Jump to content

Matthieu le mouton

Membres
  • Content Count

    33
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About Matthieu le mouton

  • Rank
    Visiteur occasionnel

Recent Profile Visitors

904 profile views
  1. Ça et le fait que l'élargissement soit assez abrupte (et puis quand j'ai commencé à l'encorder, avant que ça casse il était bien raide). Je me demande aussi si la cuisson un peu trop poussée n'a pas eu son petit rôle là dedans.
  2. En effet, je suis parti d'une barre de rotin écorcée et j'ai aplani le dos en suivant les fibres pour avoir plus de largeur. Le ventre est légèrement plus large que le dos : Il me semble que ne pas avoir d'écorce ne pose en fait pas de problème (hormis peut-être que si on la laisse, celle-ci constitue une barrière à la reprise d'humidité).
  3. Ce qui est drôle, c'est que je peux encore l'encorder et même tirer avec...
  4. Bonjour. Vous pensiez le rotin incassable (au pire tout mou) ? Moi aussi mais pourtant... Il faut dire que j'y était allé un peu fort sur celui-ci : 52'/130cm environ, du setback à la poignée, des siyhas de 8'/20cm chacun ne laissant que peu de longueur de branche travaillante et une cuisson sous contrainte pour y donner un peu de reflex. La casse a eu lieu en cisaillement au niveau de l'élargissement de la poignée. J'avais renforcé un des coté à cause d'une amorce de casse du même type en enroulant du fil de lin, j'aurais mieux fait de m'occuper aussi de l'autre coté :) La puissance avant cuisson était d'environ 20 lbs mais comme il a cassé en encordant après cette cuisson je n'ai aucune idée de la puissance finale qu'il aurait développé si j'avais renforcé l'élargissement. En revanche j'imagine qu'il n'aurait pas forcement été très vif, surtout avec le temps. En tous cas je trouve qu'il s'agit d'une expérience intéressante.
  5. Ben ça alors, ben ça alors. J'aurais jamais osé faire subir un tel traitement à autre chose que du rotin :O
  6. Surtout que le duramen de robinier est réputé pour être très durable ! Oui c'est principalement une question de lumière que reçoit l'arbre : dans ses jeunes années il n'a probablement pas eu beaucoup de concurrence pour en obtenir, puis au fil des ans ses voisins ont grandi en même temps que lui jusqu'à avoir un feuillage plus dense et moins de lumière pour notre arbre. On peut aussi souvent observer que les cernes redeviennent d'un coup très gros à partir d'une année lorsqu'une éclaircie un peu drastique a été réalisée sur la parcelle.
  7. Dans mon cas il s'agissait de tissu de lin imprégné à la colle vinylique.
  8. Bonjour, Voici finalement quelques nouvelles : j'ai attaqué la billette dont le premier cerne était ravagé par les insectes en descendant cahin-caha de cerne (pas facile quand la limite de cerne n'est pas claire) avec pour projet un arc pour enfant (43'', objectif 8#@20'') en pensant que pour cette puissance moindre et avec un backing en lin cela passerait... Naïf que je suis ! Même type de casse que pour le premier : rupture franche au niveau du dos et morceau du ventre qui se détache :( Difficile cependant d'en conclure quelque chose sur l'essence sachant que les deux billettes provenaient du même tronc douteux (arbre peu vigoureux, attaque d'insectes). A retenter...
  9. L'arc du protagoniste est un "longbow" en if et a été réalisé par Peter Berhorst : Pour l'avoir eu entre les mains je vous assure que c'est un bel objet (surtout avec la patine prise pendant le tournage). En revanche les arcs des figurants sont en hickory et rotin par soucis de rapidité de fabrication (un peu dommage mais bon, pour 2min d'apparition de loin à l'écran autant ne pas se casser la tête).
  10. Merci pour vos réponses qui me rassurent et vos bons conseils.
  11. Bonjour, Ma question peu sembler un peu bête mais je n'ai pas de personne expérimentée sous la main à qui la poser... J'ai acheté il y a un mois mon premier arc renforcée en fibre de verre (un Bodnik Kiowa). Tout allait plutôt bien jusqu'à maintenant (à part des flèches un peu trop raides malgré avoir suivi les tables... au passage la différence entre une pointe de 100 gr et 125gr sur le spine dynamique est-elle vraiment marquée ?) mais aujourd'hui malheur : la corde (neuve) a cassé lors de la décoche au niveau de la boucle du bas :( . La flèche est bien parti dans la cible, l'arc ne présente pas de signe de délamination et je n'ai pas entendu de craquement en le faisant un peu plier, cependant un doute persiste dans ma tête : se peut-il que mon arc soit tout de même endommagé, y a-t-il un risque à l'encorder et l'armer à nouveau ? J'avais déjà subi ce genre de problème avec un selfbow de moindre puissance et il n'en avait à priori résulté aucun problème mais j'ignore si les matériaux modernes plus performants sont aussi résilients... Merci d'avance pour vos réponses.
  12. Bonjour, Je ne suis pas revenu sur cet arc depuis la fracture mais j'ai encore l'espoir de lui greffer (d’essayer) une autre branche avec un backing, quand j'aurais le temps et l'envie. L'arbre dont proviennent mes billettes était encore vivant, bien que peu vigoureux (c'est d'ailleurs pour cela qu'il a été coupé). Je ne pense cependant pas qu'il ai été colonisé par un champignon, ce qu'on voit sur la 2e photo est le liber qui n'a pas encore été raclé.
  13. Est-ce qu'un backing en lin suffirait ? Avec plusieurs couches ?
×
×
  • Create New...