Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 07/24/18 in Posts

  1. 4 points
  2. 3 points
    Cet article essaie de répondre à certaines questions récurrentes à propos du design des arcs traditionnels en bois ou bois/fibre. C'est un domaine complexe et vous êtes invités à commenter afin de corriger / nuancer /éclaircir les points exposés. Les paramètres définissant le design d'un arc sont essentiellement : La longueur de coche à coche. La forme de l'arc de profil dans les trois configurations : débandé / bandé / armé - avec éventuellement des zones « deflex » (incurvées vers le tireur) ou « reflex » (incurvées vers la cible). L'équilibrage : à quels endroits ça fléchit et l'intensité de cette flexion (due à l'épaisseur locale des branches établie par le facteur, d'où l'importance de choisir une dégressivité adaptée des lamelles en lamellé bois/fibre). Un bon design doit permettre de transformer un maximum de l'énergie potentielle Ep de l'arc armé en énergie cinétique Ec de la flèche. Ec = ½ x masse x vitesse² Rendement = Ec/Ep. Ordres de grandeur pour un bon arc : monoxyle 70% lamellé tout bois 75% lamellé avec fibre 85% On a donc intérêt à avoir le plus d'énergie potentielle possible, qui est représentée par l'aire définie sous la courbe force/allonge, colorée en jaune ci-dessous : La courbe en exemple suit la tradition en utilisant les unités impériales (livres et pouces) mais on peut utiliser les unités SI : newton (N) et mètre (m). On obtient alors une énergie en joules (J). Si un arc a une Ep = 62 N.m = 62 J et lance une flèche de 30 grammes à 55 m/s, alors Ec = (1/2)mV² = 0,5*0,030*55² = 45,375 J et le rendement Ec/Ep = 43,375/62 = 0,73 (73%). Légende de l'image ci-dessous : longueur de coche à coche en bleu reflex net en rouge band en vert angle de corde en violet longueur de levier (courbure, siyah...) en orange, distance entre le point de contact de la corde sur la courbure et l'encoche - ou % de la branche dévolu au levier = 100 x jaune/(orange+jaune) Pour avoir une belle courbe force/allonge bourrée d'énergie potentielle, on veut donc beaucoup de force en début d'allonge et à mi-allonge (pente raide au début puis courbe arrondie) et une montée de force progressive en fin d'allonge (pente douce, arc « souple » à armer). On dit qu'un arc « barre » quand il est dur à armer en fin d'allonge, ce qui est typique d'un arc trop court, lequel emmagasine moins d'énergie (courbe concave). Pour avoir plus de force en début d'allonge et à mi-allonge : augmenter le reflex net et/ou le ratio levier/branche. Pour avoir une montée de force progressive en fin d'allonge : diminuer l'angle de corde, augmenter l'effet de levier (longueur, angle), augmenter la longueur de coche à coche, faire travailler davantage vers la poignée, donner du deflex à la poignée. Inconvénients possibles d'un reflex excessif : instabilité en torsion, nécessité de plus de masse pour stabiliser, vibration à la décoche. Du deflex à la poignée améliore la stabilité et autorise des branches avec beaucoup de reflex ou des courbures importantes. Longueur : pour un design donné il y a une longueur optimale. Plus court : moins d'énergie stockée. Plus long : plus de pertes par inertie et vibrations. Des branches qui travaillent plus près de la poignée (voire dans la poignée travaillante, cas des D-bows) favorisent la souplesse mais engendrent plus de stress au niveau des fondus et peuvent favoriser les vibrations. En cas d'exagération, risque de suivi de corde en tout-bois ou de casse pour tous les types d'arcs en cas de sur-allonge. Les vibrations à la décoche sont amoindries par une masse de flèche plus élevée. Une flèche plus lourde est moins rapide mais confère à l'arc un meilleur rendement. Et inversement : une flèche plus légère est plus rapide mais favorise les vibrations (rendement plus faible). Comparer le rendement de différents arcs doit se faire pour un nombre de grains par livre donné, par exemple à 10 grains par livre (grain per pound ou gpp en anglais) : arc de 50 lbs => à 10 gpp, flèche de 500 grains = 32,5 grammes (1 grain = 0,065 g) Les vibrations à la décoche sont également amoindries par une poignée plus massive et rigide – ainsi que par une tenue en main de l'arc plus souple... Band, pour un arc donné : augmenter le band peut améliorer la vibration à la décoche et la sortie de flèche mais engendre plus de stress dans les branches, un tout petit peu plus de puissance à l'allonge maxi mais sortie de flèche moins rapide. Suivre les indications du facteur.
