Jump to content

wampas

Membres
  • Content Count

    746
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by wampas

  1. Ça y est j'ai sorti mon pèse bagage. Puissance évaluée à 50 livres. Tout à fait honorable et en tout cas suffisant pour mon mécanisme tout bois.
  2. Bienvenue à toi. Ton arc de 25 livres c'est quel type d'arc? Un selfbow tout bois de type historique ?
  3. Joli travail, il a vraiment de l'allure cet arc!
  4. Parfait pour l'acacia (robinier sans doute?). C'est un bois beaucoup plus adapté à la facture d'arc. Et tu as raison de te lancer rapidement sur le travail d'une première billette, le travail du bois sera plus facile et tu auras rapidement un arc tirable à toi.
  5. Merci. Non pas encore évalué la puissance
  6. Bonjour et bienvenue à toi. C'est un beau projet mais par contre le saule n'a pas une grande réputation de bois d'arc bien au contraire. C'est très mou comme bois...
  7. Joli travail ! Mais un défaut à mon avis, la noix est constituée d'une seule plaque fine de métal. De cette façon le talon du carreau n'est pas en contact direct avec la corde sur l'arbalète armée mais après la détente la corde viendra percuter le carreau après quelques cm de course. Mais si elle tire bien c'est l'essentiel. Bon tir et encore bravo!
  8. Merci beaucoup ! Pour la puissance je n'ai pas encore vérifié, je regarde ça ces jours ci avec mon pèse bagage.
  9. Merci mais il reste quelques détails à régler. Trouver des écrous bloquants pour fixer le mécanisme correctement, essayer de mieux caler l'arc sur l'arbrier car il y a du jeu. En l'état la précision est approximative et peu reproductible. Mais je suis malgré tout plutôt content de ma réalisation.
  10. Expérimentalement il peut être plus simple de remplacer le spationaute en apesanteur par un tireur au propulseur sur un canot pneumatique et observer l'éventuel recul du canot. Dès que je me déconfine je mets ça en place et je fais venir la presse et un huissier.
  11. Tout à fait, même un projectile lancé à la main cause un recul. Un spationaute en sortie dans le vide en apesanteur, s'il lance un caillou même petit devant lui, reculera dans la direction opposée au caillou. Sa vitesse sera bien évidemment plus faible, c'est l'énergie cinétique des 2 parties en mouvement qui sera la même. Le recul (réaction) existe donc toujours mais il peut être négligeable ou insensible en raison des rapports de masse, des faibles vitesses ou amorti par l'élasticité des matériaux. Ce n'est pas parce qu'il n'est pas ressenti que le recul n'existe pas.
  12. Une jolie billette mais qui m'a l'air bien délicate à appréhender...Hâte de voir un arc sortir de là...
  13. L'arbalète débandée après cuisson du ventre de l'arc au décapeur sous légère contrainte. Le suivi est nettement moins accentué. Plutôt content de moi pour une première, ça tire pas mal.
  14. Le lot de carreaux que je me suis confectionnés pour cette arbalète : Je les ai faits plutôt longs, ils dépassent de l'arbrier. 3 pointes en os , un autre découpée dans une chute d'inox. Comme je ne sais absolument pas travailler les métaux, la pointe inox est simplement insérée dans une fente ménagée dans le fût. Ils pèsent entre 18 et 22g. ça vole plutôt droit, en tous cas sur les faibles distances que m'autorise mon jardin.
  15. J'ai finalement opté pour une cuisson du ventre au décapeur thermique sans courbures à la vapeur. Je me suis contenté de chauffer tout en poussant les branches en arrière jusqu'à annuler le suivi.ça semble avoir pas mal fonctionné : l'arc garde beaucoup moins de suivi et la détente est plus nerveuse. J'ai juste oublié de prendre une photo de l'arc débandé.
  16. Bravo c'est soigné, mais j'ai quand même l'impression que ça plie plus e bas. Joli travail
  17. Merci JMG, et penses tu que des courbures amélioreraient ses performances ou je procède juste à la cuisson du ventre?
  18. J'ai rajouté des platines en chêne pour renforcer les parties évidées et assurer le maintien des boulons/axes.
  19. Bonjour à tous, après une longue absence et une période de confinement qui m'a laissé du temps pour bricoler je vous présente ici ma toute première arbalète. Le plan est largement inspiré du tuto épinglé de JMG et Paradis : l'arbrier est constitué de 2 planches de pin contrecollées, ce qui m'a énormément facilité le creusement du logement du mécanisme et du sillon guide carreau. Le mécanisme est réalisé entièrement en chêne d'après le plan n°17. Pour la noix, 3 plaquettes de chêne contrecollées; pour la gâchette, une simple plaque de chêne. L'arc est en rotin et mesure un mètre de longueur et 35mm de diamètre. J'ai bien conscience des défauts de l'arc : puissance trop faible, j'ai un peu trop gratté, suivi de corde important peut être dû à une trop grande allonge (45 cm du os de l'arc à la noix). Elle tire quand même pas mal (même si je n'ai pas encore fait de carreau correct) mais j'aimerais essayer d'améliorer ses performances en réalisant de légères courbures reflex puis une cuisson du ventre au décapeur électrique. Qu'en pensez vous?
  20. Génial ça ! Aurais tu quelques images ou videos à nous montrer? Quel type d'arcs? De montures? Comment se déroule une compétition?
  21. Merci à vous tous au paleosite! Ce fut encore une fois un très bon moment.
×
×
  • Create New...