Jump to content

Picpic45

Membres
  • Content Count

    397
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

About Picpic45

  • Rank
    Grand habitué

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    45
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Bowtech Fuel, Ragim Impala, Sheytan Lx

Recent Profile Visitors

1416 profile views
  1. Entièrement d'accord avec cette remarque. Oui, la poignée n'est qu'un élément. Pour les sensations comme la stabilité, l'absence de vibration à la décoche, c'est l'ensemble de l'arc qu'il faut prendre en compte. Le mieux est de pouvoir essayer les arcs et ne pas se contenter de leur aspect visuel uniquement même si c'est bien sûr un élément du choix également.
  2. N'ayant eu en main, aucun des trois modèles proposés, il m'est très difficile de donner un avis. Chacun de ces arcs doit probablement offrir des sensations différentes à l'armement et au moment de la décoche. Un modèle pourra convenir à une personne et pas du tout à une autre. L'idéal serait de pouvoir les essayer tous les 3 en archerie. Dans mes messages précédents, j'ai donné mon avis en faveur du choix d'un arc évolutif pour une première acquisition car j'ai moi même fait cette démarche avec satisfaction. Cela reste un avis personnel et non pas une vérité absolue. Toujours à titre purement personnel, je choisirai le Convergence qui est celui qui offre une vrai plage de réglage de la puissance à la fois pour descendre sous les 30# mais aussi pour monter à plus de 60#. De quoi trouver une puissance où on est "à l'aise" en fonction de ses capacités et de sa pratique personnelle. La "nervosité" supposé de cet arc ne serait pas un obstacle pour moi. J'aime plutôt les arcs nerveux. Une petite remarque supplémentaire en faveur du convergence. Pouvoir réduire la puissance en dessous de 20# (8# pour ce modèle) n'est probablement pas d'une grande utilité pour le tir mais cela permet de changer le cordage ou démonter l'arc en cas de besoin, sans avoir recours à une mise sous presse. Mes remarques ne sont ni celle d'un spécialiste, ni d'un inconditionnel de la marque Bowtech et le conseilleur n'étant ni le payeur ni l'utilisateur, c'est à toi de faire le choix. Ce serait bien qu'il y ai d'autres avis que le mien mais ce n'est pas certain que ce soit le cas sur ce forum pas très orienté "arc à poulies".
  3. Le fonctionnement d'une poulie combine 2 actions opposées : le déroulement effectué par la corde et un enroulement des câbles. Le changement de module ou le nouveau positionnement du module rotatif, combiné avec un nouveau positionnement de la butée d'allonge modifie l'action des câbles. Pour les arcs "évolutifs", les ingénieurs on réussi à concevoir du matériel qui permet de conserver le même cycle d'armement et de vallée lorsque l'on fait varier l'allonge. Je n'ai pas l'expertise pour aller plus loin dans les explications techniques, juste une petite expérience avec quelques modèles d'arc parmi lesquels 2 sont utilisables avec une grande plage de réglage de l''allonge et de la puissance : Le Fuel de Bowtech et le Kinetic Mirage. Le Boss de Bowtech, comme d'autres arcs de cette marque, offre également une allonge réglable dans une fourchette assez grande ainsi qu'une possibilité de modification du cycle d'armement. Sur mon Mathews, le changement de module effectué pour réduire l'allonge n'a pas modifié la vallée de façon significative. Pour mon point de vue, aucun des arcs cités n'a une vallée large et peu profonde et ce sont des arcs performants, voir très performants. Et si je suis intervenu dans cette discussion, c'est juste que mes observations et constatations personnelles ne correspondaient pas à certaines affirmations. Donner un conseil pour l'achat d'un premier arc à poulies n'est pas une chose facile, l'achat d'un arc "évolutif" est une option envisageable selon moi mais il faudra savoir le régler correctement et c'est un peu plus pointu que ce que peut parfois faire croire le descriptif et l'indication "réglable sans presse".
  4. Pour le réglage n°2, c'est à dire la synchronisation des cames, cela modifie la vallée. C'est la première sensation qui m'incite à vérifier ce réglage lorsque je perçois une vallée différente et un mur bien moins franc. Pour le cam-lean, cela ne modifie pas le comportement de l'arc à l'armement mais la précision du tir, donc cela n'intervient pas sur le fait de garder ou non une vallée étroite et profonde lorsque l'on modifie l'allonge. Chaque constructeur développe des cames différentes avec des modalités différentes pour modifier l'allonge et le let-off. Je n'ai pas d'avis à émettre pour les arcs que je ne connaît pas car jamais utilisés ou réglés. Certains modèles ont des cames équipées de modules