Jump to content

Bowboo

Membres
  • Content Count

    631
  • Joined

  • Last visited

About Bowboo

  • Rank
    Pilier de forum

Recent Profile Visitors

1551 profile views
  1. Bonjour à tous/toutes! J'ai débuté la réduction d'une petite billette d'if, 7cm de diamètre à la base et 6 à l'autre extrémité. Les photos arrivent dès que j'ai réussi à réduire suffisamment leurs tailles... Le bois n'est pas de qualité extra, mais je crois à peu près correcte, 1m63 bout à bout, et un assez fort déflex à la poignée. Comme l'if est assez aléatoire d'après ce que j'ai compris, je tente, avec un peu de chance ça peu tirer Ma première question est comment choisit-on le profil d'un arc en if? Traditionnellement je crois que c'est plutôt D-bows, mais il y a aussi pas mal de flat, à partir de pièces pas si larges que ça, auxquelles le facteur n'enlève aucun cerne d'aubier (par exemple ici, entre beaucoup d'autres). Quels sont les critères? J'imagine qu'il doit y avoir théoriquement un certain rapport aubier/duramen qui rentre en compte? J'explique mes doutes. J'avais lu que l'aubier étant plus faible en extension que le duramen en compression, et c'est pour ça qu'on fait un ventre peu large, soit le profil en D. Mais alors sur un flat avec une billette de diamètre moyen, c'est totalement l'inverse! On a bien un D, mais ventre et dos inversés... D'autant plus que sur la vidéo (ci dessus) il ne semble pas avoir beaucoup d'aubier...? D'avance pour vos réponses!
  2. Merci Emile pour l'info! Ca semble être la solution la plus accessible, économique, et peut-être fiable. M'enfin je suis à peu près certain que dans la vidéo du premier lien il utilise la combi peau crue/colle (de peau probablement). Il vend spécialement des bandes de "rawhide" (qu'il utilise aussi pour le backing), et la couleur et fluidité de sa "mixture" indique colle de peau je pense... C'est beaucoup plus dans son esprit aussi je pense! Farpaitement! Comme le disais Patrick, mettre de la cire de démoulage ou autre pour le sortir, c'est ce qui a l'air de se faire majoritairement. J'ai aussi vu: enrouler la partie male dans du papier alimentaire recouvert d'un peu de graisse, mais ça implique probablement un chouilla de jeu (infime je pense). Clay Hayes met aussi deux aimants. Peut-être qu'après beaucoup de montages/démontages ça s'use un peu, je ne sais pas. Il dit quelque chose à ce propos dans son livre Emile?
  3. Bienvenue à toi! Les sujets ne manquent pas. Et il y en a pour tous les goûts (ou presque)!
  4. Merci pour toutes ces informations! J'y vois désormais beaucoup plus clair sur les différentes méthodes, avec leurs matériaux, à adopter. Malheureusement ce ne sera pas pour cette arc... L e bois s'est plié / comprimé de manière assez incompréhensible lorsque j'ai voulu lui mettre des petits reflex en bout de branche! Trop court pour que je puisse raccourcir. La prochaine fois je mettrai de l'huile de lin en même temps! Il s'est également fendu...!? Bizarre je trouve, c'était du joli robinier, bien régulier, assez dense. M'enfin bon, il ne voulait pas finir en arc!
  5. Effectivement, je n'avais pas pensé aux bulles d'airs, mais c'est argument de taille, avec la largeur. Si ce n'est pas "secret professionnel", quelle densité de tressage utilises tu? J'imagine qu'il ne faut pas qu'elle soit trop importante pour laisser la résine imprégner le tressage. J'avais trouvé par exemple ça... Est-ce ce type de produit? Il y a des 30° ou 0°, la différence est uniquement l'orientation des "lignes de tressage"? Et après je me questionne quant à la résine à utiliser (il y en a de prévues pour plein de situations différentes!), et la quantité vraiment nécessaire? J'imagine que ça se conserve un peu, mais je ne trouve pas de juste milieu entre ce genre de kit et d'autres de grande surface de 30ml... Le premier est apparemment assez spécifique, donc je n'aurais pas utilité du surplus; sauf si (pardon pour mon ignorance! ) cette colle pourrait convenir pour des lamellés collés?
