Jump to content

Le Paresseux

Membres
  • Content Count

    2176
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    14

Everything posted by Le Paresseux

  1. Le Paresseux

    Mon Arc Fabriqué Par Mes Soins

    Salut ! Vu que XAHAKOA ne s'est pas connecté depuis un petit moment mais qu'il réside peut-être encore à Toulouse, tu devrais contacter ce club (le monde est petit) : http://www.kyudo-toulouse.com/contacts/
  2. Le Paresseux

    Une branche de frêne

    Je travaille (dans l'ordre) à la plane, à la râpe (j'en ai une à gros picots et une autre qui est une sorte de grosse lime) et ensuite je passe au papier de verre (gros grain au début et plus fin après). Avec une lime de chaîne à tronçonneuse pour creuser les encoches, ça suffit pour faire un arc (avec la cale voire l'arbre d'équilibrage si tu souhaites t'équiper davantage). Jamais eu de racloir mais prêt à essayer un jour si j'en trouve un. Ta billette est relativement fine donc la râpe devrait vite s'imposer. Attention, les conneries peuvent arriver assez vite si tu décides d'utiliser une plane (il y a toujours un risque d'enlever trop de bois d'un coup). Une fois ta billette sèche, prends surtout le temps d'observer la courbure du bois qui travaille après chaque enlèvement de matière sans te précipiter pour gratter à nouveau. Ce temps d'observation est vraiment important.
  3. Le Paresseux

    Une branche de frêne

    En tout cas, c'est un bien joli morceau (bravo pour la récup' ). Perso, j'éviterais de le faire travailler tant que le bois n'est pas sec (patience est mère de vertu), d'autant que le frêne prend assez vite du suivi de corde. On croise les doigts pour la suite !
  4. Le Paresseux

    Une branche de frêne

    Comme le dit mon kiné, le plus important, c'est surtout la sangle "abdos minables" La râpe peut le faire mais gaffe à ne pas trop entamer le bois en dessous. Sur du frêne vert, l'écorce s'enlève bien normalement.
  5. Le Paresseux

    Une branche de frêne

    Je pense qu'il vaut mieux privilégier un ventre plat sur les arcs en frêne. Surveille-bien les extrémités de la billette qui pourraient se fendre tant que le bois perd du poids.
  6. Le Paresseux

    Une branche de frêne

    Je me fie aux bons conseils prodigués par Pierre dans le sujet dont je fais suivre le lien, à savoir utiliser une essence de bois plutôt dense (et pas du peuplier qui constituerait le contre-exemple extrême). Mais bon, après quelques expérimentations, je pense que c'est surtout la mise en forme lors du collage sur gabarit (avec une bonne epoxy bi-composante) qui permet à coup sûr de conserver la courbure. L'avantage de cette technique est qu'elle permet de créer du reflex sur des bois qui pourraient s'avérer rétifs à ce genre de déformation si l'on n'utilisait que la chaleur (qu'elle soit sèche ou humide). D'autre part, même quand on réussit à créer ces déformations à la chaleur, il peut arriver qu'elles disparaissent par la suite (en partie ou en totalité). Pour résumer, je trouve cette technique vraiment très efficace pour peu qu'on dépasse l'appréhension naturelle qu'il y a à devoir scier proprement et longitudinalement (ouch pas facile à écrire ) les extrémités de ses branches d'arc. Mais la facture d'arc réussit (parfois) aux audacieux ... )
  7. Le Paresseux

    Une branche de frêne

    Non, c'est une lame de cornouiller qui fait la garniture du sandwich (c'est une essence abondante dans mon coin) . J'avais un peu d'appréhension la première fois que j'ai tenté l'aventure mais finalement la réalisation n'est pas si compliquée que ça. Il faut juste prendre son temps pour être le plus précis possible dans la découpe, l'ajustement et se servir d'un gabarit avec serre-joints pour courber histoire que les 2 reflex soient les plus identiques possibles. Il est prudent de conserver une certaine largeur en bout de branches car il y a toujours un risque de voiler les extrémités de branches en latéral et après le collage il vaut mieux éviter de chauffer le bois trop près du collage.
  8. Le Paresseux

    Une branche de frêne

    De mon côté j'attends le réapprovisionnement à la quincaillerie du coin et en attendant j'en ai commandé sur ce site (ils acceptent les règlements par chèque) : https://assembler-coller.com @MarcoP0l0 : j'ai constaté la même chose que toi avec des tiges de noisetier. En effet, le coeur met beaucoup de temps à perdre sa couleur verte.
  9. Le Paresseux

