Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 05/27/18 in Posts

  1. 4 points
  2. 3 points
    Pourquoi y-a-t-il des animaux morts sanguinolants exposés avec tes Oneidas??? ☹
  3. 2 points
    Cet article essaie de répondre à certaines questions récurrentes à propos du design des arcs traditionnels en bois ou bois/fibre. C'est un domaine complexe et vous êtes invités à commenter afin de corriger / nuancer /éclaircir les points exposés. Les paramètres définissant le design d'un arc sont essentiellement : La longueur de coche à coche. La forme de l'arc de profil dans les trois configurations : débandé / bandé / armé - avec éventuellement des zones « deflex » (incurvées vers le tireur) ou « reflex » (incurvées vers la cible). L'équilibrage : à quels endroits ça fléchit et l'intensité de cette flexion (due à l'épaisseur locale des branches établie par le facteur, d'où l'importance de choisir une dégressivité adaptée des lamelles en lamellé bois/fibre). Un bon design doit permettre de transformer un maximum de l'énergie potentielle Ep de l'arc armé en énergie cinétique Ec de la flèche. Ec = ½ x masse x vitesse² Rendement = Ec/Ep. Ordres de grandeur pour un bon arc : monoxyle 70% lamellé tout bois 75% lamellé avec fibre 85% On a donc intérêt à avoir le plus d'énergie potentielle possible, qui est représentée par l'aire définie sous la courbe force/allonge, colorée en jaune ci-dessous : La courbe en exemple suit la tradition en utilisant les unités impériales (livres et pouces) mais on peut utiliser les unités SI : newton (N) et mètre (m). On obtient alors une énergie en joules (J). Si un arc a une Ep = 62 N.m = 62 J et lance une flèche de 30 grammes à 55 m/s, alors Ec = (1/2)mV² = 0,5*0,030*55² = 45,375 J et le rendement Ec/Ep = 43,375/62 = 0,73 (73%). Légende de l'image ci-dessous : longueur de coche à coche en bleu reflex net en rouge band en vert angle de corde en violet longueur de levier (courbure, siyah...) en orange, distance entre le point de contact de la corde sur la courbure et l'encoche - ou % de la branche dévolu au levier = 100 x jaune/(orange+jaune) Pour avoir une belle courbe force/allonge bourrée d'énergie potentielle, on veut donc beaucoup de force en début d'allonge et à mi-allonge (pente raide au début puis courbe arrondie) et une montée de force progressive en fin d'allonge (pente douce, arc « souple » à armer). On dit qu'un arc « barre » quand il est dur à armer en fin d'allonge, ce qui est typique d'un arc trop court, lequel emmagasine moins d'énergie (courbe concave). Pour avoir plus de force en début d'allonge et à mi-allonge : augmenter le reflex net et/ou le ratio levier/branche. Pour avoir une montée de force progressive en fin d'allonge : diminuer l'angle de corde, augmenter l'effet de levier (longueur, angle), augmenter la longueur de coche à coche, faire travailler davantage vers la poignée, donner du deflex à la poignée. Inconvénients possibles d'un reflex excessif : instabilité en torsion, nécessité de plus de masse pour stabiliser, vibration à la décoche. Du deflex à la poignée améliore la stabilité et autorise des branches avec beaucoup de reflex ou des courbures importantes. Longueur : pour un design donné il y a une longueur optimale. Plus court : moins d'énergie stockée. Plus long : plus de pertes par inertie et vibrations. Des branches qui travaillent plus près de la poignée (voire dans la poignée travaillante, cas des D-bows) favorisent la souplesse mais engendrent plus de stress au niveau des fondus et peuvent favoriser les vibrations. En cas d'exagération, risque de suivi de corde en tout-bois ou de casse pour tous les types d'arcs en cas de sur-allonge. Les vibrations à la décoche sont amoindries par une masse de flèche plus élevée. Une flèche plus lourde est moins rapide mais confère à l'arc un meilleur rendement. Et inversement : une flèche plus légère est plus rapide mais favorise les vibrations (rendement plus faible). Comparer le rendement de différents arcs doit se faire pour un nombre de grains par livre donné, par exemple à 10 grains par livre (grain per pound ou gpp en anglais) : arc de 50 lbs => à 10 gpp, flèche de 500 grains = 32,5 grammes (1 grain = 0,065 g) Les vibrations à la décoche sont également amoindries par une poignée plus massive et rigide – ainsi que par une tenue en main de l'arc plus souple... Band, pour un arc donné : augmenter le band peut améliorer la vibration à la décoche et la sortie de flèche mais engendre plus de stress dans les branches, un tout petit peu plus de puissance à l'allonge maxi mais sortie de flèche moins rapide. Suivre les indications du facteur.
