Bowboo

Membres
  • Content count

    617
  • Joined

  • Last visited

About Bowboo

  • Rank
    Pilier de forum

Recent Profile Visitors

844 profile views
  1. ¡Hola todos! J'espère que vous allez bien, ou que si ça ne va pas c'est passager J'ai déjà fait des recherches, sur webarcherie et de manière plus générale aussi, et j'avoue que même après ça, même si c'est un peu plus précis, ça reste quand même flou. Du coup s'il existe déjà un sujet identique je m'excuse En fait je suis en train de finir un couteau, et j'aimerais une autre finition que l'huile de lin que j'ai mis sur mes quelques arcs, et mes pièces en bois de manière générale. J'ai souvent lu des membres qui parlent de "bouche-pore", puis ensuite du verni, de l'encaustique ou encore de la cire. C'est ici que ça commence à devenir compliqué... Sachant que les commerciaux font eux-mêmes l'amalgame entre le fondur et le bouche pore. En cherchant on trouve que le bouche-pore est une "pâte" qui, comme son nom l'indique, bouche les pores du bois. Le fondur serait quand à lui une couche "d'avant verni" pour empêcher les tanins du bois de réagir avec le potentiel verni, cire ou huile qui seront appliquées après. Il aurait la caractéristique de rendre le bois "lisse au toucher", de l'imperméabiliser, et de protéger dans une moindre mesure des UV. Cependant j'ai également lu qu'on passe toujours une dernière couche de finition après le fondur... Pour une finition dans les règles de l'art, il faudrait en théorie faire: bouche pore --> fondur --> verni/ cire / etc (c'est ce que j'ai vu) Pourquoi? A quoi sert le bouche pore, sachant que le fondur fait aussi -en partie- son effet? Ensuite, est-il possible de faire une finition uniquement au fondur, ou est-il réellement nécessaire de passer une dernière couche? Si non, pourquoi? Le couteau concerné risque d’être utilisé par des mains pas toujours propres, sous la pluie... Du coup je cherche quelque chose "anti tache" et imperméable, mais le vernis ne me parait pas être la meilleure solution parce qu'on peut différente mauvaises surprises, et je trouve que ça donne une caractère trop plastique au bois. Il s'agit là d'un manche de couteau mais mes questions portent sur le bois en général... Que mettez-vous sur vos arcs pour les garder à l'abri de l'humidité et des tâches en tous genres? En fait j'aime bien l'aspect du manche ici, mais vu que le bouche-pore est plutôt censé être sous forme de pâte je capte pas... Gil utiliserait-il du fondur à votre avis? Merci d'avance! Desolé si j'ai dit des c*****ies, c'est bien involontaire et je serai ravi d'apprendre de nouvelles méthodes
  2. Joyeux noël à tous!!!! (à tous ceux qui le fêtent en tout cas, et pour les autres je vous souhaite de bons moments!) Ce dont il faut se souvenir: "L'abus de modération nuit gravement à la consommation..."
  3. Environ 0.63 cm...
  4. En tapant "canforge" sur YT, on arrive ici. Je connaissais mais j'avais entendu quelque part que c'était assez limité?
  5. Simple, beau et très bien réalisé, félicitations!! Pour l'épaisseur, j'aime bien avoir quelque chose de solide entre les mains donc ça ne me gêne pas. Ce que j'aime moins c'est la forme arrondi de la lame avant la garde... Mais bon, affaire de goût! Si il te plaît c'est le principale! Je trouve l'étui super! Ça rend très bien comme ça.
  6. Bienvenue sur le fofo!
  7. Bienvenue sur le fofo!! Et effectivement Un premier, en robinier, et qui tire bien... C'est super!! Je pense qu'une petite poignée en cuir lui irait bien, sauf si tu n'aimes pas.
  8. Peut-être... Mais cela n'enlève pas que la tête du renard est comique (enfin je trouve)
  9. ...même si ça peut parfois être utile! Cette image m'a pliée en deux! Oui, c'est un chien de chasse...
  10. Véridique?
  11. Dont Patrick apparemment... Je vais voir si je prend le risque. En tout cas merci pour tes infos!
  12. Pour le buis, il faudra que j'aille voir... Effectivement ça me paraît aussi impossible mais pourtant je crois en avoir vu... Je prend peut-être mes rêves pour la réalité. Ça m’intéresse! Vu que j'ai lu des avertissements à plusieurs reprises j'ai fini par penser que le risque était vraiment important... J'avoue que là je sais plus quoi penser, je te fait entièrement confiance vu tes réalisations, mais Corbeau (toujours de bon conseil) m'a dit qu'il valait mieux choisir une autre colle. As-tu déjà eu des déconvenues avec cette colle Corbeau (expérience personnelle)? Surtout que pour l'instant je ne vise pas du tout une puissance élevée, 35# max!
  13. Merci beaucoup pour ta réponse rapide! Je vais certainement me fournir chez un professionnel (bambouseraie) qui sait ce qu'il vend... Du coup? Je crois me souvenir du pseudo japonica mais là c'est pas du tout sur... Et merci pour les critères! Juste! Mais en tant que grand chanceux je peux peut-être dénicher des buis de 6-10cm de diamètre et assez droits sur 2m (impossible me direz-vous?) Du coup avec la billette idyllique ça pourrait fonctionner ou il y a un autre facteur (ou on sait pas parce que peu d’expérience on été faites?)? Pour la colle ok c'est bien plus que ce que j'imaginais! Tant mieux...
  14. Coucou à tous, mon oncle m'ayant lancé le défi de réaliser un lamellé, je commence à me documenter. Pour la petite histoire, il me voyait écorcer un billette de robinier et me dis: "Facile de faire un arc comme ça... Tu pourrais même le tailler à la lime à ongle si tu le voulais!". Il me chambre hein, parce qu'il sait que c'est pas si facile que ça... J'ai toujours considéré les lamellés comme "la marche au dessus", et ça l'est sur plusieurs points (pour moi)... Je parts pour l'instant sur l'idée d'un bambou-ipé (?), la formule la plus simple pour commencer il paraît. Pour contribuer il va me payer la colle , et là arrive le premier problème. J'étais parti sur la Titebond III qui offre l'avantage d'être dispo en différentes quantités et "monocomposante", mais j'ai lu que le bambou supportait assez mal cette colle (avis, astuces?) et qu'il fallait préférer une époxy. Why not mais pas trop chaud non plus. Puis Corbeau m'a parlé de la colle qui semble parfaite, la colle Structan Waterproof Polyurethane... Je me demande combien de ml à peu près on utilise par arc? Ça doit dépendre de nombreux facteurs mais c'est pour avoir une idée. 310 Ml=combien d'arcs? Ensuite le bambou. Il vaut mieux avoir une paroi la plus large et le moins de nœuds possible, mais quelle espèce? Je pense pas que cela impact beaucoup mais j'ai peut-être moyen de choisir donc autant en profiter... J'ai lu que (citation) "de manière générale plus le bois est dense plus il fera un bon ventre d'arc...", et c'est pourquoi on choisi l'ipé. Mais le buis est très dense également et a déjà fait ses preuves en monoxyle, alors pourquoi pas en lamellé? J'ai cherché mais j'ai rien trouvé. Si ça existe pas il doit y avoir une raison! J'ai quelques autres questions mais je les poserai au fur et à mesure (ou je trouverai les réponses) d'avance!