rotatifs, d'autres nécessitent le changement d'un ou plusieurs modules sur les cames, d'autres nécessitent le changement complet des cames et même du cordage lorsque l'on veux modifier l'allonge. Un arc sur lequel la seule modification pour faire varier l'allonge est de changer la place de la butée n'est pas un arc évolutif et en effet la diminution de l'allonge aboutira à une diminution du let-off et de la vallée. Sur ce type de modèle, il faut changer toute la came et même probablement le cordage. Ne pas en conclure que c'est la même chose pour tous les arcs. Pour moi, le Fuel, arc très évolutif de Bowtech m'a permis de débuter en arc à poulies, de pouvoir faire varier l'allonge par module rotatif pour trouver celle qui me convient le mieux, de faire varier également la puissance et pouvoir continuer à tirer avec une puissance réduite lorsque les circonstances m'y ont contraint. C'est l'arc avec lequel j'ai fait le plus de points en parcours et sur le papier, ce n'est pourtant pas le meilleur de ceux que je possède. J'ai aussi appris avec lui à faire les différents réglages de l'optimisation. Très content de ce choix initial. Arc toujours utilisé à la chasse. Le Boss n'est pas un arc évolutif à proprement parler, mais ce modèle offre trois modes comme mentionné plus haut, sa plage de réglage d'allonge par module rotatif et repositionnement de la butée est assez importante dans sa fourchette de puissance (40" - 50#) pour mon modèle. Avec le même arc, j'ai pu tester des sensations très différentes avec une même came selon les réglages (powershift). J'ai pu affiner encore les réglages d'optimisation. J'ai déjà pu lire sur d'autres forum que certains archers n'arrivaient pas à le régler correctement. Moi, cela ne m'a jamais posé de problème. Curieux. Ma dernière acquisition, le Halon 6 est un arc plus (très) rapide, plus puissant (50 - 60#), évolutif par changement de module uniquement, très agréable à utiliser à mon gout personnel. Le fait de changer un module sur la came (et non pas toute la poulie) permet de conserver la vallée et le let-off. Ce module modifie l'action des cables sur la rotation des cames.
  5. Les arcs évolutifs ne sont pas les modèles d'arcs les plus performants du marché. On est d'accord sur ce point ! Par contre, il n'ont pas forcément les défauts que certains leur prête, du moins pour les modèles que j'ai eu l'occasion d'utiliser et sans être sponsorisé par aucune marque, cela m'agace un peu de lire certains commentaires.
  6. Sur le diagramme précédent, on est pour une puissance de 70# et une allonge de 29". Les trois courbes ne sont pas des changements d'allonge et de puissance mais un réglage spécifique sur certains Bowtech qui permet d'avoir trois types d'utilisation de l'arc : performance, classic et confort. Même avec le choix du cycle confort, la vallée reste étroite et si la performance de l'arc diminue, cela reste malgré tout un arc très performant. J'utilise le mode confort pour du tir en salle, le mode classic pour le parcours et le mode performance pour la chasse. Maintenant, avec chaque mode, je peux faire varier la puissance et l'allonge. La courbe garde la même forme. Si la puissance diminue, la courbe est plus basse uniquement mais la vallée ne change pas. Si l'allonge diminue, c'est la même chose, la courbe est décalée vers la gauche mais reste à la même hauteur (la puissance au pic) et la vallée ne change pas. Sur le Boss, les réglages d'allonge et de mode se font par module rotatif. J'ai également un Hallon de Mathews. Pour cet arc, le réglage d'allonge se fait en changeant les modules sur les cam. J'ai acheté l'arc avec un module d'allonge de 29" (trop pour moi) et j'ai remplacé par un module de 28". Cela n'a pas modifié la vallée mais après le changement de module, j'ai refait les réglages de l'arc pour avoir un timming et une synchro parfaite. Pour les courbes puissance/allonge, il y a deux types de courbes. Celle de la phase d'armement qui permet d'emmagasiner de l'énergie (représentée par la surface à l'intérieur de la courbe) et la courbe pour la poussée de la flèche (restitution de l'énergie emmagasinée). Ces deux courbes ne sont pas rigoureusement identiques. Il y a une partie de l'énergie qui est perdue.