  4. 2 points
    C'est exactement ça ! Cela me rappelle mon premier robinier. Il devenait de plus en plus fin mais restait toujours très raide et puis lorsqu'il s'est décidé enfin à se courber plus gentiment, cela va très vite et il faut devenir très méticuleux et précis dans le "grattage" qui doit se faire "caresse" en choisissant bien le bon endroit. Et c'est là que l'expérience (que je suis loin d'avoir) prend tout son sens. Je n'ai pas réussi à éviter les plis de compression fréquents avec cette essence mais ce bois (ma billette avait au minimum 30 ans de séchage en grange) chante comme du cristal lorsque l'on frappe sa surface. Elie, prend bien ton temps et n'hésite pas à mettre des photos en ligne pour que les facteurs aux yeux de Lynx t'indiquent les endroits à amincir et surtout ceux qu'il ne faut plus toucher. Au vu de ta photo, il faut que tu régularise la courbure des branches de ton arc en continuant à le gratter mais aux bons endroits.
  5. 2 points
    Allez, je vais être bon prince.... classementgeneralarc2018Protégé.xls classementgeneralpropu2018Protégé.xls
  6. 2 points
    "Pute", c'est "dinde" en allemand................
  7. 2 points
  8. 1 point
    A ne pas confondre avec le Red Cheddar qui est éviter pour faire des arcs car trop pâteux et d'autant plus, que la cire noire utilisée pour le protéger, est bien désagréables dans la main d'arc.
  9. 1 point
    Dès l'impact, la flèche arrête sa rotation, et cette rotation n'a quand même pas une telle force qu'elle serait capable de dévisser une pointe.
  10. 1 point
    https://www.flechesphiltradition.fr/
  11. 1 point
    Un premier post pour vous dire que les responsables de la FFTL étaient à Marcoussis ce week-end pour une réunion de travail, découvrir les installations et avoir une première présentation des parcours. La question qui nous déjà été posée et que nous avons posée à la fédé est "quand les archers pourront-ils inscrire et comment ? " Les inscriptions se feront au travers du site qui est mis en place et qui vous permettra d'effectuer vos inscriptions et réservation de repas avec possibilité de payer en ligne par carte, chèque ou virement. La page d’accueil est en ligne et les inscriptions pourront se faire d'ici quelques jours. Le webmaster doit prendre en compte quelques modif qui ont été demandées lors de la réunion de ce week-end mais comme il est efficace le site devrait être opérationnel sous 15 jours. https://pf2019.fftl.com/ Le mandat devrait aussi être en ligne au calendrier sportif de la FFTL et être diffusé à l'ensemble des clubs sous 15 jours . Pour les repas, afin de ne pas perdre de temps nous vous proposerons des plateaux repas froids (entrée, plat, fromage, dessert et une boisson). Des plateaux qui seront différents samedi et dimanche, ou alors des sandwich seuls ou en formule sandwich + dessert + boisson. Pour le repas de Gala du samedi soir nous l’organiserons en collaboration avec un traiteur auquel nous avons déjà fait appel plusieurs fois et qui nous a toujours donné entière satisfaction (c'est le même que pour l'AG FFTL 2018 qui a eu lieu à Marcoussis) De mon coté je vais continuer a vous informer de l'avancée de l'organisation et suis à votre disposition pour répondre à vos questions. Alors n'hésitez pas !