    Une branche de frêne

    Après un premier enlèvement d'écorce, je me suis aperçu que la billette présentait quelques trous dus à des insectes. Du coup, j'ai abandonné et je suis actuellement affairé à un projet plus simple (billette droite toujours en orme) et j'attends de recevoir de l'araldite pour terminer mon 2eme reflex par la méthode du kerfing (et oui, faut maintenant commander l'araldite par le net vu qu'on n'en trouve plus dans les quincailleries du coin ). Pour en revenir à ma billette tarabiscotée, il n'est pas exclu que je tente quand même l'aventure mais il va falloir enlever des cernes sous l'écorce en espérant que les trous ne sont pas trop profonds (ou alors envisager le projet d'une autre manière mais là je n'ai pas le temps d'expliquer). Pour ce qui est du kerfing, je joins une photo du résultat attendu (entre-temps, ce premier essai a été finalisé, l'arc est fonctionnel et promis j'ouvrirai un sujet pour le présenter plus amplement). Su ce, je pars en stage donc je souhaite une bonne journée à tout le monde (on causera de tout ça plus tard )...
  10. Le Paresseux

    Arc recurve en Frêne 53"

    Tes extrémités reflex "neutralisent" le suivi de corde de ton arc. Ça permet déjà d'emmagasiner beaucoup plus d'énergie lors de la mise en place de la corde (=quand il est bandé). Si les reflex n'étaient pas là, tu aurais un arc beaucoup moins nerveux au tir. Ce qui m'épate, c'est que des reflex faits à la vapeur sur du frêne puissent aussi bien tenir. 55 livres, c'est quand même déjà pas mal question puissance ! Les extrémités des branches font quelles dimensions (question largeur) ?
  11. Bonsoir à tous ! Je vis dans une région où le buis est très présent bien que littéralement défolié par la chenille de la pyrale. Tout en traitant avec de bons résultats les buis avec du bacillus thurigiensis, j'ai observé cette année pour la première fois une prolifération d'araignées ayant élu domicile dans ces arbustes. Ce sont essentiellement les papillons de la pyrale qui se font piéger dans les toiles et ça me semble intéressant de faire partager cette info d'une façon ou d'une autre. Peut-être s'agit-il là d'une autre possibilité biologique de lutte contre l'envahisseuse (en plus que des trichogrammes les parasitant et de certaines variétés de guêpe qui raffolent de ces chenilles) ? J'ouvre donc ce sujet pour savoir si quelqu'un sur le forum aurait des infos sur cette araignée. Il y a quelques archéologues sur WA, peut-être d'autres auraient-ils des compétences d'entomologiste ? Ci-joint une photo de l'araignée en question (j'espère que ça ne sera pas trop pourri vu que ça vient du smartphone) ...
  12. Le Paresseux

    Besoin d'infos à propos d'une araignée

    Rayon araignée domestique bien de chez nous, il y a aussi la tégénaire mais celle-ci préfère apparemment le confort douillet des maisons chauffées. Le spécimen en photo est venu observer l'état des travaux après un chantier peinture (le blanc sur les murs). La plupart du temps, celles qu'on voit se balader sont des mâles à la recherche de femelles pour passer un peu de bon temps (mais c'est souvent risqué chez les araignées). Prière de ne pas les écraser quand elles tombent dans un évier : il vaut mieux héberger quelque araignées chez soi que des blattes qui peuvent servir de casse-croûte aux premières !
  13. Le Paresseux

    2019

    Bonne année à tous ✌️!
  14. Le Paresseux

    Arc recurve en Frêne 53"

    Salut ! Il est sympa, cet arc, bien qu'un peu court. Tu t'y est pris comment pour créer le reflex en bout de branches ?
  15. Le Paresseux

    Billette

    Salut ! Désolé que tu n'aies pas eu beaucoup de réponses. Perso, je te conseillerais de te mettre plutôt en rapport avec des pros travaillant dans les espaces verts du style élagueurs etc. De par leur boulot, ils coupent du bois et sont souvent embarrassés par les problèmes d'évacuation des déchets verts qui n'intéressent personne (on passe beaucoup plus de temps à évacuer le résultat des coupes que par la taille proprement dite). De cette manière, ça permet de se procurer du bois gratuitement pour ébaucher ses premiers arcs (qu'on réussit rarement du premier coup). Et en plus, tu délestes (un peu) les élagueurs d'une charge de travail supplémentaire. Il y a aussi la possibilité de se procurer un plateau de bois dans une scierie. Ça permet d'y redécouper dedans presque une dizaine d'ébauches d'arc, ce qui permet de se "faire la main" pour un investissement minime. Avec le couvert boisé qu'on trouve en Corse, je ne doute pas que tu réussisses à trouver de quoi t'approvisionner en ressources. Le seul bois que je serai prêt à payer sous forme de billette serait de l'osage, tant en raison de la rareté que des excellentes propriétés de ce bois. Mais il vaut mieux débuter par des essences plus communes pour ne pas (trop) gâcher les dons de Dame Nature. En te souhaitant une bonne continuation dans tes recherches ...
  16. Le Paresseux