  6. Merci pour vos réponses! Ce n'est pas du tout pour du préhisto compatible, bien que l'idée de peau crue et colle de peau me séduise clairement. C'est aussi chercher les matériaux, en fonction de leurs résistances et autres paramètres qui m’intéresse. @Patrick C Merci pour le nom, j'ai regardé la série rapidement, ça a l'air bien détaillé! Une question que je me pose, c'est pourquoi utilise-t-il une bande peu large comme ça (vidéo ici)? Elle doit faire environ 2.5 cm de large. Je me dis que ça va travailler essentiellement perpendiculairement à l'enroulement, alors pourquoi ne pas mettre de plus larges bandes?
  7. Je ne peux guère percer car ma poignée est déjà fine: 3cm d'épaisseur pour 4,5 de large. C'est donc ça... Effectivement je ne pense pas que la colle bi-composant puisse correspondre avec la peau crue vu qu'il est nécessaire de ramollir cette dernière dans l'eau environ 24h. Jj'imagine qu'au séchage l'eau se retrouverait bloquée entre la colle et la peau, ce qui ne peut pas être bon; ou plutôt la peau ne pourrait pas sécher. Sinon, vu que la peau crue se rétracte en séchant ça parait effectivement tout indiqué. Et je ne doute absolument pas de la solidité de l'assemblage de Clay Hayes! Je parlais de celui présenté dans le deuxième lien (ici), bien fin à mon sens... Je pensais sinon essayer avec de la toile de lin et de l'époxy. Des avis?
  8. Effectivement Pedro, je me souvenais de ton take-down en osage, poignée renforcée tendons si je me souviens bien. Sujet là. Travail indéniablement superbe! Malheureusement je n'aurai pas ici la possibilité de creuser à l'intérieur de la poignée comme tu l'as fait. Je mettrai des photos de l'ébauche. Et oui Corbeau, c'est exactement ça que je cherche à faire. Clay Hayes (cf vidéo dans mon premier message) fait effectivement cela avec du "rawhide", que mon traducteur a grossièrement traduit par cuir. C'est donc de la peau crue, merci! Par contre pour la résine je n'ai aucune idée de ce qu'il utilise, et l'idée est de trouver différents matériaux qui pourraient convenir, quitte à faire quelques test, concluants ou pas... Voici la vidéo où CH présente un de ses takdown. C'est effectivement un "tube", comme ici. Bon, pour ce dernier je doute vraiment de la solidité du truc... Je ne crois pas qu'il donne la puissance de son arc, mais si 20-25# tiennent avec une aussi faible épaisseur de "strap", je me dis qu'avec trois à quatre fois plus d'épaisseur, ça devrait tenir 40# non? Je vais aussi essayer de demander à mes profs, censés être compétents en RdM!
  9. Bonjour à tous / toutes! Après quelques années de vagabondage un peu hors du travail du bois, je suis revenu à mon premier amour, le joli bois bien travaillé. Qui envoie des flèches, je préfère encore plus! Tenace, la facture d'arc... J'ai foiré l'équilibrage d'un frêne (qui "tire" malgré tout...), et ai repris une ancienne ébauche de robinier; malheureusement courte. 150cm de bout à bout et assez désaxée à la poignée. Que cette billette aille au bout ou pas, ça me détend et m'apprend! En outre, ça fait quelque temps que j'aimerai essayer de faire un arc démontable, par exemple comme ici à 2'50. Cela me permettrait de rattraper pas mal le désaxage qui est quasi uniquement situé dans la poignée, et de pouvoir le trimbaler facilement! Ma première question est donc naturellement si quelqu'un saurait quels matériaux utiliser? Si non, comment pensez vous que cela puisse être fait? Je ne cherche pas à faire des raccords métalliques comme on peut en trouver dans le commerce, mais bien avec des "strap". J'aurais dis simplement époxy (chauffée pour la fluidité) en tant que résine, mais la matrice je ne vois pas ce qui pourrait être utilisé. D'après cette page, je déduis que Clay Hayes utilise du cuir fin. Pourrait-il y avoir des alternatives au cuir selon vous? Quel matériaux? Et l'époxy pourrait-elle effectivement convenir à cet usage? Merci à tous ceux qui voudront partager leurs idées!