  12. 1 point
    Wesh, zyva l'autre hé, comme y se la pète pour semer le dawa......... Voilà, nous aussi on a amélioré notre langue.........non mais......
  13. 1 point
    En tous cas félicitations aussi pour ton expression écrite et ton orthographe, il y a bien des Français qui ne t'arrivent pas à la cheville même parmi les anciens
  14. 1 point
    Salut Marcho ! Très vaste sujet que celui-là ! Tu connais ma préférence pour l'orme mais ça doit être aussi parce que je n'ai jamais connu (jusqu'à présent) de casse avec cette essence. Mais énormément d'essences peuvent convenir, le tout étant de prendre le temps de les apprivoiser. Les "gratteurs de bois" se créent chacun leur expérience arc après arc. On commence souvent avec du noisetier car c'est une essence plutôt facile à travailler et après on a envie de tester d'autres bois. Certains arrivent à tirer parti d'une essence qui fait fuir un autre (ou en tout cas ne suscite pas la même envie de la travailler). Je trouve qu'il y a une question de contact plutôt sensuel avec un bois en particulier et à chaque fois c'est une relation unique entre le bois et l'artisan (lui-aussi unique, évidemment). Ensuite tu as le choix de la pièce. Même une essence réputée bonne ne peut pas donner grand chose si la billette présente trop de difficultés. Le bois a pu connaître des blessures dans sa jeunesse avant de cicatriser mais l'ancienne plaie peut se révéler fatale (bois pourri et poudreux à l'intérieur découvert uniquement lors d'une casse). Trop de noeuds présents rendent le travail plus ardu mais pas impossible non plus. La vitesse de croissance de l'arbre a aussi un rôle et la densité de la matière bois peut en être affecté : plus ou moins dense selon que l'arbre a poussé lentement ou plus rapidement (tu lis ça dans les largeurs des cernes du bois vus en coupe). Il y a également le choix de la pertinence du design de l'arc (en rapport avec l'essence choisie) ainsi que la question des cotes en général. Aux époques médiévales, il était apparemment fréquent que l'arc soit au moins aussi haut que le bonhomme qui l'utilisait (mais ça n'est pas non plus restrictif par ex dans le cas d'un flatbow plus large que long). Mais avant ça, il faut aussi que le bois ait convenablement séché. Et là c'est le stress quand ça se met à fissurer de partout en cours de séchage ... Donc ça fait pas mal de questions (mais on reparlera bientôt à Usson et je parie que ça va nous donner soif, tout ça )...
  15. 1 point
    Pour choisir les fûts bois j'utilise une méthode empirique qui me donne satisfaction. A la louche, je prends comme base la puissance à 28" d'un LB de base monté en Dacron qui tirerait une flèche de 28" avec une pointe de 125gn La "longueur" de la flèche se mesurant du fond d'encoche à la base de la pointe. - j'ajoute 5# pour des pointes plus lourdes d'une gamme - j'enlève 5# pour une pointe de 100gn - j'enlève 5# de plus pour une pointe de 80gn, etc - j'ajoute ou retranche 5# par pouce de flèche en plus ou en moins par rapport à 28" - j'ajoute 5# pour un longbow moderne R/D, un hybride ou un recurve rapide - j'ajoute 5# si on utilise du fast flight ou assimilé - j'ajoute 5# si branches en Carbone - j'enlève ± 10 à 15 lbs pour les ELB originels et selfbows sans fenêtre avec corde lin. Après j'affine en essayant les spins au dessus et en dessous … c'est un peu empirique Personnellement je préfère un peu raide, une flèche trop raide aura tendance à aller à gauche pour un droitier