand j'entends le bruit émis par certains arcs au moment de la libération de corde, mes oreilles n'aiment pas trop mais je pense aussi aux vibrations (de la corde mais aussi des branches et de la poignée) qui sont à l'origine de ses sons, je m'inquiète un peu, à plus ou moins long terme, pour l'intégrité physique de l'archer. C'est peut être une déformation de chasseur, mais un arc silencieux (au détriment de la vitesse et du trait des flèches parfois) est un objectif très important pour moi (mes oreilles et mes tendons ne s'en portent que mieux)
  18. mais oui, cela va bien se passer ... et 35# avec ce type d'arc et un échauffement correct c'est loin d'être insurmontable.
  19. Je pense que tu veux parler de la distance entre le centre de l'arc (axe de la corde) et le bord de la fenêtre ?
  20. Pour ma réponse à tangent, il y a un peu de provoc de ma part car globalement je suis en accord avec ses remarques. J'ai également formulé quelques "interrogations" , quelques "inquiétudes" et quelques recommandation lors d'une première expérience du tir à l'arc avec un arc à mécanisme dans des messages précédents. Ce n'est pas un jouet avec lequel on peut tout se permettre mais c'est vrai aussi avec n'importe quel type d'arc. C'est exactement ce que j'ai mentionné plus haut. Je crois savoir que comme moi, tu utilises les différents types d'arc et donc que tu en connais les particularités propres. Il n'y a pas des arcs faciles et d'autres qui ne le seraient pas. Les différents archers, quelles que soit leurs préférences sont tout aussi respectables. Ce n'est pas toujours ce que j'entends sur le terrain. La critique venant d'un camp (poulies, classique, barebow, arcs chasse, arc droits, ...) ou d'un autre est souvent facile. Les "poulies" sont lents, sont responsable des bouchons, ce sont tous des ciblarts qui viennent nous emm... sur les parcours. Les tradis balancent leurs flèches n'importe comment, penchent leurs arcs pour tirer, loupent la cibles et passe leur temps à jardiner derrière les buttes. Quelques exemples parmi d'autres. C'est heureusement plus souvent ironique que méchant mais ... pas toujours. Comme j'utilise selon les concours l'un ou l'autre de ces types d'arc, j'ai alors tous les défauts possibles et imaginables ... et je n'ai pas spécialement envie de changer à mon âge. Je ne citerais pas à nouveau ma remarque sur la libération de corde avec décocheur. Pour l'allonge et le let off des arcs à mécanismes. Oui, l'allonge est pré- définie mais savoir trouver sa "bonne" allonge avec ce type d'arc n'est pas très simple. En la faisant varier (avec un modèle d'arc évolutif) on perçoit très bien l'importance de ce facteur car les sensations sont très différentes avec 1/2 " de plus ou de moins. C'est très formateur de mon point de vue de ressentir cela. Pour ce qui est du let-off (un truc de petits bras pour certains tradis), oui, l'effort pour rester à l'ancrage est fortement diminué mais la stabilité avec un let-off de 80% et une faible puissance au départ ce n'est pas si simple que cela à gérer et le rappel des poulies si l'allonge correcte n'est pas maintenue est redoutable aussi bien au niveau sensation qu'aux niveau du résultat en cible. Moi, je trouve que débuter avec un arc à mécanisme m'a beaucoup appris, me procure d'autres sensations que celles de mes arcs chasse ou droits. Et j'aime bien chacun d'eux et les défis qu'ils me lancent pour progresser (et il me reste encore beaucoup de marge et d'espoirs)
  21. J'ai bien conscience que je vais caricaturer ta pensée, mais j'ai un petit peu l'impression que tu souhaites presque que cela ne se passe pas bien pour zorgl69 ? Pourquoi "quand même". Même ceux qui n'empruntent pas le chemin "officiel" méritent d'être aidés. Non ? N'en déplaise à certains (je suis un peu agacé par certains commentaires que j'entends trop souvent à mon goût dans les pelotons des compétitions à propos des arcs à mécanismes et de leurs utilisateurs), un arc reste un arc et les fondamentaux sont les mêmes : - une bonne posture mais pas "LA" bonne posture. - un bras d'arc bien stable sans crispation sur la poignée et qui reste stable tant que la flèche n'est pas arrivée. -une décoche qui ne perturbe pas la libération de corde ( ici encore, il n'y a pas une seule et unique bonne façon de libérer la corde). Entendu hier, "avec un décocheur, on peut décocher n'importe comment, cela n'a pas de conséquence". Ce qui est bien entendu complètement faux ! Non, un arc à mécanisme pour débuter ne te donnera pas plus de défauts qu'un recurve "tolérant" pour débutant. Du moins, c'est ce que je pense. Tu as choisi de ne pas entrer dans un moule standard et je trouve cela personnellement très bien. Ton sérieux, ta prudence seront les garants de ta progression, surtout (au risque de me répéter) si tu trouves du plaisir dans ta pratique et avec le matériel qui te plait.
