Jump to content

ZOL

Les modérateurs
  • Content count

    1941
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

About ZOL

  • Rank
    Archer sans cible

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    94
  • ville:
    fresnes
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    arcs composites et amérindiens et tout ce qui s'y rapporte.

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Recent Profile Visitors

2634 profile views
  1. Magnifique organisation, temps merveilleux, c'était un bonheur. Pour la première fois je suis vraiment passé en candidat libre puisque je suis arrivé vers 15 heures (arrivé sur l"A4, je me suis rendu compte que j'avais oublié mon arc et mes flèches : retour maison puis second départ vers Neuilly. Deux heures d'embouteillages avant une sortie ratée au delà de la sortie préconisée. Puis à la faveur de la chaleur accablante et de la léthargie qui l'accompagnait, déambulation aléatoire vers Vincennes (très bel hippodrome), Nogent, Charenton et retour sur l'A4 pour une dernière tentative, fructueuse cette fois-ci. Bref j'ai erré d'une cible à l'autre en ne suivant pas le parcours et j'ai pu croisé nos charmants concurrents avec lesquels j'ai pu faire un brin de causette. Finalement, c'est pas mal de venir et de tirer sans participer, se planter à une cible et voir passer tout le monde. Vu mes scores, il reste au moins le plus plaisant dans les manches : les retrouvailles.
  2. C'est le manque de temps qui n'est pas mon ami.
  3. Moi, c'est encore pire, je débarque et je découvre qu'il y a une manche la semaine prochaine. Si je peux, j'y passe et tant pis pour l'inscription, de toute façon ce sera juste le samedi après midi en candidat libre.
  4. Arc géorgien

    Alors là, je m'en remets pas... Je savais bien que les humains étaient capables de folies, mais on bat les records avec ce crabe géant (on dirait une carapace de vieux crabe...) Puis finalement comme on voit le géorgien écrit, y a une cohérence ... dans le bizarre.
  5. ARC PARTHE

    Il est très délicat d'interpréter la pièce présentant Mitrhadate, on ne peut qu'échafauder de manière hasardeuse ... Ce que je m'empresse de faire. Peut-on associer la posture à une offrande quand la position du visage (pour ce qu'on peut en deviner) semble tournée vers ce qui serait l'offrande et non vers celui qui en serait honoré, ce n'est pas forcément ce qu'on ferait à sa place,( mais je ne suis pas à place). Cette attention porté à l'arc pourrait donner à penser qu'il est vraiment intéressé par l'état de l'arc. Ensuite la présence de la flèche, peut avoir une explication qui ne vaut peut-être pas une bille : Si la flèche (ou n'importe quel morceau de bois rectiligne) est placée près de l'arc et tenue parallèlement à la corde, la perception du déséquilibre des branches de l'arc est plus lisible. Quand le band de l'arc est important, ce déséquilibre n'est pas forcément très visible, il peut être léger et placer la flèche comme je l'ai décrit reviendrait à "ramener la corde contre la poignée" pour mieux évaluer les courbes des lames de l'arc. Cependant je peux aussi bien infirmer cette hypothèse en concédant que, contrairement à un arc monoxyle qui nécessite un bon équilibre pour ménager les efforts des branches et préserver l'arc de la rupture, je pense résolument que le déséquilibre d'un arc composite a peu d'importance dans son utilisation. Pour finir, je ne crois pas que n'importe qui pouvait se construire un arc composite efficace au combat : c'est absolument impossible. Le processus d'élaboration est bien trop complexe et les matières premières dont la qualité nécessite la plus haute exigence trop délicates à trouver.
  6. ARC PARTHE

    Bonsoir à tous, J'arrive un peu tard dans la discussion mais l'envie est grande de mettre mon grain de sel tant les arcs composites me deviennent familiers : Comme Pedro, avant même de lire la question de fond, il m'a tout de suite sauté aux yeux que l'archer vérifie l'équilibre de l'arc, s'assurant de sa symétrie qui peut être corrigée par l'exercice d'une pression sur la lame la moins courbée. Ce geste est automatique dès que l'arc est encordée. En revanche une question me vient tout de suite : quelle curieuse idée de représenter un archer dans cette situation sur une pièce de monnaie... Là, je ne comprends pas bien...
  7. Un Bambou Bien Décevant !

    Je ne suis pas spécialiste du bambou mais en dehors du fait que la chaume semble avoir été effectivement stockée dans l'humidité, on utilise traditionnellement le bambou après l'avoir passé au four. At Hoang, grand collectionneur d'arcs composites était très instruit et il m'avait expliqué que le passage à la chaleur (même directe) faisait suinter une espèce de "résine" (même si le terme est impropre) et qu'après ce traitement, le bambou gagnait une élasticité et une résistance remarquables. Tu ne risques pas grand chose à expérimenter ce traitement. Il ne s'agit pas de brûler, bien sûr mais de chauffer fortement jusqu'à voir apparaître cette espèce de sève collante à la surface du bambou.
  8. Félix, au lieu de danser, tu joueras du banjo, voilà tout. Hâte d'y être mais juste samedi, finalement. Un peu de mal à rédiger, suis sous le coup : une image qui m'obsède depuis le début du sujet : " Jojo sur un poney", j'ai du mal à m'en remettre et le poney aussi, je suppose.
  9. C'est que les adultes en question l'ont déjà... Remarquable exposition et c'était un moment délicieux même si je ne suis, par nature, pas trop porté sur l'eau.
  10. Grozer Réparation

    Ce que j'en pense très sincèrement, c'est qu'un arc n'est pas un objet quelconque qui peut être réparé, c'est un objet vivant en tension et en harmonie que de violents traumatismes condamnent définitivement. J'ai moi même détruit deux arcs que des copains m'ont rendus pour être réparés. Je ne les en avais pas dissuadés mais je leur présenterai des arcs neufs en remplacement des leurs. Cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas réparer, mais cela de remet jamais l'arc dans son état d'origine.
  11. Grozer Réparation

    Je suis tétanisé d'effroi : Il fait des arcs avec de la corne contrecollée sur une âme en fibre de verre ? Y en a qui osent tout comme disait quelqu'un, c'est même à ça qu'on les reconnaît... La réflexion de Corbeau est judicieuse (collage) encore que la compression ne soit maximale qu'à condition que les deux éléments de cornes soient parfaitement aboutés et que la cassure soit parfaitement perpendiculaire. C'est trop tard mais j'aurais opté pour un trait de scie sur la cassure et l'insertion d'une pièce d'os comme c'est traditionnellement fait à la rencontre des deux lames de corne derrière la poignée.
  12. Oh ! Désolé de n'avoir pas pu être avec vous, je suis rentré de Corrèze trop tard mais j'ai pu travailler sur des arcs jusqu'à la dernière minute et réceptionner des cornes en provenance du continent indien... On se verra une autre fois.
  13. Grozer Réparation

    Salut Che Khan. Je découvre cet épisode traumatisant (surtout pour l'arc). Tu as été bien audacieux dans cette réparation. Dis-nous si l'équilibre de l'arc est conservé ou pas car je crois voir que la corne de vache est insérée et non ajoutée et cette matière n'a pas la même densité que la corne de buffle d'eau, j'ai peur que la lame soit affaiblie. Qu'en est-il ?
  14. Je suis inscrit ! C'est une manche peu connue et vraiment sympathique. L'accueil est comme partout chaleureux et il y un sacré dépaysement dû au Castillan et au basque. Quand on ne parle que français ...
  15. Arc From Tahiti

    Felicitations, la patience paie toujours !
×