    Quelques monoxyles du corbac

    😎 Tout beau tout bien (et avec ce teint halé qui nous en met plein les yeux)... Je note comme un joli bronzage du bestiau... L'été indien dans le Morvan à moins que... Auto-bronzant sûrement ...
  17. Le Paresseux

    choix corde et flèche pour un 1er arc

    Le dacron est toujours déjà un peu ciré (en tout cas suffisamment pour que les fils adhèrent entre eux sans avoir à en rajouter). Sur la photo que j'ai posté, il s'agit d'une corde faite en lin qu'il faut nécessairement enduire de cire pour le même résultat question adhérence. Sinon je fais mes cordes exactement comme les tiennes avec une épissure en bas pour la 2eme boucle. Ta corde me semble nickel, y a rien d'anormal vu d'ici (manque juste le tranche-fil au milieu)...
  18. Le Paresseux

    choix corde et flèche pour un 1er arc

    Je suis loin d'être un spécialiste des cordes mais je dirai que si la corde a été bien faite et cirée comme il faut, il n'y a pas besoin de tranche-fil à cet endroit. Cela dit, perso je le fais systématiquement pour des raisons en partie esthétiques et aussi par ce que ça me tranquillise la vue... Tu vas faire une épissure ou un noeud d'archer pour la 2eme boucle ?
  19. Le Paresseux

    choix corde et flèche pour un 1er arc

    Comme les messages précédents : du Dacron blanc un peu foncé au brou de noix peut très bien convenir pour une corde d'inspiration "histo" (le truc étant d'éviter les couleurs vives qui jurent toujours un peu avec les arcs primitifs). Rien n'empêche de faire une deuxième corde avec du bon fil de lin (marque Barbour) pour la satisfaction d'avoir une corde davantage "histo" ...
  20. Le Paresseux

    Come back avec une branche de Cornouiller sanguin

    Il vaut mieux attendre que le poids soit stabilisé, en effet, et il faudra veiller à ne pas aggraver la fente tout en recollant les 2 parties, ce qui risque de ne pas être facile. Tu ne t'es pas facilité le début du chantier...
  21. Le Paresseux

    Come back avec une branche de Cornouiller sanguin

    Ah ben alors ! C'est pas bien, ça, de couper du bois comme un sagouin n'importe comment (une bonne scie, c'est quand même pas très cher )... Bon sinon, pour moi, c'est la soluce 1 : epoxy dans la fente + ligature au moment des finitions (sois généreux avec la colle, faut que tout soit bien imbibé : un peu comme Bob l'éponge, le pilier de mon bistroquet préféré ). Plus sérieusement, les fentes dans le sens de la longueur sont moins problématiques que celles en largeur donc il me semble que ça n'empêchera pas la finalisation de l'arc. Il vaut mieux éviter la solution 3 : sur du cornouiller, ça me paraît pratiquement infaisable sans passer à travers les cernes. A y est, c'était mon avis ... edit : attention cependant à ne pas devoir redresser après cette partie de branche à la chaleur, auquel cas je ne garantis pas le comportement de la colle portée à de très hautes températures (et donc peut-être que l'option 2 pas tip top pourrait s'avérer le seul compromis viable)(à moins d'aller chercher un autre morceau de cornouiller en le sciant proprement, bien sûr)...
  22. Le Paresseux

    Come back avec une branche de Cornouiller sanguin

    Ces taches ne me semblent pas de nature à endommager le bois. Certes, le morceau n'a pas assez "respiré" mais tant que des fentes n'apparaissent pas, tout se passe bien. Peut-être que le plastique est de trop ? J'avoue n'avoir jamais pratiqué cette méthode ... Ben justement je préfère garder au contraire le liber qui ne part pas. D'abord par ce que je trouve que c'est plus beau avec (spécialement sur le dos d'un arc en cornouiller dont j'aime bien l'aspect du dos zébré clair et foncé genre genre peau de reptile). Ensuite parce qu'on entame assez vite le cerne en dessous si on gratte trop (même avec une éponge métallique). Il faut prendre le temps d'observer la structure du bois en coupe à la loupe pour s'apercevoir que le bois est tellement compact que les cernes sont vraiment ultra ultra minces. Et même si passer à travers ne fait pas courir un grand risque à l'arc, je préfère éviter de le faire dans la mesure du possible...
  23. Le Paresseux

    Quel Matériel Avez Vous ?

    Ben justement à propos, je découvre l'arc à levier avec ce post. Quelles sont les spécificités de ce type d'arc et pourquoi le préférer à un poulie (question de néophyte) ?
  24. Le Paresseux

    Quel Matériel Avez Vous ?

    Pour avoir des souvenirs des vieux à la ferme qui tuaient le cochon par égorgement (et qui n'a jamais entendu le cri de cet animal qui se voit mourir ?), je me dis que c'est pas pire. Et je raconte pas quand il faut partir aider le paysan de voisin pour séparer les petits veaux de leurs mères (avec pour unique direction : l'abattoir) dans les beuglements affolés des mères et les petits qu'on fait monter dans le camion en trébuchant et en leur cassant les pattes... C'est à ce prix que revient le steak au supermarché... D'autres partent chasser, certains pêchent et d'autres encore deviennent végétariens ...
  25. Le Paresseux

    Hello à tous

    Bienvenue sur le forum !
×