Jump to content

Le Paresseux

Membres
  • Content count

    1668
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

About Le Paresseux

  • Rank
    hyperactif contrarié

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    46
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Bouts de bois...

Recent Profile Visitors

1594 profile views
  1. Premier fusain

    Je pense ne pas m'en être trop mal sorti au niveau de l'alignement des 2 parties. C'est encore une fois une ébauche en cornouiller et j'ai tout découpé à la main. Il est vrai que ce n'est pas évident à réaliser et j'ai réalisé après coup que je n'avais pas pensé à faire gonfler les 2 parties à la vapeur pour qu'elles s'ajustent au mieux... Voilà, c'était ma modeste contribution au chapitre "enture"... D'ici peu, je bascule pour une dizaine de jours dans une zone boisée sans WIFI donc je te souhaite mes meilleurs voeux de réussite pour ton arc... De mon côté, cette déconnexion temporaire va me faire le + grand bien... Et il y a quelques billettes d'orme en cours de séchage qu'il va me falloir visiter et éventuellement commencer à refendre... Bonne continuation !
  2. Premier fusain

    ...et côté dos. Il y aura encore des vides à combler à l'epoxy. Les serre-joints l'ont bien comprimé à la taille façon corset féminin à l'ancienne...
  3. Premier fusain

    Je n'ai fait que 2 fois des entures à la poignée et je m'en suis tenu à la découpe en W. Ce projet a été abandonné en cours de route car pas assez puissant à mon goût. Je compte le terminer malgré tout pour pouvoir le prêter aux copains (mais ce sera après l'autre projet sur lequel je planche en ce moment)... Vu côté ventre...
  4. Les couleurs de l'orme...

    @ Patrick C : ça doit être sympa de reconnaître sa propre production ! @ yippe kaï : encore une photo de l'arc en noisetier. Après coup, le design ne m'apparaît pas spécialement copier un type précis d'arc court amérindien mais on voit bien quand même qu'il est de courte taille... Par contre, la largeur aux encoches nécessiterait une petite cure d'amaigrissement...
  5. Les couleurs de l'orme...

    Il est vrai que tout ça exige un peu de logistique et d'organisation... Moi-même j'ai mangé de la route pour le coup... Mais si j'étais plus près de Mazamet, j'irai aux entraînements d'escrime de l'asso...
  6. 1er contact

    Bienvenue à toi ! Sympa l'avatar héraldique ! Belle tradition d'archerie par chez vous (et d'arbalète aussi) !!!
  7. Les couleurs de l'orme...

    @Robin-des-pins : Merki (j'ai vu que la vidéo a été éditée juste après avoir posté mais j'ai eu la flemme de copier le lien) ! @Yippee Kaï : à 3.06, on peut voir l'archer avec l'arc en noisetier (bonnet vert, plume rouge, second plan)... Quant à ma pomme, on la voit à 0.48 (les gauchers, faut qu'ils fassent tout à l'envers ) et un peu + loin dans la vidéo... Pour info, le disque volant n'a été proprement fléché que 4 fois et effleuré seulement 2 fois (sur près de 37 archers X 4 flèches = presque 150 tirs)... Et le truc sympa, c'est que j'ai fait partie de ceux qui l'ont transpercé ... D'où intense jubilation sur le moment : le genre de truc qu'on rêve de réussir à chaque fois... Je n'ai pas trop mal géré le tir au drapeau, également (encore une très chouette épreuve ou j'ai réussi à rectifier mes paraboles avec succès lors de la 2eme volée avec 3 flèches "payantes")(et après avoir remisé mes flèches longues distances à empennage rikiki dans le carquois vu qu'elles volaient trop loin)... Mais bon j'ai aussi bien galéré ailleurs ... Ce qui est sympa, c'est de pouvoir après coup observer d'autres archers dans leur posture dans des épreuves qu'on a fait soi-même le même jour... Je suis vraiment admiratif des performances de certains : travailler le groupement va faire partie de mes prochains exercices...
  8. entre désespoir & renouveau

    Ça confirme bien mon impression. Je n'étais pas au courant pour tes copeaux, Pedro. J'ai la manie de collecter des matières naturelles que je mets de côté pour tenter de teindre du tissu avec (mais ça peut aussi se tenter sur du cuir, effectivement). C'est peut-être juste du jaune mais c'est quand même de la couleur. Le bois contient des tannins qui sont une sorte de fixateur naturel : ça "mord" toujours mieux le tissu qu'un jus coloré issu de fleurs (comme des fleurs de sophora par ex). Pour les process à mettre en oeuvre, il y a plusieurs façons de faire dont le chauffage du bain (et l'utilisation de mordants) mais je me demande si la teinture par fermentation à froid n'a pas été la première façon de faire des préhistos (beaucoup + proche de nous, il paraîtrait que c'est également la technique qui a été utilisée pour teindre les fils de la tapisserie de Bayeux). J'étais tombé sur ce site qui m'avait donné des idées : https://martha-herba.com
  9. Les couleurs de l'orme...

    Une autre vidéo sur celui de Polignac (après tu sais comment faire : Google est notre ami, quoique )...
  10. Les couleurs de l'orme...