  10. Je ne suis pas un pro de la chasse à l'arc, loin de là, mais ce que tu dis m'a fait penser à ce livre: "Voyages de chasse à l'arc" de Yvan BUCHMANN. L'auteur y raconte son périple de deux semaines (enfin ça fait longtemps que je l'ai lu) paumé dans les forêts Québecoises. Il part dans l'esprit "trappeur", un sac à dos avec des provisions, des flèches et son arc. Si je me souviens bien, en deux semaines il n'attrape qu'un castor et peut-être (je sais plus) une sorte de faisan. Mais il est bien content d'avoir apporté ses provisions! Et quand bien même, il a pas mangé beaucoup... Et ce alors qu'il est largement expérimenté dans la chasse à l'arc. Il parle également de la défense, et dit avoir longtemps hésité pour prendre un revolver. Finalement il part sans mais explique bien que mieux vaut être extrêmement prudent (provisions attachées en hauteur à un arbre à au moins 50m du camp par exemple), et se fabrique juste un "bâton de défense" (en gros je crois qu'il fixe très solidement son couteau de camps au bout d'un pieux). Et lorsque je me baladais sur des forums survivalistes (américains, canadiens ou français) ce qui ressortait souvent c'est que les armes comme arc / lance-pierre / sarbacane / arbalète ne sont absolument pas adaptée pour la survie. Comme dit Pedro, pour se défendre mieux vaut une arme à feu, et pour manger de la viande le piégeage est souvent plus productif (suivant l'environnement et ce que tu cherches aussi). Je préfère juste préciser que le piégeage est illégal dans pas mal de pays (braconnage). Bref, un projet comme ça demande énormément de préparation et de connaissances! Mais certains l'ont fait. Avec BEAUCOUP de préparation Je te conseil de lire le livre évoqué plus haut si tu en as l'occasion, il permet de se rendre au moins un peu compte des difficultés dans ce genre de projet.
  11. Simplement magnifique cet arc!! Je vais pas re écrire tous les compliments prononcés plus haut, mais +1 à tous Poupée superbe aussi... ; ) Yep! Et justement, ça me pose quelques questions. Un exemple en image: Avant Après Ici, j'ai laissé l'if tremper dans l'huile de lin (pure ou avec térébenthine je ne sais plus) 2 jours... Celle-ci a parfaitement imprégné le bois, et même si ça ne se voit pas trop sur les photos, à rendu les cernes "translucides". Certes cette méthode n'est pas comparable à l'huilage sur un arc, qui reste somme toute assez superficiel, mais je me demande... si l'huile peut changer à ce point l'aspect du bois, ne change-t-elle pas (en partie du moins) ses caractéristiques techniques aussi? J'en sais rien du tout, c'est une question que je me pose Le robinier et le noisetier ne réagissent pas pareil, ils "boivent" moins!
  12. Je creuse (un peu)... Perso depuis que j'ai découvert le truc à vapeur pour enlever le papier peint je n'utilise que ça... La partie de l'arc à redresser dans un tube de pvc incliné, percé de deux trous vers la partie supérieur (pour laisser s'échapper un peu la vapeur), on bouche les interstices entre arc / pvc avec un chiffon à la sortie, et de l'autre côté on rentre l'extrémité du tuyau du machin à vapeur (expressif n'est-ce pas? ), soit dans la partie basse (la vapeur monte ^^). On pourrait y mettre un arc entier si le tube de pvc est assez gros; perso je me contente de le faire branche par branche (pour des raisons pratiques). Le seul truc c'est que c'est un peu long à chauffer... Et le faire dans un sac plastique j'y avais jamais pensé mais ça pourrait être pratique! Merci pour l'idée Pas besoin de retirer l'arc du tube et de tout foutre par terre on cintre direct avec le plastique... Mais quand je vois comme le tube de pvc s'amollit après 10mn j'imagine que le "sac" doit être assez résistant, sinon le sac va se déformer voir se déchirer sous son propre poid...
  13. Je fais le mal que je ne voudrais pas; je ne fais pas le bien que je voudrais.

  14. Après avoir laissé de côté quelques temps l'archerie de côté, j'ai repris une vieille ébauche de robinier... Pour équilibrer les courbes (maintenant je me dis qu'il faudrait que je fasse des arcs qui tirent avant de vouloir en faire de "beaux" ) j'ai tenté un passage à la vapeur... Peut-être un poil court, plus un nœud mal placé, une mauvaise analyse de ma part et craaac. Bref, photos (cliquer pour agrandir) L'arc est déjà court, 166 cm... Si je coupe je perd 15cm Donc je sais pas trop quoi faire: Essayer de colmater à l’araldite + ligature (lin / colle à bois) Enlever la partie qui s'est fendue (donc en biais) et essayer de mettre un patch + ligature Couper en biais et tenter de coller un "siyah" + ligature Autre?? Bref si vous avez des idées Merci d'avance
×
×
  • Create New...