Link

Membres
  • Content count

    3733
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

About Link

  • Rank
    Postier d'arcs amateur

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    44
  • ville:
    Nantes

Recent Profile Visitors

2267 profile views
  1. Merci d'avance pour tout ce que vous faites pour ce weekend!
  2. Je gratterai la seconde moitiés des branches. Je trouve qu'il plis trop près de la poignée. Vu qu'il te reste 20 cm environ avant l'allonge final, ca devrait être jouable. La section près des poupées semble assez larges. Tu verras lors des premiers essais de tir, mais si ca vibre à la décoche, tu pourras diminuer en largeur à ces endroits. Intéressant ton design! Tu travailles à la wastringue pour obtenir le concave?
  3. J'ai parler trop vite, merci PEDRO.
  4. Ils font de l'epoxy chez UHU, je pense que je testerais pour mes prochains collages. À moins que certains ai des retours sur cette colle?
  5. Merci Ollivier pour tout ces rappels. J'ai des billettes de robinier provenant de tronc plus conséquent (25-30 cm), j'ai hâte de tester tes conseils pertinents. C'est un bel objectif de facteur d'arc que de réaliser un arc en robinier sans plis de compression. Comme tu le dis, le bois de départ à beaucoup d'importance et le robinier est probablement le bois d'arc le plus répandu chez nous, il suffit de sélectionné les meilleurs morceaux... Le copain archer est venu chercher son arc, il était content! Il m'a demandé de réaliser un jeu de flèches adaptées.
  6. Cinquante archers, c'est un bon score...!
  7. De la petite expérience que j'ai du robinier (6 ou 7 arcs), je n'ai jamais réussi à éviter les plis de compression. Ils sont souvent très nombreux mais de petites tailles. Néanmoins, les plis ne ce sont pas aggravé au fil des tirs. Je me souviens juste d'un arc à l'équilibrage très imparfait qui a développé des plis de compression plus profonds. Ce qui est logique finalement, robinier ou pas, si une zone plis de trop comme sur une zone de charnière, le bois dépasse sa capacité à se compresser et développe ce genre de plis. Avec le temps, je suppose que l'arc peux rompre...
  8. Ah nan... Au moins un holmegaard...!
  9. C'est vrai que le suivi de corde est quasi nul.
  10. L'arc a une très belle allure. Quand je vois les poupées en corne (superbement bien fini au passage, j'ai encore du travail...), je suis pas trop rassuré du montage mais je sais bien que çà tient puisque tu l'as déjà éprouvé (PEDRO et d'autre aussi il me semble). Tu colles avec quoi? Et à pleine allonge, çà donne quoi?
  11. Je n'ai pas noté les caractéristiques de l'arc sur celui-ci, mais sur une plaquette de robinier se trouvant sur le lien de serrage de la housse. J'espère que le propriétaire en sera content...
  12. La housse qui l'accompagnera (merci Maman-Link).
  13. La corde n'est pas centré malgrès le passage de la poignée à la vapeur mais à vrai dire, on ne sent pas de différence à l'armement.
  14. J'ai n'ai pas réussi à éviter les plis de compressions... Ils sont nombreux comme habituellement sur le robinier, mais ils ne sont pas profonds.
  15. La poignée est en cuir cousu avec un repose flèche pour droitier.