    Une vidéo sur le tournoi d'Hautpoul (ça date un peu et il y a au moins 4 fois + de participants aujourd'hui) :
  11. entre désespoir & renouveau

    Aucun rapport avec l'archerie mais je me disais qu'un bois aussi coloré devrait donner de bons résultats en teinture naturelle... Si j'en avais sous la main, je laisserai bien des copeaux macérer dans un fond d'eau quelques jours histoire de voir si ça ne rend pas de la couleur ?...
  12. Les couleurs de l'orme...

    C'était le tournoi de Hautpoul (en haut de Mazamet, dans le Tarn)(fin de la première semaine d'octobre) mais il y a aussi celui de Polignac (le Puy en Velay, dans le Puy de Dôme, si je ne m'abuse)(mois de mai) et cette année j'ai aussi été à la première édition du tournoi de Severac (Aveyron, début juillet). Mais il y a aussi le tournoi de Brame Farine (jamais fait mais qui me tente bien n'étaient-ce ces nombreuses lieues à parcourir en char à boeufs ) et quelques autres... Tous en mode "médiéval"... Le costume n'est pas une religion mais disons que c'est quand même conseillé car ça participe de l'ambiance. Un accessoire comme un chapeau, des bottes ou une ceinture un peu stylée aide un peu à rentrer dans l'esprit de ces tournois (et c'est quand même pas bien compliqué à trouver ou chiner en fripe, quitte à faire un peu de customisation après coup à la maison)... Ce n'est pas la peine de se mettre en 4 - évidemment - comme j'ai fait pour tenter de porter de l'histo compatible (un graal impossible à atteindre de mon point de vue) : on croise de tout dans ces tournois et y compris du med(iéval) fan(tastique), de l'héroïc fantasy, de (faux) écossais en kilt voire même Conan le barbare en fourrure (si si je l'ai rencontré )... Chacun fait comme il veut (et surtout comme il peut) en fonction de ses moyens, de sa débrouille et surtout de son imaginaire... Le truc franchement sympa au départ est déjà - de mon point de vue - de venir tirer avec un arc monoxyle. Mais bon on voit aussi des archers équipés de LB lamellés américains ou pas (comme le gars qui a gagné cette année, notamment, même si la fine fleur de l'arc simple était aussi présente comme de coutume dans le peloton de tête)... C'est le 4eme tournoi auquel je participais et je n'en ai fait qu'un avec un arc que je n'avais pas fabriqué (c'était un double courbure dit "turco mongol" ; de fait un horsebow) et le plaisir a été franchement moindre... Après il s'agit aussi d'un trip perso que j'ai poussé jusqu'à me coudre une tenue complète en + que de tirer avec un arc fait par mes soins... Mais c'est là un challenge perso qui n'engage que moi, évidemment... On s'amuse, on rigole, il y a toujours un banquet de prévu et ça peut partir en chansons (paillardes ou pas)... Et puis il n'y a pas que des ribauds mais aussi des ribaudes qui viennent participer ...
  13. Les couleurs de l'orme...

    Perso je m'éclate comme un petit fou avec ce genre de challenge (mais il y a eu aussi d'autres défis tout aussi sympa : tirs sur objet mouvant ou bien sur un mannequin de paille se retrouvant masqué très rapidement par un tissu donc nécessité de tirer vite et bien, un autre tir au temps décompté donc alliant groupement des flèches et rapidité, tirs en équilibre sur un pied ou les 2 pieds sur un tronc instable, un tir au drapeau, des quintaines à percuter avec des blunts et j'en oublie) ... Un archer tirant avec un arc de faible puissance sera forcément désavantagé sur l'épreuve "Ulysse" : il faut pouvoir tirer droit sans avoir à compenser par une hausse quelconque ou c'est le fichage assuré dans la paille bien avant d'atteindre le fond... J'ai pris l'habitude de tirer en costume donc je m'y suis fait. En +, ce n'est jamais qu'un costume civil en lin qui permet de se mouvoir à son aise... Par le passé, j''ai déjà tiré à l'arc à travers une meurtrière de château en costume d'armes (gambison rembourré + chapel de fer sur la tête dont les rebords gênaient les sensations à l'armement) et c'était franchement pas facile... L'arbalète devait être à l'époque beaucoup + appropriée pour défendre une enceinte fortifiée... Au fait, j'ai quelques photos de l'archer qui a tiré avec son arc en noisetier mais elles ont été prises de plutôt loin donc ça risque d'être léger aussi bien en définition que pour en tirer des infos exploitables. Je te les enverrai sur ton sujet "premier fusain"... Ceci étant, elles permettent de se rendre compte de la très courte taille de l'objet... Pour les distances de l'épreuve "Ulysse", je ne saurai pas te dire la distance (mais je pense que la photo permet de se faire une idée). Quant au diamètre du trou de l'avant-dernier paillon, il était tout simplement de la taille du jaune sur une cible Fita réglementaire (le grand modèle je pense)...
  14. Les couleurs de l'orme...

    Bibi lors de cette épreuve...
  15. Les couleurs de l'orme...

    Les photos du tournoi commencent à tourner... Ici l'épreuve "Ulysse"... Le but : placer ses 3 flèches tout au fond d'une série de paillons dont l'ouverture se rétrécit de + en +... 2 volées max... Au mieux, j'ai réussi à en mettre une dans le jaune du dernier paillon, les 2 autres flèches s'étant fichées juste avant...
×