Jump to content

Pozzo

Membres
  • Content Count

    86
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Pozzo

  1. Pozzo

    aubépine ...

    Merci Bruno, c'est vrai que j'ai de la chance, j'avais repéré cet arbre il y a qqs années sur notre terrain d’entrainement et Patrick, notre Président et propriétaire m'a donné l'autorisation de le couper 😀 droit sur env 2m, une fois fendu, 4 quartiers de 7 à 10 cm côté écorce, sans grosse mauvaise surprise ( à par qqs naissances de branchettes inférieures au cm ), et à priori, pas d'attaque ... pourvu que ça dure ... je vais surveiller tout ça pendant le séchage ensuite j'essaierai un flat bow et un long bow ... question subsidiaire : j'ai beau regarder je n'arrive pas à voir la différence entre aubier et duramen, après l'arbre a poussé à l'ombre de chênes, et vu son diamètre, il lui a fallu "un certain temps" d'où mon espoir d'avoir peu d'aubier j'y verrai peut-être plus clair après les premiers coups de plane, mais ça, ce sera pour plus tard ...
  2. Pozzo

    aubépine ...

    Grand Merci ! donc différents profils sont possibles, et comme j'ai quatre morceaux je testerai ... à voir quand ce sera sec Merci à tous PS il faudrait quand même que je pense à utiliser "rechercher" avant d'ouvrir un sujet ...😕
  3. Pozzo

    aubépine ...

    + de 15cm de diamètre, fendue en 4, ça me laisse largement la possibilité d'un ventre plat ... sur les morceaux obtenus après fendage ( ça se dit ça ?), je ne vois pas de différence de couleur qui pourrait différencier l'aubier du duramen, ou alors à peine sur qqs mm juste sous l'écorce ???
  4. bonjour, je viens de couper une billette d'aubépine d'une bonne 15aine de cm de diamètre et 2 mètres de long avec ce bois doit on garder l'aubier ou préférer le bois de cœur ? j'ai vu des arcs de ce bois avec un profil en D, SVP quel profil ont utilisé ceux qui l'ont déjà travailler ? D'avance merci !
  5. j'y serai aussi, arc et flèches en bois 😋
  6. encore une info importante ! Merci Corbeau
  7. j'ai testé il y a qqs temps un arc avec le même type de reflex ... il a cassé sans avertir alors qu'il pliait "dans le bon sens" au environ d'une 10aine de pouces, il était alors à 45# ... une remarque en passant, la puissance (surveillée en permanence lors de l'équilibrage) a brusquement chuté (environ 10 #) quand l'arc est devenu plat et n'a recommencé à progresser que vers 5 pouces ... si je peux avoir une autre billette de ce genre, je m'efforcerai de progresser encore plus lentement, comme en fin d'équilibrage dès que ça pliera "dans le bon sens ... STP, tiens nous au courant quand tu seras dessus ...
  8. merci pour ces réponses rapides !!! avec ma corde de 12 brins et une puissance de 45# ça va le faire, je testerai sur le prochain fagot ... fente + ligature tendon
  9. je profite de ce sujet pour poser une question qui me travaille depuis un bon moment : j'ai des futs tapered 5/16 finissant en 9/32, la solution de Seregon me fait penser que je pourrait peut-être éviter les encoches plastiques, ou pensez vous qu'un insert transversal + ligature pourraient suffire ? ou 9/32 c'est trop fin pour une encoche taillée ?
  10. quand tu parles de "plusieurs vrilles", veux tu dire que la corde est très (trop ? ) torsadée, ce qui la rendrait très élastique et pourrait expliquer tes mésaventures, pour voir si c'est le cas, dévrille ta corde jusqu'à ce que les brins soient parallèles (donc non vrillés) dans cette configuration l'élasticité de la corde sera minimale , tu refais le nœud et normalement ton problème devrait se résoudre . le dacron "neuf" s'étend un peu en début d'utilisation mais ça se stabilise ensuite, en principe ...
  11. +1 ça peut aussi venir de la colle utilisée, certaines sont plus "rigides" que d'autres, par exemple : la colle de peau de lapin est très raide et provoque ce genre de craquelures, la colle de vessie d'esturgeon est beaucoup plus souple et tolérante, le mélange que j'utilise est moitié colle de nerf et moitié colle de vessie d'esturgeon c'est la recette de Denis Betoulle qui fait des arcs composites depuis plus de 15 ans ... d'autres mélanges sont surement aussi efficaces
  12. Pozzo

    arc en sureau

    grand merci à tous, je vais essayer de me souvenir de tout ça, bien pratique le petit tableau de corbeau la suite au(x) prochain(s) arc(s)...
  13. Pozzo