  3. 3 points
    Pourquoi y-a-t-il des animaux morts sanguinolants exposés avec tes Oneidas??? ☹
  4. 2 points
    Ça défie les lois de la géométrie...😊
  5. 2 points
    Joli, en plus dans une puissance humaine....... L'hickory est un bois que j'ai bien aimé. Il pardonne beaucoup, supporte des contraintes qu'un autre bois ne supporterait pas, il est terne mais une fois poli et teinté (ne serait-ce qu'à l'huile de lin), il est très beau. Notre regretté Ishi78 s'est fait inhumer avec son arc préféré, un longbow indien (du nord est) en hickory que je lui avais donné.....
  6. 2 points
  7. 2 points
    C'est exactement ça ! Cela me rappelle mon premier robinier. Il devenait de plus en plus fin mais restait toujours très raide et puis lorsqu'il s'est décidé enfin à se courber plus gentiment, cela va très vite et il faut devenir très méticuleux et précis dans le "grattage" qui doit se faire "caresse" en choisissant bien le bon endroit. Et c'est là que l'expérience (que je suis loin d'avoir) prend tout son sens. Je n'ai pas réussi à éviter les plis de compression fréquents avec cette essence mais ce bois (ma billette avait au minimum 30 ans de séchage en grange) chante comme du cristal lorsque l'on frappe sa surface. Elie, prend bien ton temps et n'hésite pas à mettre des photos en ligne pour que les facteurs aux yeux de Lynx t'indiquent les endroits à amincir et surtout ceux qu'il ne faut plus toucher. Au vu de ta photo, il faut que tu régularise la courbure des branches de ton arc en continuant à le gratter mais aux bons endroits.
  8. 2 points
    Allez, je vais être bon prince.... classementgeneralarc2018Protégé.xls classementgeneralpropu2018Protégé.xls
  9. 2 points
    "Pute", c'est "dinde" en allemand................
  10. 2 points
  11. 1 point
    Des nouvelles d'Osiris qui pour le moment va bien. Il pousse mes flèches issus de fûts déclassés ( par moi avec mon Waka, flèches à problèmes qui sortent systématiquement de ma zone de réussite diamètre 60 à 30 m ). Je le trouve mou malgré ses presque 40 # à 28 ". Une tof pour expiquer. Peut être encore gratter dans la poignée pour la faire travailler ? Il finira en reconstitution historique début 15 éme siècle. Ah oui le ligatures en lin recouvrent des ligatures en tendon car la pièce de bois rajoutée avec son angle soulevait les cernes et avait décolé les cernes en provoquant une faiblesse. Pas sur d'être clair là........
  12. 1 point
    Et puis la notion de productivité est relative, on dit que t'es un feignant qui ne bosse pas dès lors que la valeur de ton activité ne s'intègre pas dans l'économie de marché. Des marginaux qui passent leur temps à des taches constructives pour tout un chacun ça existe aussi même s'ils sont au crochet des allocs, et parfois , ils sont bien plus utiles pour le bien commun que des cadres grassement payé pour demander de faire des trous pour les reboucher ensuite, les bullshit job comme on les appel. Bref c'est cool qu'il y ai encore des gens pour accepter les marginaux, vu comment les choses tournent nous on se fait du soucis.
