Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 01/16/20 in Posts

  1. 2 points
    Salut Long stef, j'ai depuis maintenant qqes années un falco spirit en 38# avec les options carbone + bambou. A un moment j'ai envisagé de le revendre après avoir acheté un martin savannah ... et puis , appréciant sa souplesse je l'ai finalement gardé. Je pense que c'est un bon petit arc pour commencer, pas une bête de course mais un rapport prix/qualité très intéressant et un arc très agréable à tirer.
  2. 1 point
  3. 1 point
    A en croire le style de ton avatar, je comprends cette hécatombe ! ! !
  4. 1 point
    Je confirme les dires de @Lap1 pour l’avoir testé chez lui 😉
  5. 1 point
    Et bien moi ! je te déconseille d'aller plus loin ! sauve-toi rapidement de ce lieu de perdition ! sinon tu es foutu ! .............
  6. 1 point
    Merci Mikrobotox pour ton retour ☺️. Oui le force est pas mal mais plus pour des archers beaucoup plus aguerri. J'attends d'autres retours pour me décider mais si c'est vraiment trop entrée de gamme pour le legend, vu que j'ai le budget pour un trophy je n'hésiterai pas !
  7. 1 point
    Je suis de Charente 🙂. J'espère que tout le monde est gentil parce que je vais avoir plein de questions je pense 😅, va falloir de la patience.. 😜
  8. 1 point
    dites, les gars le monsieur stipule que chez Lxarcherie (Salut Daniel) c'est un peu cher selon son point de vue. donc inutile de lui mettre le lien 😄
  9. 1 point
    Bin, c'est le but, non?
  10. 1 point
    C'est possible mais est-ce si utile ? Ici c'est Webarcherie où un peu de digression teintée d'humour est disons... traditionnelle.
  11. 1 point
    Le fameux V de la victoire... C'est un gars en costume (d'ailleurs plutôt escrimeur qu'archer) qui m'en avait expliqué la signification... Narguer l'adversaire en montrant à tous qu'on a échappé à l'amputation des doigts qui servent à décocher des traits (une façon aussi efficace que radicale de rendre un archer "inopérant" ou encore "neutralisé ")(ah la belle poésie du parler militaire )... Je me suis toujours demandé quelle était la part d'authenticité de cette explication ? Si elle est avérée, ce geste devait être au moins aussi insultant à l'époque que la façon actuelle d'exhiber son majeur aujourd'hui... On exerce aujourd'hui notre adresse de façon "anodine" dans des tournois costumés avec des selfbows de petite ou moyenne puissance et on persiste toujours à "romantiser" l'archerie ancienne (la faute à Walter Scott)(non je plaisante : j'aime beaucoup Ivanhoé, roman qui a révélé "la" vocation à nombre de médiévistes de qualité) mais de fait l'archer en situation de combat ne devait être perçu que comme un être profondément méprisable, lâche et sans honneur pour ceux sur qui tombait l'averse de projectiles... J'ai vu des gars en tournoi qui s'étaient fait fabriquer des arcs en if de + de 60 lbs et qui s'avéraient incapables d'armer leur arme à leur allonge, ce qui est quand même un peu gênant pour en user convenablement... Les érudits du Moyen Âge se considéraient comme des nains juchés sur les épaules des géants (ils ne voyaient plus loin que leurs "anciens" que grâce au savoir - en grande partie greco-romain - dont ils avaient hérité). Sûrement devons-nous accepter à notre tour de n'être que des avortons (sur un plan physique) avec nos arcs de fillette de moins de 50 lbs (les arcs, pas les fillettes ) en comparaison de la puissance musculaire des soudards d'antan ...