et à claquer à la décoche, une flèche trop souple perdra de l'énergie en louvoyant et arrivera à droite, de plus le risque de casse à l'impact sera plus important. Donc pour toi qui possède un arc droit avec fenêtre (quel est son centrage ?) On prend ses 35# auquel on enlève 5# (ton allonge = 27") puis 5# (pointes 100 gn), ensuite on ajoute5# (je suppose que tu as une corde Fast Flight ou autres) puis 5# pour le carbone, en théorie des fûts de 35# devraient convenir. Cependant dans le commerce le spin est très approximatif, l'idéal est de mesurer la rigidité des tes fûts, sur le forum tu trouveras des plans pour te fabriquer un spine tester … si tu as la flemme il faudra casser ta tirelire … Le bois compressé est assez lourd, pareil pour le pin nordique ou le bambou, le cèdre est plus léger, l'épicéa est en théorie encore plus léger, certaines archeries te proposeront des fûts pesés à ± 1g. Sur une botte non pesée il peut y avoir de grandes variations de poids. Si tu montes des plumes plus grande (3" ça me parait un peu court) tes flèches se stabiliseront plus vite, ce qui est appréciable pour les birdies …Tu peux aussi monter tes plumes en hélicoïdal ou avec un léger offset. Tu peux aussi essayer quatre plumes en 3" Pour le poids à 8gn/# au minimum ça mène les flèches à 280gn ( 18,2 g) à 10gn/# = 350gn (22,75 g) et à 12gn/# = 420gn (27,3 g) … ensuite il te reste à tester afin de voir ce qui te convient (il faut une base fiable, cad un arc bien réglé)
  16. 1 point
    Salut Lapin, J'ai moi aussi un spirit un poil plus puissant (38#), ce qui vole le mieux avec son des flèches autour de 24.5gr (dont une en bambou et l'autre en 11/32 à l'avant ramenée à 5/16 à l'arrière). Malheureusement les solutions que je vois pour raidir ton fût vont dans le sens d'un allègement : moins de poids de pointe ou raccourcissement du fût... Une plume plus grande va redresser un peu plus vite ta flèche et le poids à l'arrière va la raidir mais assez peu (la différence de poids entre une 3 et 4" ne va pas être énorme). Si tu envisage de couper ton fût, va y progressivement, enlever 1 pouce d'un coup me semble beaucoup... là aussi la différence de poids ne va pas être énorme, d'autant que tu as déjà plus de 40 grains de différence entre tes 2 tubes.
  17. 1 point
    Je ne savais pas où poster ce sujet sur une vision de l'histoire de cet arc droit... Je suis tombé sur ce site où j'y ai apprécié l'approche et le contenu. Comme par exemple : la cadence de tir, leurs portes, le pouvoir perforant. .... la sélection et l'entraînement des archers.... l'utilisation tactique. ... et l'impact social que j'ai vraiment apprécié. https://www.histoiredumonde.net/Arc-long-anglais-longbow.html
  18. 1 point
    J'avoue ne pas comprendre........ Je suis loin d'être un spécialiste des réglages fins, étant adepte de la pifométrie appliquée..........mais je pense que ca ne risque rien tant que tu restes dans des puissances raisonnables et des arcs en bois d'arbre.
  19. 1 point
    oui c'est marrant ça, chez moi c'est pareil avec mon chat qui est trop curieux. Quand je fais mes essais d'arcs, il va souvent se balader derrière le filet de protection placé derrière la cible sauf que quand l'arc a de la pêche , il arrive que les flèches le traversent, je vais finir par l'embrochier un de ces 4 diou de diou si je ne fais pas attention. Comment j'en parle alors je l'adore cette petite bête .....
  20. 1 point
    Non, pas pour l'ouvrir mais pour le déboîté...