  13. 1 point
    http://www.arctradionly.com/t8589-video-tuto-fabrication-des-pompons-de-corde
  14. 1 point
    Oui j'avais oublié cette possibilité (et il y a pas mal d'exemples sur le forum). Bon exercice d'ajustage au passage !
  15. 1 point
    tu as très bien résumé la situation.
  16. 1 point
    Si Ali ne te convient pas, Amazon te conviendras peut être : https://www.amazon.fr/Toparchery-Recurve-Longbow-Traditionnel-recourbe/dp/B07NQFVB83
  17. 1 point
    oui et non, à la base c'est juste une question de tour de main. on peut ne rien comprendre à la constitution et au fonctionnement d'un dispositif et le reproduire de manière efficiente, cela s'appelle suivre un mode opératoire ou encore selon la 7e compagnie l'art du "touche pas à ca p'tit con". on applique ce qu'on à appris sans rien remettre en question. Ca marche ca e fait pas avancer le schmilblick et si à un moment ou à un autre de la transmission il y a des données qui ne sont pas transmise de génération en génération on finit par appauvrir le truc.... On peut également ne rien comprendre à un dispositif quelconque et l'utiliser à merveille : combien d'entre nous savent comment fonctionne un moteur à explosion ? et le pourquoi des différentes pièces etc ..... Je crois que les 2 situations sont présentes dans tous les groupes humains (quel que soit leur centre d'intérêt (pétanque, pêche à la ligne, tir à l'arc etc. ....) et ces deux situations relèvent de ce qu'on appelle "la tradition". Une tradition technique réunit des savoirs et des compétences qui doivent tous deux être transmis avec idéalement (car c'est souvent oublié) la justification technique, et la capacité du questionnement. Si on ne tansmet que le savoir et la compétence la tradition s'appauvrit un savoir est en bagage théorique, une compétence est un savoir mis en action, contrairement à ce que l'on pense souvent il n'est pas de compétence sans un minimum de savoir. Autre distinction souvent oubliée : ce n'est parce qu'on à la compétence et le tour de main pour une réalisation quelconque qu'on à le savoir et les compétences pour l'enseigner. il y a des artisans qui reproduisent une technique et la transmettent à des apprentis parfois sans bien connaître le comment et le pourquoi (c'est le coté reproductif immobiliste d'une tradition) et puis il y a les artisans qui eux reproduisent une technique se questionnent sur elle et par une réflexion bien menée font avancer la technique en apportant des améliorations bien réfléchies et étudiées. C'est toute la démarche qu'à suivi Duhamel Dumonceau (ouvrage cité plus haut) quand il a été chargé par Colbert d'harmoniser les pratiques de corderie pour la marine à l'époque de Louis XIV. Entre les ports de la façade atlantique et ceux de la côte méditérannéenne il y avait des pratiques tellement différentes qu'il était quasiment impossible de rééquiper en cordage un navire dans un autre port que celui ou il avait été construit. Il a donc testé lesdifférentes techniques des différentes corderie pour ne garder que les meilleures et harmoniser la production ....
  18. 1 point
    tu finiras suicidé d'une flèche dans le dos ..... mais en fait 3 explications différentes ça correspond bien au surréalisme à la belge .....
  19. 1 point
    https://www.flechesphiltradition.fr/
  20. 1 point
    Un premier post pour vous dire que les responsables de la FFTL étaient à Marcoussis ce week-end pour une réunion de travail, découvrir les installations et avoir une première présentation des parcours. La question qui nous déjà été posée et que nous avons posée à la fédé est "quand les archers pourront-ils inscrire et comment ? " Les inscriptions se feront au travers du site qui est mis en place et qui vous permettra d'effectuer vos inscriptions et réservation de repas avec possibilité de payer en ligne par carte, chèque ou virement. La page d’accueil est en ligne et les inscriptions pourront se faire d'ici quelques jours. Le webmaster doit prendre en compte quelques modif qui ont été demandées lors de la réunion de ce week-end mais comme il est efficace le site devrait être opérationnel sous 15 jours. https://pf2019.fftl.com/ Le mandat devrait aussi être en ligne au calendrier sportif de la FFTL et être diffusé à l'ensemble des clubs sous 15 jours . Pour les repas, afin de ne pas perdre de temps nous vous proposerons des plateaux repas froids (entrée, plat, fromage, dessert et une boisson). Des plateaux qui seront différents samedi et dimanche, ou alors des sandwich seuls ou en formule sandwich + dessert + boisson. Pour le repas de Gala du samedi soir nous l’organiserons en collaboration avec un traiteur auquel nous avons déjà fait appel plusieurs fois et qui nous a toujours donné entière satisfaction (c'est le même que pour l'AG FFTL 2018 qui a eu lieu à Marcoussis) De mon coté je vais continuer a vous informer de l'avancée de l'organisation et suis à votre disposition pour répondre à vos questions. Alors n'hésitez pas !