  12. 1 point
    et en plus je pense que l'on attendait pas des archers médiévaux plus que ce qu'on attend du fantassin standard : envoyer son projectile avec une précision acceptable. Contrairement à ce qu'on pense souvent je ne pense pas que c'était tous des Robin des bois et que la précision n'était pas l'essentiel de leur préoccupation car ils tiraient en groupe et de toute façon leur cibles étaient souvent en mouvement. quand on voit les barèmes auxquels ils étaient soldé je pense réellement que c'était les "trouffions de base" (les archers à cheval étaient un peu mieux payés et les hommes d'armes encore davantage). Comme dit Mike Loades dans le livre "the longbow", l'arc la flèche, l'archer formaient un "système d'arme" qu'on ne peut appréhender qu'en le considérant dans son ensemble et en tenant compte des conditions tactiques selon lesquelles ils étaient engagés. C'est la combinaison de ces différents paramètres qui a fait l'efficacité de l'armée anglaise pendant le début de la guerre de cent-ans. l'archer, l'arc ou la flèche considéré seuls n'ont rien d'exceptionnel. Le génie des anglais est d'avoir saisi l'intérêt de la réunion des différents éléments au sein d'une structure organisée est pensée en fonction de ses possibilités réelles. au risque de choquer les archers bien pensant et idéalisant ce n'était pour moi que des fantassins basiques. Ils n'avaient sans doute pas une idée exceptionnelle d'eux même .... comme bien souvent les soldats de beaucoup d'armée qui se sentent davantage considéré comme des bêtes de sommes taillable et corvéable à merci ..... à ce sujet, quelques exemples : suite aux réformes de Marius au temps de la république romaine, les légionnaires étaient tellement chargés qu'ils s'étaient eux-mêmes surnommé par auto dérision "les mules de Marius, certains poilus de la première guerre avaient tellement l'impression d'être de la chair à canon qu'ils montaient parfois en ligne en bêlant ...... et quand on parle de reconstitution médiévale, il faut bien reconnaître que ce que dit Le Paresseux n'est pas dénué d'observation et de bon sens : dans beaucoup de fêtes médiévales ont est plus dans le théâtre et l'assouvissement des fantasmes que dans la reconstitution historiquement étayée ....d'où l'idée d'assimiler l'archer médiéval à un être d'exception de force et de précision voire de discipline ..... alors que les textes historiques révèlent des hommes difficiles à contenir et diriger, se comportant souvent comme des brutes, parfois tellement avinées qu'on ne leur confier des flèches que sur le champ de bataille de peur de ne pouvoir les contrôler ....
  13. 1 point
    Passé 90#, le spine est très raide et la mesure de l'écart de déflexion infime (1,3 mm entre 90 et 110# = l'écart de déflexion et 26 et 28#) = ça n'a plus trop d'importance
  14. 1 point
    Quelques commentaires - sur la commande : no problème ; tout (l'arc et six flèches) est arrivé en bon état le lendemain du jour où je commençais à m'inquiéter. - sur les qualités "esthétiques" : c'est tout comme je voulais ; les bois (ébène pour la poignée et bouleau bouclé pour les branches) ; bonnes finitions - sur le confort : l'arc a un profil deflex-reflex assez prononcé ; je n'ai pas senti la différence de force (42 # à mon alloge) avec les 36 # de mon classique ; poignée très confortable ; fenêtre découpée ; souplesse à la décoche : 120 flèches à la première séance - pas de choc de bras d'arc (peut-être que la vitesse de sortie s'en ressent - peut-être aussi faut-il que j'allonge le band : le constructeur recommande 7" ; j'étais à 6) ; pas de bruit - sur les qualités techniques, je suis débutant ; je tire en ce moment à 25 m sur un blason de 122 cm ; le tir est tendu (pas d'effet de parabole) avec un fut de cèdre 11/32 pointe field 100gr ; ceux qui me regardent disent qu'il a de la pêche. Test du papier impec. Les résultats ? Ben, je suis pas sûr qu'il ne tiennent qu'à l'arc ! C'est soit de très bonnes volées (enfin ... pour moi : jaune et rouge quoi) ; soit le feu d'artifice (j'ai déjà cassé une flèche !). Pour être franc, les premières sont plus rares que le second ! Mais je m'amuse bien : je pensais continuer l'apprentissage de mon geste sur mon classique mais j'y suis pas revenu depuis l'arrivée du petit dernier. résumé : content, content :o :P :29:
  15. 0 points
    Bonjour thradris Regarde chez LX archerie https://www.lx-archerie.fr/epages/980418005.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/980418005/Categories/Facture_darc/Lamimations
×
×
  • Create New...