  21. 1 point
    Je crois que c'est un ouvre-boîte :
  22. 1 point
    185 fps, oui ça doit être environ ceci, mais tu sais mes essais , ce sont des essais " tirs aux doigts", je n'ai pas de machine donc il y a pas mal de variations. C'est une moyenne et elle est déjà très belle pour ce type d'arc. Ce qu'il faut retenir, c'est que le Waroc'h est un chouia plus rapide ( normal plus recurve donc emmagazine plus d'énergie ) mais bon l'armement sur le triangulaire est plus doux et agréable à mon goût ... Là je suis en train d'en finir un , pas encore vernis, il est beau, poignée en buis renforcé à mort et lame de branches en if et bambou . Il est aux essais pour l'instant ( ça décoiffe à expulser les bigoudis ) .... bonne journée !! PS: je vais peut être faire des mesures de vitesse sur celui là juste pour vérifier tiens !! 🙂
  23. 1 point
    Il faut juste être patient mais ça finit toujours par plier. Veille à être bien régulier dans tes coups de râpe et prends le temps d'examiner ton travail sous tous les angles après les enlèvements de matière. Quand on fait travailler légèrement l'ébauche au sol (en calant un bout par le pied), on doit ressentir la différence de résistance d'une branche ou de l'autre (sans même regarder le bout de bois). C'est sûrement un des trucs les moins évidents au départ : apprendre à écouter ses sensations pour ne pas "forcer" le bois de façon inégale. Bonne suite !
  24. 1 point
    Vu la forme de l'arc avec les deux deflex de part et d'autre de la poignée et la corde lâche, il ne plie encore pas beaucoup. Moi, je gratterais aux endroits indiqués en rouge pour obtenir une courbure à la place des segments linéaires. Mais attend d'autres avis pour confirmation.
  25. 1 point
    +1 Et si possible fais travailler un peu entre la poignée et les deux deflex.
  26. 1 point
    Je la laisserai sécher encore quelque temps....
  27. 1 point
  28. 1 point
  29. 1 point
    Bonjour a tous! Me revoilà.... mon petit grain pour les pointes. je participe avec mes arcs self-bow et des flèches type préhisto a des concours 3D avec plaisir et satisfaction. Avec les mêmes objets je participe au concours préhistorique de Tavannes (le Fuet) je prète aussi ce type de matériel a de nouveaux intéressés qui jouent avec plaisir dans cette discipline. outre les arcs.... je façonne toutes mes flèches avec des pointes en os. Pour règles le vol dû a la légéreté dee la pointe je joue avec la surface, la forme et la texture des plumes. mes pointes: découpées dans des os d’osso Bucco...la longueur min de 32 a 35 mm. je taille un cône dedans en fonction du taille-crayon que j’ai. Puis l’araldite... le lendemain je façonne la pointe en forme.... cylindro-ogivale du diamètre du fût. Je poli et voilà. j’éspère que ces quelques lignes partagées vous ont intéressé. bien a vous! Rônin
  30. 1 point
    Bonjour Stéphane j'espère que tu pourras trouver des réponses à ta demande. Perso je ne peux pas t'aider, mais je suis de tout coeur avec toi à bientôt😎 françois
  31. 1 point
    De mon côté, en tant que "rat des champs" , j'ai le privilège de pouvoir couper du bois dans des parcelles privées qui appartiennent à ma famille (aux racines paysannes), ce qui me dispense de demander l'autorisation de prélever. Cependant, et par respect pour la ressource, ça ne me dispensera jamais de me poser la question du bien-fondé de la coupe du genre "en ai-je vraiment besoin ?"... Ou encore "et si je laissais ce petit arbre vivre encore un peu ?"... Par conséquent, je ne coupe plus de bois depuis déjà longtemps, ayant mis de côté un certain nombre de jolies pièces d'orme qui n'attendent que mon bon vouloir pour les transformer en arcs. Si tu es mordu par la facture, je ne saurais trop te conseiller que de constituer déjà un petit stock de bois qui te permettra de remettre de l'ouvrage dans l'étau plus tard. Sachant que le séchage prend tout de même un certain temps, on apprécie plus tard le fait d'y avoir pensé avant. En plus, nous sommes encore en hiver, ce qui devrait garantir moins de sève et donc moins d'eau résiduelle dans les billettes...
  32. 1 point
    Quid d'un effet d'optique ? Est-ce l'observateur porte des lunettes ? Parce que pour induire une courbure à une flèche en bois rien qu'en appuyant avec les doigts de corde, faut y aller quand même et surtout on doit s'en rendre un peu compte quand même....