  21. 1 point
    Sur un concours "Nature", je tirais avec un poulies de 55#, j'ai fait le même genre de robin sur une flèche bambou avec encoche taillée et ligaturée. La flèche du poulies a fait un refus. La ligature de l'encoche taillée a juste cédé à l'impact. Pas d'autre dégât sur le fut. Le propriétaire de la flèche était le vendeur cité plus haut : Daniel Lacroix de Lx Archerie. Le bambou est très résistant si les impacts sont dans l'axe du fut. J'ai rencontré des tiges de fer dans les cibles ou des pierres sans jamais casser de flèches dans ces conditions. J'ai cassé ou abimé beaucoup plus de flèches carbone, alu ou bois que des bambous. Le bambou peut parfois se fendre longitudinalement (pas en biseau comme le bois) après plusieurs impacts un peu trop durs. J'ai pu prolonger la vie de ces flèches avec un footing en alu (tube de 2314 pour bambou de 5/16) mais vu le prix, on ne pleure pas si la flèche n'est pas récupérable. Pour ces qualités et aussi parce que cela vole très bien, pour moi, le bambou (de qualité) est définitivement adopté. Les flèches que j'utilise sont des 40-45# en diamètre 5/16".
  22. 1 point
    Pour choisir les fûts bois j'utilise une méthode empirique qui me donne satisfaction. A la louche, je prends comme base la puissance à 28" d'un LB de base monté en Dacron qui tirerait une flèche de 28" avec une pointe de 125gn La "longueur" de la flèche se mesurant du fond d'encoche à la base de la pointe. - j'ajoute 5# pour des pointes plus lourdes d'une gamme - j'enlève 5# pour une pointe de 100gn - j'enlève 5# de plus pour une pointe de 80gn, etc - j'ajoute ou retranche 5# par pouce de flèche en plus ou en moins par rapport à 28" - j'ajoute 5# pour un longbow moderne R/D, un hybride ou un recurve rapide - j'ajoute 5# si on utilise du fast flight ou assimilé - j'ajoute 5# si branches en Carbone - j'enlève ± 10 à 15 lbs pour les ELB originels et selfbows sans fenêtre avec corde lin. Après j'affine en essayant les spins au dessus et en dessous … c'est un peu empirique Personnellement je préfère un peu raide, une flèche trop raide aura tendance à aller à gauche pour un droitier et à claquer à la décoche, une flèche trop souple perdra de l'énergie en louvoyant et arrivera à droite, de plus le risque de casse à l'impact sera plus important. Donc pour toi qui possède un arc droit avec fenêtre (quel est son centrage ?) On prend ses 35# auquel on enlève 5# (ton allonge = 27") puis 5# (pointes 100 gn), ensuite on ajoute5# (je suppose que tu as une corde Fast Flight ou autres) puis 5# pour le carbone, en théorie des fûts de 35# devraient convenir. Cependant dans le commerce le spin est très approximatif, l'idéal est de mesurer la rigidité des tes fûts, sur le forum tu trouveras des plans pour te fabriquer un spine tester … si tu as la flemme il faudra casser ta tirelire … Le bois compressé est assez lourd, pareil pour le pin nordique ou le bambou, le cèdre est plus léger, l'épicéa est en théorie encore plus léger, certaines archeries te proposeront des fûts pesés à ± 1g. Sur une botte non pesée il peut y avoir de grandes variations de poids. Si tu montes des plumes plus grande (3" ça me parait un peu court) tes flèches se stabiliseront plus vite, ce qui est appréciable pour les birdies …Tu peux aussi monter tes plumes en hélicoïdal ou avec un léger offset. Tu peux aussi essayer quatre plumes en 3" Pour le poids à 8gn/# au minimum ça mène les flèches à 280gn ( 18,2 g) à 10gn/# = 350gn (22,75 g) et à 12gn/# = 420gn (27,3 g) … ensuite il te reste à tester afin de voir ce qui te convient (il faut une base fiable, cad un arc bien réglé)
