Jump to content

Bowboo

Membres
  • Content Count

    654
  • Joined

  • Last visited

About Bowboo

  • Rank
    Pilier de forum

Recent Profile Visitors

1646 profile views
  1. Je dirais comme Gérard Heutte... Ça doit dépendre du club, mais celui dans lequel j'ai tiré un an c'est un peu du libre service pour la catégorie "adulte", donc effectivement tu peux peut-être obtenir une licence sans avoir à aller en club.
  2. Effectivement j'utilisais cette "méthode", mais sur ta démonstration cela semble particulièrement efficace! Ma plane ne coupe pas comme ça... et elle est aussi plus courte, ce qui permet des passes moins longues. Mais je re essaierai à l'occasion sur du robinier; en utilisant la double biseau de cette manière je conçois que ça puisse être plus pratique et moins risqué!
  3. De mon expérience (limitée car je n'ai pas énormément travaillé l'if), il est juste étonnant qu'il y ai autant de coeur. Mais le fait qu'il se désolidarise n'est pas forcément mauvais présage quant à la qualité, et vu que le coeur ne sera pas utilisé pour l'arc ça n'est pas un problème en soi. S'il n'y a pas trop de noeuds (ce qui à l'air d'être) et que les cernes sont fins/ resserrés, c'est certainement arcable! Pour jauger tu peux en sortir une petite languette et tester son élasticité. Et si tu veux faire un longbow style longbow anglais tu pourrais peut-être même les refendre (à voir avec la vrille!)
  4. Pour visualiser le recul... sur un lance pierre boule de bowling. Sur un lance pierre classique il est bien sur non perceptible (d'autant plus que le poignet soutenait déjà la contrainte des élastiques juste avant le tir). Comme avec un arc, ou probablement avec une arbalète. Ou encore avec une .22
  5. Ça c'est de la billette Qui a droit au laser! J'ai honte de mon pifomètre Une petite question, tu passes l'aubier à 8mm. Pourquoi 8? Question de proportion j'imagine, mais qu'est ce qui te donnes l'épaisseur souhaitable?
  6. Ce que dis Corbeau est une solution! Qui peut avoir du charme 😉 Sinon, ça peut certainement le faire, avec une poignée pseudo travaillante tu augmente tes chances. Si la billette est de bonne qualité, que l'équilibrage est bien fait, que tu y vas assez précautionneusement, encore. Bien que pour 27 ça commence à faire... Mais si tu rajoutes les tendons, à la vue de ce qui se fait avec ces derniers ça paraît assez plausible. Aucun n'est en frêne, mais c'est toujours intéressant: ici (50" long) ou ici (probablement plus long)
  7. C'est à peu près ça. Mais c'est effectivement plutôt du feeling! Par contre je ne comprends pas comment tu fais le travail de précision avec celle qui taille le moins? Ma double biseau ressemble fortement à celle de PatriceB (probablement la même)! Et j'en ai été "dégouté" en travaillant du robinier (dur). Ça ne rentrait pas, ça ripait et faisait des marques moches. Mais c'est possiblement moi qui les affute mal mes planes
  8. L'image est un peu petite pour bien voir... Qu'est-ce qui te gêne? Sur la photo c'est le ventre? Si oui, le dos est-il sur un seul cerne, ou bien raboté lui aussi? Et le hêtre n'est pas vraiment (ou vraiment pas je crois même) réputé pour être arcable...