  33. 1 point
    C'est ce que je me dis chaque fois que j'ai envie d'une bière, et puis je craque...
  34. 1 point
    Pedro être grand chef Sioux ! Hug ! Petite-flèche-qui-vole-avec-le-vent avoir parlé ! PS: Malgré les traditionnelles bonnes résolutions de début d'année Petite-flèche-qui-vole-avec-le-vent toujours raconter que des bêtises..... Pourtant Petite-flèche-qui-vole-avec-le-vent beaucoup apprécier Erispoé ! Très chouette arc ! Hug !
  35. 1 point
    C'est Noel ! Et il y a de nouvelles manches ou des retours
  36. 1 point
    patience, météo capricieuse et chasse oblige, essais remis à ce week end
  37. 1 point
    inCrépydes et Cariatides même combat ???? j'imagine qu'elle ne t'on pas laissé de marbre ?????
  38. 1 point
    Non c’est pas tordu, c’est juste bien fun
  39. 1 point
    Bienvenu ... et prends plaisir. C'est scandaleux ces clubs qui, à coup de portes ouvertes et autres initiations, contaminent d'innocents malheureux qui jusque là vivaient paisiblement....
  40. 1 point
    Bonjour, Je te présente mes excuses, mon intention n'était nullement de mettre en doute ni de juger tes propos ! Bien au contraire, tes écrits sont passionant et instructif pour le simple petit facteur que je suis. Mon "à vu de nez" est une expression d'ici qui n'à rien de méprisant condescendant ou autre..... J'ai moi même appris à me méfier de mon jugement personnel qui est très souvent influencé par mon ressenti. Je préfère m'excuser ici en public auprès de toi que passer par les MP. Surtout ne quitte pas le forum sur ce malentendu... T'es propos de facteur d'arc pro sont une mine ! Rare sont les facteurs pro qui partagent leurs savoir et passion. Voilà, je te présente encore mes excuses pour mes propos qui ton blessés. Ce n'était pas dans mes intentions bien au contraire.
  41. 1 point
    😁 Bon anniv Laurent !
  42. 1 point
    Euuuuu je sais pas qui m'a mis un "sad" (triste) pour ce poste mais "faire la gourde", voir la "blonde" moi ça me fait plutôt rire .....Humour humour et autodérision 🙂
  43. 1 point
    Oui, oui, mais moi aussi j'aime bien faire la gourde des fois........Hihihihihi
  44. 1 point
    La poignée TD4 bleue est vendue, reste la même en rouge?
  45. 1 point
    Mince, moi qui voulait venir à Auneau... J'espère donc avoir une dérogation spéciale pour participer à cette manche internationale qui me changera des compétitions départementales qui m'attendent désormais 😉
  46. 1 point
  47. 1 point
    J'ai corrigé, mon ordi fait de la dyslexie..............
  48. 1 point
    Je pensais l'avoir mis mais comme je ne le retrouve pas, je vous met un lien sur une vidéo que j'ai faite lorsque j'ai eu besoin de me faire une corde En espérant que cela serve. Foufouche ps : si je l'avais déjà mise, désolé Faire sa corde torsadée
  49. 1 point
    Désolé Zol, je ne parlais pas de la lame du corps de l'arc qui fait 5mm pour l'instant et qui va être affinée, mais de celles que j'essaye de plier pour faire mes siyahs. Vu qu'ils font environ 2cm de large, et que je n'ai pas de départs de branches sous la main, j'ai tenté le cintrage de deux lamelles d'érable (pas sycomore) de 1cm d'épaisseur pour faire des siyahs lamellé collés, mais ça se fracture toujours un peu. Je vais donc tenter le traitement à la vapeur un peu plus longtemps et en même temps faire des siyahs en 3 parties avec des lamelles plus fines ou peut être essayer des siyahs renforcés comme ceux que tu as fait en chêne et en palmier...un siyahs fait n'étant jamais perdu ;)
×
×
  • Create New...