  23. 1 point
    Bonjour jrb, Suite à tes messages (ici et privé), il est vrai que j'ai été voir ton profil suite à la création de ce sujet. J'ai constaté que tu étais inscris depuis longtemps sur le forum et j'ai compris que ta demande devait être sérieuse (pas d'arnaque). Après je n'ai pas répondu car je n'avais simplement rien à dire...... Je ne suis pas habituée aux financements participatifs et je n'utilise pas particulièrement de safran..... Ton projet semble bien ficelé et tenir la route à priori.... Je me demande cependant si Webarcherie est le bon endroit pour proposer ce genre de projet (perso je viens ici pour parler archerie et dire , des fois, quelques bêtises)......Il y a peut-être des endroits plus particulièrement dédiés à la présentation de projets comme le tien ???? Des sites où on parle spécifiquement de financement participatif ?????? Tu y aurais peut-être plus de succès car je n'ai pas l'impression qu'en France cette manière de procéder soit très développée et que cela touche un pourcentage important de la population ????? (c'est plus une question qu'une affirmation !) Bon courage et bonne chance en tout cas !
  24. 1 point
    On dépose une fine couche de talc sur le flanc de la fenêtre d'arc. Pour faire tenir le talc on utilise son souffle pour faire de la buée. Ensuite, on tire ses flèches avec la plume coq du coté de la fenêtre. La plume va laisser une marque. elle doit être la plus fine et rectiligne possible. Si la marque est trop importante, c'est que la flèche passe avec un biais ou qu'elle est trop raide ou appuie trop sur la fenêtre. Une marque bien droite et très fine = bon spine + bon détalonnage. Toujours avec une bonne libération de corde bien entendu (Ce qui est plus facile à écrire qu'à faire parfois) mais quand on fait ce type de test, on s'applique généralement et donc ça le fait.
  25. 1 point
    +1 avec en plus une élévation du seuil douloureux au niveau musculaire qui va faire que ces blessures ne seront pas ressenties sur le moment.
  26. 1 point
    J'avoue ne pas comprendre........ Je suis loin d'être un spécialiste des réglages fins, étant adepte de la pifométrie appliquée..........mais je pense que ca ne risque rien tant que tu restes dans des puissances raisonnables et des arcs en bois d'arbre.
  27. 1 point
    C'est ca, c'est ça vous deux........! Si tant est que vos chats soient différents (de part leur taille. ..) , vous ,vous avez en commun des visions bien particulières de votre animal préféré ! Pour vous la tendresse s'apparente à un morceau de viande fondant sous la dent!😂😂😂😂😈 Ou à un 3d des plus vivant!😆😆😆 Vous êtes très loin de cupidon,!!!❤
  28. 1 point
    Ce qui est casse pied ici avec les chats quant je tire c'est qu'ils veulent tous regarder (gros stress pour moi ! hihihihihi) et ils veulent absolument aller voir les flèches en cible......Pratique pour tirer une seconde volée.....Sont tous à attendre devant la cible.......Sales bêtes ! Un jour Ramsès me cassais tellement les pieds que je lui ai tiré une blunt à un mètre au dessus d'elle (la botte de paille est très grosse !) .......Elle a même pas eu peur......Puf !