  9. Bienvenue à toi sur le forum! Je ne sais pas ce qui caractérise spécialement une plane de "charron". Ce que je sais c'est que j'en avais acheté une neuve pour 30 euros à mes débuts, double biseau (c'est ça qui fait qu'on l'appelle "de charron"?). Et c'est pas le plus agréable à utiliser je trouve. Sur des bois à peu près denses, en mon cas robinier, ça glisse ou ripe sans vraiment attaquer. L'avantage que je lui trouve est qu'avec son double biseau assez "ouvert" je peux l'utiliser pour forcer dans les noeuds (qui éclatent en général et non se coupent) ou lors du dégrossissage. Je l'utilise aussi pour l'écorçage et vu qu'elle attaque pas super bien je la prend enfin pour réduire les aspérités laissées à la râpe. J'en ai acheté une autre 5euros dans un vide grenier au fin fond de l'ariège. Peugeot je crois, simple biseau, et j'en suis plutôt satisfait! Le simple biseau la rend bien plus "tranchante" que l'autre. Je regrette juste qu'elle soit un peu légère. Je l'utilise alors pour les travaux un peu plus précis (descendre des cernes, pre équilibrage...). Mais avec elle aussi ça soulève des échardes si je ne fais pas attention... Si je ne devais en garder qu'une, ce serait clairement la seconde! J'en ai vu d'autres (que je regrette de n'avoir pas acheté...) dans des vides greniers de campagne, mais beaucoup moins en "zone urbaine" 😉
  10. Voilà ce que j'ai trouvé pour le noyer sur CES EduPack. J'ai lu l'érable sinon, pour les crosses correctes... Mais je crois qu'il y a pas mal d'espèces différentes, avec des différences notables sur les bois. Je peut paraître me borner en m'inspirant des crosses d'armes à feu, désolé si c'est le cas, mais je pense qu'un fusil de moyen gros calibre subit quand même des efforts importants... J'ai tiré qu'une fois, avec un 12 semi auto, et ça secoue quand même bien. M'enfin peut-être as tu plus d'expérience dans ce domaine J'attends donc l'avis de personnes compétentes sur les efforts d'un arbrier, mais je ne pense pas que l'arbrier craigne en compression, en considérant bien sûr des bois de densité correcte et pas fragilisés. Quelle est la puissance de votre arc? On pourrait faire une modélisation/simulation SolidWorks (j'ai pas mieux) si personne ne nous éclaire.
  11. Aaah la tronçonneuse... Moi ça fait deux fois que je fait des allers retours vers un gros robinier mort (couché) que j'essaye de couper à la scie pour en tirer des billettes, ce matin j'ai du le laisser alors qu'il était en train de craquer... Une heure max pour les "promenades quotidiennes" oblige La prochaine fois je prends la hache! Quels sont les efforts subis... Bien moins de recul j'imagine? (sauf peut-être sur les puissances énormes) mais beaucoup plus de vibrations!? Donc les risques sont ceux de la fente? En cherchant rapidement, voilà ce que j'ai trouvé: noyer et merisier semblent être utilisés pour crosses haut voire très haut de gamme.
  12. Je ne suis pas particulièrement compétent, mais j'imagine qu'il faut des bois relativement denses, et qui ne se fendent pas trop? Si c'est le cas, le robinier pourrait être un candidat? Je pense à d'autre alternatives parce que suivant la qualité d'un frêne on peut se retrouver avec des bois vraiment mous! Sinon, de mon expérience -limitée- le noisetier de bonne qualité et le frêne se valent. Et comme beaucoup le savent, les crosses d'armes à feu sont souvent réalisées à partir de noyer, apparemment le mieux. Peut-être compliqué à se procurer; et j'imagine que les contraintes ne sont pas exactement les mêmes sur une arbalète qu'une carabine. De mémoire (donc incertain!) d'un message de JMJ qui parlait non de l'arbrier, mais des carreaux, le hêtre a des fibres "courtes" et pas forcément très rectilignes qui sont la cause de sa tendance à la casse.
  13. Un arc qui tire bien, c'est le premier objectif de validé 😉 Pour la vapeur c'est vrai que ça peut avoir cet effet secondaire de foncer le bois, mais de mes expériences ça va beaucoup mieux sur le robinier que la chaleur sèche... 😕 Et puis suivant le traitement de finition tu peux essayer de limiter le contraste peut-être!? Les poupées me paraissent légèrement massives non? Et pour le backing, saurais tu quel est la grammage du lin utilisé s'il te plaît? Et quelle colle as tu utilisé?
×
×
  • Create New...