Jump to content

Picpic45

Membres
  • Content count

    90
  • Joined

  • Last visited

About Picpic45

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    45
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Bowtech Fuel, Ragim Impala

Recent Profile Visitors

447 profile views
  1. Le numéro 3 : un If profil en D

    De retour d'un week-end en Savoie, j'ai tiré quelques flèches (environ 200) avec l'arc, histoire de le roder et de voir si je pouvais le déclarer apte au service. Je pense que le test est réussi. Volée de 5 flèches réalisée à une distance de 15m. Sachant que je ne suis pas du tout habitué à ce type d'arc et à tirer sur le dos de la main, je pense que l'arc, en plus de me plaire visuellement est également fonctionnel.
  2. Championnat de France 3D La Féclaz 2017

    Oui, je pense que sur les parcours de la Féclaz (mais ailleurs également), ce n'était pas possible d'organiser un circuit "spectateurs" en parallelle de celui des compétiteurs. Ce n'est donc pas une critique de ma part, juste que, lorsque cela est possible, pour les archers "spectateurs", à défaut de participer, c'est bien de pouvoir observer, même de loin (jumelles) les mise-en-scène et les difficultés d'un parcours 3D (en plus, quand le cadre est magnifique ...) Il y a la possibilité de se proposer pour chronométrer un peloton de jeunes (je l'ai fait au CDF Nature) mais là, je ne pouvais pas. Sinon, pour les éliminatoires et les phases finales, c'est bien de pouvoir les suivre, même si la mise en scène des cibles n'est pas la même que sur un parcours (les difficultés étant là cependant) Pour réservez un hébergement à l'avance, quand on est certain d'être dans les qualifiés, c'est plus facile que lorsque l'on est "limite". Certains archers bien classés ne s'inscrivent qu'au dernier moment et d'autres font des remontées spectaculaires sur les derniers concours (parfois 3 concours sur le dernier week-end avec la nouvelle formule). Je sais que sur la Féclaz, certains ont trouvé des hébergements même juste une semaine avant le Championnat et que la station a vraiment joué le jeux.
  3. Championnat de France 3D La Féclaz 2017

    De retour de ce Championnat de France, accompagnateur d'un jeune qui tirait le vendredi, voici mes impressions qui rejoignent en grande partie celles formulées dans les messages précédents. Globalement, un beau Championnat, dans un cadre magnifique. La météo a été de la partie (à part l'orage du vendredi soir !). Bravo aux organisateurs et à l'ensemble des bénévoles. Pour l'aspect "finances", effectivement la participation à un Championnat, cela à un coût. Pour l'hébergement, nous avons pris un hôtel pas trop cher sur Chambéry. Il y avait donc des possibilités sans louer sur le site de La Féclaz. La durée de plusieurs jours (nous sommes resté les 3 jours) permet de concilier l'aspect sportif mais aussi l'aspect tourisme (le samedi pour nous). Pour le déroulement du Championnat, La journée des jeunes le vendredi était un peu chargée pour eux avec l'enchaînement des différentes phases le matin puis l'après-midi. Un peu dommage que ce timing très serré se soit terminé sous l'orage pour la fin des finales et les remises de médailles. Dans les catégories avec peu de sélectionnés ( - de 8 ), le premier parcours de 24 cibles est sans enjeu. Dommage ! Pour les adultes, compétition un peu à huis clos le samedi. Je sais que ce n'est pas facile à organiser pour la sécurité et les contraintes du site, mais pouvoir suivre à distance, sur une partie des cibles les pelotons (comme au CDF Nature d'Allauch) est sympa pour le public. Par contre, bien pour les phases finales du dimanche. Quelques petits "bémol" donc pour ce qui me concerne ( parent et accompagnateur d'un jeune archer), dans un ensemble globalement très positif.
  4. Le numéro 3 : un If profil en D