  29. 1 point
    en tout cas cela me semble court pour être un ouvre cordonnier …………...
  30. 1 point
    185 fps, oui ça doit être environ ceci, mais tu sais mes essais , ce sont des essais " tirs aux doigts", je n'ai pas de machine donc il y a pas mal de variations. C'est une moyenne et elle est déjà très belle pour ce type d'arc. Ce qu'il faut retenir, c'est que le Waroc'h est un chouia plus rapide ( normal plus recurve donc emmagazine plus d'énergie ) mais bon l'armement sur le triangulaire est plus doux et agréable à mon goût ... Là je suis en train d'en finir un , pas encore vernis, il est beau, poignée en buis renforcé à mort et lame de branches en if et bambou . Il est aux essais pour l'instant ( ça décoiffe à expulser les bigoudis ) .... bonne journée !! PS: je vais peut être faire des mesures de vitesse sur celui là juste pour vérifier tiens !! 🙂
  31. 1 point
    Il faut juste être patient mais ça finit toujours par plier. Veille à être bien régulier dans tes coups de râpe et prends le temps d'examiner ton travail sous tous les angles après les enlèvements de matière. Quand on fait travailler légèrement l'ébauche au sol (en calant un bout par le pied), on doit ressentir la différence de résistance d'une branche ou de l'autre (sans même regarder le bout de bois). C'est sûrement un des trucs les moins évidents au départ : apprendre à écouter ses sensations pour ne pas "forcer" le bois de façon inégale. Bonne suite !
  32. 1 point
    +1 Et si possible fais travailler un peu entre la poignée et les deux deflex.
  33. 1 point
  34. 1 point
    pour ne pas enlever plus que voulu, je donne 1 (ou 2 ou 3) coup de râpe en travers tous les 3 à 5 cm ce qui me fait des repères de profondeur, puis je râpe en biais pour venir juste au niveau du fond des encoches transversales. Si la branche est réflex, il est même possible d'utiliser un rabot après avoir fait les coups de râpe repères. Par contre, arrêter assez tôt et finir au racloir uniquement
  35. 1 point
    Non, c'est une lame de cornouiller qui fait la garniture du sandwich (c'est une essence abondante dans mon coin) . J'avais un peu d'appréhension la première fois que j'ai tenté l'aventure mais finalement la réalisation n'est pas si compliquée que ça. Il faut juste prendre son temps pour être le plus précis possible dans la découpe, l'ajustement et se servir d'un gabarit avec serre-joints pour courber histoire que les 2 reflex soient les plus identiques possibles. Il est prudent de conserver une certaine largeur en bout de branches car il y a toujours un risque de voiler les extrémités de branches en latéral et après le collage il vaut mieux éviter de chauffer le bois trop près du collage.
  36. 1 point
    Ca, j'en doute, en tout cas pas avec une branche de noisetier de 3cm. Avec du frêne, possible mais n'y crois pas trop. Ce weekend, j'ai raccourcis des branches de noisetier pour en faire des flèches. Je les avais cueillies début décembre et séchaient proche d'un radiateur depuis un mois. Et bien le cœur était encore vert et pourtant elles font moins d'un centimètre de diamètre. Pour moi cela montre bien que les cellules au cœur d'une petite branche mettent beaucoup plus de temps à sécher qu'on imagine, beaucoup plus que sur une billette de plus gros diamètre que l'on a fendu et ébauché, c'est ce que j'ai pu constater.
  37. 1 point
    Désolé ! Je ne connais que celle de Noé ! !
  38. 1 point
  39. 1 point
  40. 1 point
    le mien est fait avec : coffre bois contreplaqué 10mm renforcé de tasseaux (longueur/largeur/profondeur à définir en fonction de l'arc et du gabarit) avec porte relevable en facade (certains la font dessus) intérieur recouvert d'isolant mince thermo-reflecteur 4 lampes de 100W (permet de monter jusqu'à 70°), l'arc et son gabarit sont au dessus, mais on peut faire l'inverse un thermostat pour arrêter à la température voulue un petit ventilateur pour répartir la chaleur
  41. 1 point
    Le principal, c'est que ça marche...............le reste on s'en fout un peu, non?