    arc en sureau

    celà dit , effectivement, je ne pèse pas mes arcs pour vérifier que leur poids est stabilisé, je le ferai pour le (les) prochains !
  14. Pozzo

    arc en sureau

    NB mon atelier n'est pas vraiment fermé non plus ... par où rentreraient les hirondelles blague à part, il est dans une grange. mais 1 j'habite en Dordogne, 2 le taux d'humidité n'est pas vraiment différent d'un bâtiment à l'autre (fermé ou pas) c'est du moins ce que dit l'hygromètre que j'ai ... sauf évidemment lors de longue période de pluie, quoi que ... et l'hiver puisque je chauffe dans la maison (un peu quand même) 3 si j'en crois ce que je vois depuis qqs années sur ce forum, nombre d'entre vous fabriquent leurs arc à l'extérieur,' ne serait ce que parce que les dames n'apprécient que modérément les copeaux dans le séjour,) donc avec le même type d' "humidité ambiante" que moi
  15. Pozzo

    arc en sureau

    je laisse mon bois sécher dans un bâtiment non clos, donc très aéré, et ce pendant deux bonnes années pour ce bout de sureau, donc sec, enfin je pense ... en parlant de suivi, j'ai ce problème avec de l'if qui a maintenant 5 ans de séchage, il a été coupé en septembre (par un ami qui me l'a donné ...) et je crois que le problème vient de là, encore trop de sève ... ce qui peut (?!) aussi expliquer que ma dernière tentative avec cet if a cassé sans prévenir lors de l'équilibrage, (pourtant très progressif, sans dépasser la puissance souhaitée, etc ...) à une allonge bien inférieure à celle déjà fréquentée il me semble que la résine cristallise au bout d'un "certain temps" provoquant ce genre de cassure ...
  16. Pozzo

    arc en sureau

    merci comme beaucoup sur ce forum j'ai souvent (trop) vérifier cet adage
  17. Pozzo

    arc en sureau

    ne pouvant me réduire à mettre du tendons sur cet arc peu prometteur je viens de lui mettre des courbures à la chaleur sèche, +cuisson du ventre, rééquilibrage et voilà, rien d'extraordinaire mais le suivi est moins présent et il fait encore une 40aine de livres ... il a toujours cette fâcheuse tendance a plus plier près de la poignée mais vu les nœuds en milieu de branche je pense qu'il va rester comme ça ... à voir ce qu'il va devenir, si je m'en sers, c'est surtout un 1er essai avec le sureau ...
  18. STP où trouve-t-on cette colle ? j'ai fait qqs recherches et il y a plusieurs dénominations "liquide", "liquide transparente", "gel" ..."rapide" (à ne pas prendre donc), mais quelle est la bonne ?
  19. Salut Remace, j'ai dans le jardin depuis 3 ou 4 ans une ancienne "chauffeuse" en mousse, ça tient debout tout seul, ça arrête toutes les flèches (même celles des compound, du moins les premières années), je tire encore dessus régulièrement avec un arc en if d'une 50aine de livres et pas de soucis ... disponible dans toutes les bonnes déchetteries, ou dans les bennes des marchands de meubles ... et en plus avec une housse (à moins d'aimer le style grunge) tu peux encore l'utiliser comme siège autre solution dans le même genre, un vieux matelas en mousse que tu découpes à tes dimensions au cutter
  20. pour les manches de couteaux, je ne mets rien dessus, un passage de pâte à polir (avec un disque en sisal monté sur un vieux touret à meuler ) et le bois est lisse et "boucheporé" comme après des mois d'utilisation. pour les arcs et les flèches, vernis marine (PU) au chiffon (pour des couches fines et éviter les coulures), avec une préférence pour le satiné. Pas naturel mais, à mon avis, plus durable ...
  21. Pozzo

    Amboine...

    Superbe, comme toute ta production !!! mais où trouves tu le temps de faire toutes ces merveilles ?
  22. Merci à tous ! je suis de ton avis pour la vis fendue, mais la corne a malgré tout une certaine souplesse à cet endroit, et le parallélisme de la gorge n'est pas nickel, j'ai donc préféré mettre une vis qu'un rivet de manière à pouvoir resserrer si besoin; et comme j'ai un stock de vis fendues hérité du beau-père ... j'ai fait la gorge à la meuleuse avec un disque à inox (très fin environ 2 à 3 mm), d'où l’imprécision (relative quand même ) de la découpe.
  23. c'était ça, je ne les avais pas assez réduite... Merci Gérard
×
×
  • Create New...