    Je vous rappelle que le sujet concernait les encoches de poupées. Je veux bien qu'il y ai un certain rapport avec les encoches de flèches mais ce n'est tout de même pas exactement la même chose même si le risque de fente longitudinale est aussi à craindre au niveau de l'extrémité des branches du fait de l'entaille du dos (mais aussi des cotés ?), je suppose. Pour les flèches, il me semble évident qu'une ligature à la base de l'encoche s'impose, tout comme une autre ligature à l'avant des plumes si on veux tirer sur le dos de la main sans protection. Pour les poupées, cela m'avait semblé moins évident, bien que ma prudence pour affiner les branches comme vous me le proposiez était en partie liée à mon choix de poupées..
  5. Le numéro 3 : un If profil en D

    Oui, bien sur, il y a d'autres essences que l'if qui conviennent parfaitement (et même mieux parfois) à la facture d'arc. Après, on fait avec ce que l'on a la chance ou la possibilité de trouver. Je suis également plutôt satisfait de mon robinier. Pour une première aventure, le résultat final est plutôt pas mal. L'équilibrage n'est pas parfait et il y a (comme très souvent avec cette essence) des plis de compression sur le ventre. Le moment délicat a été le passage de la longue corde au band court car un équilibrage correct avec la longue corde peut laisser apparaître ensuite un équilibrage imparfait et des début de charnières lorsque l'on raccourci la corde. Je pense, comme le préconise Corbeau qu'il faut passer le plus rapidement possible à une corde assez courte pour faire l'équilibrage dans les conditions les plus proches de l'utilisation future de l'arc et prendre vraiment son temps. Je suis en train de réfléchir à un système de corde pour l'équilibrage qui permettrait de passer sans "à coup" de la longue corde à la corde courte. Je ferait un compte rendu si cela fonctionne comme je le souhaite. Pour le Lilas, j'ai abordé cette facture comme un jeu, avec une petite branche tordue et pleine de noeuds et j'ai vraiment été surpris de ce que j'ai pu en faire avec si peu d'expérience. j'ai le sentiment que cette essence peut réserver de belles surprise avec une billette assez grosse et bien droite mais je n'en ai pas encore repéré une qui pourrait faire l'affaire. Je vais jeter un sort à un gros sureau cet hiver, de quoi m'essayer avec ce bois également. Pour revenir à mon arc en if. Oui, j'ai fait une encoche sur le dos pour la corde au niveau des poupées. Votre question me fait un peu peur ! Si cela fait courir un risque trop important à l'arc, il me reste la possibilité de coller des poupées en cornes, un peu comme le fait corbeau avec un biseau du dos de l'arc (longueur actuelle conservée) ou raccourcir un peu l'arc avec des poupées sans encoche sur le dos.
  6. Le numéro 3 : un If profil en D

    voici les dimensions Mon idée serait de retirer un peu d'aubier (en suivant un cerne) pour garder le maximum de duramen.
  7. Le numéro 3 : un If profil en D

    Quelques photos supplémentaires de cette réalisation qui me donne satisfaction, à la fois visuellement et au tir. Arc bandé de profil avec corde toronnée en lin (il manque le tranche-fil) l'aspect du ventre au niveau de la poignée. Protection à l'huile de lin. La poignée restera telle qu'elle dans sa plus grande simplicité. Le ventre de la branche supérieure. Le duramen n'est pas très coloré mais l'aspect "moucheté" est plaisant. poupée supérieure coté ventre. J'ai encore un peu affiné les extrémités (pas encore aussi fines que celles de Corbeau ... mais pour les prochains je vais m'améliorer) et une question pour mes prochains travaux (déjà en cours) sur mes branches d'if. J'ai gardé tout l'aubier en ne retirant que l'écorce. Est ce que sur ce type de billette et de proportions d'aubier et de duramen, j'aurais avantage à réduire un peu l'épaisseur d'aubier sur le dos ? voir les photos suivantes :
  8. Championnat de France 3D La Féclaz 2017