  42. 1 point
    Même pas eu peur (sur cette photo, c'est votre serviteur) Il y a pire en parcours 3D ou nature. Ce n'était pas difficile, c'était simplement Auneau Il n'y avait qu'une cible "compliquée" : celle ou l'on tirait depuis un trou ; on ne voyait que la moitiée de la cible et les "petits" n'en apercevait que le haut mais ça le faisait quand même. De toute façon Auneau est réputé pour ne pas être un parcours "à points" mais un parcours convivial Surtout, ne changez rien !
  43. 1 point
    Merci Olive nous sommes bien rentré, avec plusieurs barrage filtrant mais au bout de 6 nous avons décidé de prendre l'autoroute a Angers bouchée qu'elle était! et avec la surprise de perdre encore 1 heure a 1 km de la roche sur yon en sortie d'autoroute. Enfin bref un grand merci aux Sains frères monastique D'auneau pour leur expérience de ces préparations divine de manche prehisto. Que Dieu aies une pensée pour vos âmes a tous.Arrivée 20h30 sous un soleil radieux que nous avons ramené d'Eure et Loire.BRAVO ENCORE.
  44. 1 point
    "Messieurs je vous salue"..........Les gonzesses vous pouvez rester dans la cuisine à faire la popote !!! Bienvenue quant même gavach12
  45. 1 point
    Bonjour, Je te présente mes excuses, mon intention n'était nullement de mettre en doute ni de juger tes propos ! Bien au contraire, tes écrits sont passionant et instructif pour le simple petit facteur que je suis. Mon "à vu de nez" est une expression d'ici qui n'à rien de méprisant condescendant ou autre..... J'ai moi même appris à me méfier de mon jugement personnel qui est très souvent influencé par mon ressenti. Je préfère m'excuser ici en public auprès de toi que passer par les MP. Surtout ne quitte pas le forum sur ce malentendu... T'es propos de facteur d'arc pro sont une mine ! Rare sont les facteurs pro qui partagent leurs savoir et passion. Voilà, je te présente encore mes excuses pour mes propos qui ton blessés. Ce n'était pas dans mes intentions bien au contraire.
  46. 1 point
    Je n'oserais pas dire que tu as tort, chacun ses goûts, mais il y a de la jouissance à faire des arcs bien tarabiscotés qui tirent............
  47. 1 point
    bonne rentrée/// oups pardon bon anniversaire @modl
  48. 1 point
    Salut ! Tu as ici de la doc qui pourrait t'être utile : http://www.licorneargent.be/les-arcs/facture-experience/facture-arc-details/etape-5/adaptation/ Je suis moi-même affairé à un projet de LB en orme dont je ne vois pas la fin (principalement à cause du boulot qui me bouffe pas mal d'énergie mais bon youpi c'est bientôt les vacances) et j'ai donc à gérer un unique noeud assez gros et situé de façon plutôt oblique sur le dos en sortie de poignée (branche basse). J'ai pris l'initiative de creuser ce noeud sans non plus aller jusqu'à créer un trou, principalement pour retrouver du bois "sain" et sans fissure (le noeud en question en avait une). La lecture du lien ci-dessus m'a inspiré. Ceci étant, l'arc n'est pas fini pour l'heure et je ne peux pas te garantir la viabilité du chantier. La suite dans les semaines qui suivent si tout va bien...
  49. 1 point
    J'ai corrigé, mon ordi fait de la dyslexie..............
  50. 1 point
    salut haldir, comme bernard, je taille l'encoche directement ds le fûts. ds le livre traditonal bowyer's bible ya un article de jhon strunk qui traite justement de ce type d'encoches. mais bon surement k'un menbres du forum aurais déja conçu ce type d'encoche.
×
×
  • Create New...