  7. Lorsqu'on achète un arc à poulies dans une archerie sérieuse, on vous demande la puissance et l'allonge souhaitée afin de vous livrer un arc réglé. (timming, synchro et cam lean). Si ensuite vous changer vous même l'allonge ou la puissance, vous allez devoir refaire les réglages et il vous faudra, une presse ainsi qu'un banc d'armement. Il faudra : 1 - refaire le timming, c'est à dire régler la position initiale des cames avant l'armement. 2 -refaire la synchronisation, c'est à dire l'arrivée en butée ensemble sur les 2 cames. Un décalage de quelques mm peut donner une vallée très inconfortable et une perte de performance. 3 - refaire le cam lean, c'est à dire l'inclinaison des cames dans le plan vertical. Pour faire ces réglages, il faudra modifier (en torsadant ou détorsadant) la longueur des cables ou de la corde. Un arc sera plus performant et le rendement des branches meilleur à sa puissance maximale et à l'allonge maximale prévue. Ceci est vrai. Mais à condition qu'il soit bien réglé dans cette configuration. Si on baisse la puissance et l'allonge, avec les modèles d'arc prévus pour cela, on diminue le rendement de l'arc mais pas le cycle d'armement, ni la vallée à condition de refaire les réglages cités déjà 3 fois dans mes propos. Combien de tireur poulies savent le faire ?
  8. Je crois que je vais arrêter de discuter avec toi car tu sembles tout connaître. Les arcs Bowtech sont plutôt réputés pour avoir des vallées étroites et profonde et être très "nerveux". Ce qui me gêne le plus, c'est que les archers qui te lisent vont probablement te croire dans tes affirmations à propos d'arcs que tu ne sembles absolument pas connaître et pourtant en dire du mal.
  9. Je peux également donner mon avis pour le Kinetic Mirage (réglage d'allonge par module rotatif également) qui est l'arc de mon fils ( les remarques sont les mêmes que pour le Fuel et le Boss) et pour le Mathews Halon 6 (réglage d'allonge par module à changer et modification de la longueur de la corde pour affiner). Pour tout autre modèle, je m'abstiens mais j'ai souvent vu des archers très déçus par un arc alors que celui-ci était simplement mal réglé, ce qui fait que je reste septique face à certaines critiques.
  10. 8. After repositioning the module, you will need to reposition the draw stop posts. Extrait du réglage pour le module rotatif d'allonge d'un Bowtech Boss. Je traduis : Après avoir repositionné le module (pour modifier l'allonge), vous devez repositionner la butée d'allonge (pour garder le même let-off et donc le même confort de tir qu'avec l'allonge précédente). Et j'insiste à nouveau, pour avoir le bon let-off et la bonne vallée à l'ancrage, il faut IMPERATIVEMENT avoir des cames SYNCHRONISEES. Et avec mes Bowtech (Fuel et Boss), j'ai toujours réussi à garder le même let-off et la même vallée pour toutes les configurations d'allonges (entre 26" et 29") et de puissance (25# à 58# sur le Fuel et 42# à 48# sur le Boss) avec un réglage de la synchro (timming) des cames optimisé après chaque nouveau réglage (comme pour les changements de cordage et de cables d'ailleurs).
  11. avec quel modèle ? et lorsque que l'on modifie l'allonge et la puissance, il faut souvent refaire la synchro des cames, sinon effectivement l'arc est très désagréable et peu performant. Régler correctement un arc à poulies n'est pas toujours très facile, et surtout avec certains modèles. Lorsque l'on change l'allonge avec un module rotatif, il faut également modifier l'emplacement de la butée de façon , justement, à conserver le même let-off.
  12. voici les plages de puissance et d'allonges pour le modèle Fuel de Bowtech. je vous laisse juger ! et si vous avez l'occasion, essayer-le et donner votre avis ensuite.
  13. As tu essayé un arc évolutif pour affirmer cela ? Ce n'est absolument pas ce que j'ai pu constaté avec le Bowtech Fuel. Certes, je n'ai pas essayé toute la plage des allonges possibles mais les modules rotatifs des poulies s'ils sont bien conçus permettent de conserver une vallée à peu près identique pour des allonges et des puissances différentes. Je déplore que beaucoup de commentaires soient fait sans avoir essayé le matériel. Personnellement je ne me prononce jamais sur un matériel que je ne connaît pas.
  14. Même si je suis tout à fait d'accord pour prendre la défense des arcs compound évolutifs (c'est à dire ayant une plage de réglage en puissance et allonge très grande), un arc à poulies n'est pas un arc très tolérant même avec une puissance réduite. Non, pas toutes les interventions sur les forum ! j'ai, pour ma part, commencer la tir à l'arc avec un Bowtech Fuel (très évolutif) et si j'ai ensuite fait l'acquisition d'autres compound plus "pointus", je considère que le "Fuel" n'a pas beaucoup de choses à envier aux autres modèles et c'est peut être même avec mes "Fuel" (en fait j'en ai 2) que j'ai pris le plus de plaisir. Si on a confiance en son arc, on tire bien avec et si on se met dans la tête, qu'il ne vaut rien par rapport à d'autres modèle, alors on tirera mal avec et l'arc n'y est pour rien !
  15. La photo, c'est ce qu'il ne faut pas faire ! La remarque est probablement inutile mais comme pour le message précédent, on ne sait jamais.
×
×
  • Create New...