  22. +1 à condition de ne pas se mettre en danger du fait de ses choix. Pour ma part, j'ai commencé avec un compound évolutif dans une optique plutôt chasse et c'est ensuite que je me suis tourné vers les arcs recurves et droits dont certains sont sortis d'une simple billette de bois et de mes propres mains. Le tir à l'arc doit être avant tout un plaisir et le plaisir, parfois, ne s'associe pas avec la raison... alors, tu viens de te commander une porte vers le plaisir car ce type d'arc te faisait très envie et je te souhaite que le plaisir soit au rendez-vous. Je continue d'utiliser les différents types d'arc et contrairement aux commentaires souvent très sectaires que j'entends régulièrement, les défauts, on peut les prendre avec chaque type d'arc. Les arcs à mécanisme ont eux aussi leurs exigences et développent aussi des qualités et pourquoi ne pourrait-on pas commencer le tir à l'arc avec ce type de matériel (et ma remarque serait la même pour les arcs droits)
  23. Pour le spine 800 en diamètre 6.2, oui, c'est celles-ci que j'avais trouvées. Moi, j'ai commandé des spine 900 en diamètre 4.2 ... très flashi. https://fr.aliexpress.com/store/product/12pc-2019-New-31-inch-Spine-600-700-800-900-Pure-Carbon-Arrow-Shaft-ID-4/2338293_32967693864.html?spm=a2g0w.12010612.8148356.7.14f758b9bB0W4O
  24. Une boutique sur aliex qui est assez bien achalandée et qui propose des futs de diamètre 6.2 en spine 800 (marque ACMOS) comme Lap 1 en cherchais. https://fivestarsarchery.fr.aliexpress.com/store/2338293?spm=a2g0w.12010612.0.0.1d6558b9VmMlBt J'y ai commandé des flèches en spine 900 et diamètre 4.2. Je ferais un retour après réception.
  25. Lx archerie si je veux de la qualité (pour les flèches de concours), Ali .... pour l'entrainement et les situations à risques (billebaude). Les lots ne sont pas très homogènes, il faut faire du tri (poids et spine) mais la qualité est correcte pour ceux que j'ai reçu. Comme précisé dans d'autres sujets, j'adapte le vol de mes flèches individuellement en jouant sur leur longueur et le poids de pointe. Je les regroupe en fonction du groupement en cible pour avoir des lots homogènes de 3 ou 6 flèches. Pour les encoches, j'ai soit des encoches collées (comme sur le bois), soit des encoches taillées dans le fut et ligaturées qui vont très bien également. Mes flèches sont plutôt longues au départ (avec pointe de 100gr), si elle cassent au niveau de la pointe (c'est presque toujours là), j'ai de la marge pour recouper et je reconfigure avec une pointe de 125 gr, ou un bushing alu pour une deuxième vie.
×
×
  • Create New...