Jump to content

Passionné

Membres
  • Content Count

    89
  • Joined

  • Last visited

About Passionné

  • Rank
    Membre du forum

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    Var
  1. Bonjour à tous, je viens de nouveau solliciter vos connaissances en matière de mécanisme, d'acier etc... J'ai à ma disposition une lame de suspension pour les pièces mécaniques et de la tôle de blindage comme je l'ai dis dans le post. Mon petit soucis sont les traitements thermiques, je ne connais personne capable d'en réaliser, ma question est donc la suivante, est-il possible à partir de ces aciers de réaliser un mécanisme fonctionnel, durable, sans traitements thermiques sur les pièces usinées ? Ces aciers ont-ils déjà subis pour leur utilisation antérieur des traitements thermiques ? si c’est le cas est-ce négligeable ou non pour l'utilisation à laquelle je les destine ? Dois-je préférer un mécanisme avec beaucoup de pièce et subit-il moins de contraintes/frottements aptes à user les zones de contact q'un mécanisme simple 2 pièces noix/détente ? un simple polissage en règle de ces pièces avec des arrêtes pas trop vives sur des aciers de qualité suffit-il à prévenir cette usure ? Je me doute bien que la réussite tient dans un savant mélange de tous ces facteurs réunis dont le traitement thermique fait partie mais peut-on faire quelque chose de durable sans ? Je me doute bien qu'avec ce genre de raisonnement je vais à contre courant de ce qui est le plus raisonnable je viens de tomber sur ce genre de mécanisme, je trouve le principe de la "roue" intéressant pour ne pas endommager la détente. j'ai même pensé à un mécanisme style médiéval avec une "roue" en bout de queue de détente et une bague autour de cette roue que je pourrai changer dès qu'elle est trop usée. Que pensez vous de ce genre de mécanisme ? Désolé ça fait beaucoup de question, j'essaye de m'instruire dans le domaine et faire des recherches mais je me pose encore plus de questions... Amicalement, Passionné
  2. C'est mon intervention qui a du induire en erreur. Les pistolet arbalètes à 80 livres tirent du 7 grammes sans souffrir parce que le petit arc en fibre est très léger et le tolère... et j'ai proposé de baisser le poids du projectile sans prendre en compte la masse de cet arc mais juste en prenant compte de la faible force de poussée... donc désolé
  3. La fenêtre d'arc est éloignée parce que l'allonge sera de 25 cm avec un petit arc carbone du commerce que je compte habiller de cuir. Désolé mais je n'ai pas tout saisi pour le trait noir sur le schéma en coupe.. L'effet canicule certainement :109:
  4. Oups le premier schéma est passé à la trappe... le voila :
  5. C'est l'effet canicule ! voila donc dans l'idée ce que ça donnerait, je précise que la platine finie ne ressemblera pas à çà, la c'est pour schématiser la chose : l'arc passe par la fenêtre A, l'axe de la noix par le B et l'axe détente par le C. de profil la platine ressemblerai à peu près à ça :
  6. Je pense qu'un trait de 25 grammes serait plus approprié, même si il y a une grande allonge il ne faut pas oublier qu'il n'y a que 30 kg au cul du carreau, quelque soit la longueur de poussée... ça permettrait de gagner autant en vitesse qu'en portée dans un premier temps.
  7. 32 grammes je pense que c'est trop. Il me semble que la plupart des chasseurs aux USA tirent des traits d'environ 35 grammes et avec des arbalètes d'au moins 150 livres.
  8. Ça à l'air d’être une sacrée bête tout de même, beau travail, surtout pour les poulies en alu !! Je serai curieux de connaitre la vitesses des traits. Certes 30 kg c'est faible, mais avec une telle allonge je suis persuadé que l'énergie cinétique développée est plus importante que celle d'un pistolet arbalète de 80 livres qui tire des traits de 7 grammes... Encore bravo ! Niveau précision, ça donne quoi ?
  9. c'est moi qui présente les choses de manière pas très claire :109: C'est ce que j'essaye en tout cas ! J'ai trouvé ce morceau de profilé pour ma platine, une lame de suspension de fourgonnette pour la détente et un cylindre d'acier 8 mm de diamètre pour mes axes. Il ne me manque plus que l'arc, la noix et j'attaque le chantier... mais il faudra attendre un peu...
  10. merci pour l'info, je vais avoir de quoi occuper ma soirée !
  11. Voila j'ai beaucoup réfléchis à cette histoire de bois cassant et il m'est venu une idée, faire une platine à partir d'un profilé d'acier carré creux, dont chaque coté fait 5 mm d'épaisseur donc costaud et évidé à certain endroit pour pouvoir l'incruster sur mon abrier et lui donner une certaine allure. L'arc et le mécanisme passerait par ce profilé et donc le bois n'aurait à encaisser aucune contrainte, c'est la tôle qui prend toute la tension entre l'arc et les axes des pièces puisque ma platine serai d'une seule pièce solidaire, elle même incrusté sur l'arbrier en bois. Qu'en pensez vous ?
  12. Vous comptez faire une reconstitution avec des matériaux utilisés à l'époque ou juste donner une "allure" historique à cette arbalète ?
  13. Je sais bien qu'il n'y a aucune agression ;) et c'est un bonne chose que les modos soient la pour rappeler certaines bases. Je suis entièrement d'accord avec vous sur l'aspect sécurité, il est vrai que les gens qui n'ont pas eu d'expériences avec des armes ou le tir en règle général peuvent involontairement être dangereux, pour eux comme pour les autres. Je pense même qu'il est nécessaire d'acquérir ces bases en s'informant et même en pratiquant ne serait ce que de manière exceptionnelle avant de se mettre à tirer dans son jardin.
  14. Je l'avais compris de la même manière que Corbeau, il ne faut pas voir le mal partout ;) mais il est toujours utile de rappeler les bases de la législation et de la sécurité aussi :smart:, on parle d'une arme après tout quelque soit son pouvoir vulnérant un accident peut vite arriver et on sort très vite du cadre légal... bienvenue en tout cas, il y a des passionnés de l'arbalète sur ce forum qui sauront répondre à vos questions. Comment voulez vous faire votre arc ?
×
×
  • Create New...