    Je ne suis pas fan de la nouvelle formule et du tir par 2 sur 24 cibles mais pour ce qui est des couloirs de 8m de large, ce n'est pas ce que j'ai rencontré sur la bonne dizaine de concours auxquels j'ai participé. Pratiquement pas de changement des pas de tir par rapport aux années précédentes et le fait d'être à 2 est plutôt une difficulté supplémentaire qui au contraire réduit le couloir lorsqu'il faut passer entre deux arbres (plus de possibilité d'avoir une ligne de tir qui passe au beau milieu de l'intervalle). En plus, comme il faut être derrière le piquet, moins de latitude pour trouver une position stable sur ses pieds dans les dévers qu'avant. Donc, pour moi, cette nouvelle formule a plutôt rendu les situations de tir plus complexes. Ce qu'il faut, c'est aussi que les archers acceptent de jouer le jeux du tir à 2 de front plutôt que de se succéder un par un dans la minute trente accordée et ne se placent plus devant le piquet comme cela était possible avant. Les critiques sans fondement ne font pas progresser les choses, bien au contraire.
  9. Le numéro 3 : un If profil en D

    Je prend évidemment bonnes notes de vos remarques pour affiner les extrémités. Je manque de références personnelles pour bien me rendre compte mais cela viendra avec le temps et les futures réalisations que j'ai en projet. Je n'en suis pas encore dans la recherche de la performance optimale (ou maximale), juste pour le moment d'arriver à faire des arcs qui me plaisent visuellement et qui fonctionnent pas trop mal au tir. Cette préoccupation va probablement arriver assez vite, mes erreurs et vos conseils me seront alors bien utiles probablement Je vais garder ce premier D-bow le plus nu possible, sans renfort de poupée et sans cuir (ou autre) sur la poignée (qui pour cet arc fait juste la largeur de la pièce d'1 euro )
  10. Le numéro 3 : un If profil en D

    Excès de prudence et manque d'expérience de ma part sûrement mais l'effet visuel des photos (avec les ombres portées) est peut être aussi un peu trompeur. J'ai suivi tes conseils en diminuant les extrémités jusqu'à 15 mm mais on peut probablement diminuer encore. ce n'est pas cette partie de la branche qui fait changer la puissance. Des photos comparées avec mon robinier.
  11. Le numéro 3 : un If profil en D

    Je vais en rester là pour l'équilibrage. Allonge sur mon arbre : 26" (au creux de la poignée), donc 27,75" (AMO/ATA). C'était l'objectif visé. pour une puissance de .... 6# de mieux que mon objectif. Ce n'est pas l'arc parfait mais je suis tout de même assez fiers de moi pour une troisième réalisation. Pour mon Lilas, j'avais fait une cuisson du ventre. Est-ce que c'est quelque-chose qui se pratique avec l'If ? Est-ce que vous me le conseillez ? Maintenant, reste à lui faire envoyer des flèches et voir les sensations puis à faire les finitions pour le protéger et faire ressortir le bel aspect du bois.
  12. Le numéro 3 : un If profil en D

    Je suis d'accord avec toi. En fait la potence pivote sur son point de fixation en haut, donc les repères au niveau de la poignée et de la corde sont bons (centrés). C'est juste l'arbre qui n'était pas parfaitement vertical au moment de la photo, alors que les lignes du panneau de fond sont bien horizontales.
  13. Le numéro 3 : un If profil en D

    J'ai augmenté le band. 15 cm (environ 6"). Est-ce que cette valeur vous semble correcte pour ce type d'arc (67,5 ") ?
  14. Le numéro 3 : un If profil en D

    L'équilibrage progresse doucement. Je soumet une nouvelle photo à vos regards de "sioux". Il me semble que je peux encore essayer de faire plier un peu plus au niveau du dernier 1/3 et peut être aussi après les fondus. La photo est prise avec une allonge de 22" et une puissance de 32#. L'arbre d'équilibrage est légèrement penché, ce qui explique, je pense le petit écart au niveau des poupées.
  15. Le numéro 3 : un If profil en D

    Maintenant que l'arc a été encordé plus court sans mauvaise surprise, je vais en effet affiner le dernier 1/3 qui est encore large et épais pour obtenir un peu plus de courbure en bout de branche (avec une dizaine de cm rigide tout de même). J'ai un bon petit stock de branches en attente car au moment de la photo, il y en avait déjà plusieurs de coupées. Il faut faire du tri mais il y de quoi sortir quelques arcs si j'arrive à conduire celui-là jusqu'au bout correctement.
×