Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 04/25/17 in all areas

  1. 2 likes
    tant qu'a faire, prélèves sur un cheval rasta....plus cool que le métalleux
  2. 1 like
    Ben voui quoi, ils connaissent déjà la Beauce, en plus c'est tout plat, alors un p'tit tour dans la belle région des Ardennes
  3. 1 like
    Tout fout le camp, mon bon monsieur.
  4. 1 like
    Tu peux pas déplacer la Réunion et la famille à St Hubert ?????
  5. 1 like
    toujours cette idée de leur demander leur avis ....... si vous voulez le mien : ça veut dire que la démocratie a quand même des limites ! de mon temps on ordonnait monssieur !!! et la vierge obéissait !!!! lune ou pas lune
  6. 1 like
    Ça se comprend. elles n'ont pas envie d'être sacrifiées............
  7. 1 like
    Encore! Ça devient une habitude. P...., c'est pas vrai!!!!!!!!!!!!!!! Tu veux le N° de tph de don Corleone? Je dois encore l'avoir quelque part...........
  8. 1 like
    Nom de... Zeus, bon sang mais c'est bien sûr !
  9. 1 like
    Chêne blanc géant.
  10. 1 like
    Le petit dernier, celui de mon fils Théo. Il a attendu plus d'un an. Faut dire que je suis pas très productif en ce moment. Inspiration "médiéval romantique". Damas "twist", bronze, ébène et vieux fer.
  11. 1 like
    Faut juste un utilisateur adapté...
  12. 1 like
    On dirait une création d'Arcahic...............
  13. 1 like
    Bon pour ouvrir une case dans un autre imaginaire... Voici la tenue que je me suis confectionné pour aller tirer avec mon bout'd boé... Bon il fait quand même un peu frêle, le ch'tit cornouiller et on reste assez loin d'un warbow qui déchire les épaules au premier tir mais bon... Je m'appelle pas Musclor non plus ... Faudra quand même que je pense à rentrer le bas de mes chausses dans mes groles pour améliorer l'allure, non ?
  14. 1 like
    Ah la Bd380! une des ptites dernières de chez exca veinard!!! Bon sinon pour en revenir à ta question, pour du tir sur cible avec field points (100gr mini) il n'y a aucun souci tu peux utiliser du 20# (firebolt/xx75) ;dixit le fabricant et utilisateurs. Par contre quand les traits sont munis de lames de chasse il est déconseillé de tirer plus long que prévu; ça dépasse l'étrier dangereusement... Perso je recoupe systématiquement les 20# pour pouvoir alterner mes traits carbone et alu sans avoir à modifier les réglages de la lunette.
  15. 1 like
    C'est vrai, c'est beau... Ça va bien au-delà du fonctionnel.
  16. 1 like
    hallucinant ce que certains arrivent a faire ....
  17. 1 like
    je constate que cela ne fonctionne pas vraiment ( elle affiche des contributeurs de la semaine , pas connectés sur le site depuis plus d'un an et ceci de manière régulière ... ) que ce passe il ?
  18. 1 like
    Et bé tout pareil que les retardataires : juste magniFAÏque, cette dague ! Chapeau bas ! Bellissima !
  19. 1 like
    Hello !!!! Whaaaahou le Fab !!! Bon j'ai loupé plein d'épisodes je me rends compte !!! Chapeau bas !!! Magnifique
  20. 1 like
    Moi j'aurai plutôt dit avec le sauvage central
  21. 1 like
    Les Ballancourtois seront présents aussi
  22. 1 like
    Aie aie aie ... difficile de répondre avec certitude d'autant plus que ma boule de cristal est en réparation .... Dans le domaine de la préhistoire les hypothèses et explication ne sont jamais acquises ni définitives. Pour amorcer toutefois une réponse on sait par l'expérimentation que le polissage d'une hache taillée améliore son efficacité (comme l'a dit Pedro) et que le surcroît de travail généré par le polissage représente une plus value (v'là que je me mets à causer comme un économiste ....)mais je pense qu'il ne faut pas faire qu'une lecture en terme d'efficacité (il y a aussi un contexte de société de culture de mode inhérent à toute humanité mais qui nous est sans doute définitivement inaccessible. On peut aussi faire une lecture de l'outil en le repositionnant à sa juste place dans sa vie. je m'expliquerai au point 2. la lecture en terme d'efficacité entraîne souvent des dérives car elle nous ramène à des comparaisons avec notre propre société technique : mon couteau en acier coupe mieux .... il faut du silex de bonne qualité et j'en passe est des meilleures. il est moins aventuré d'essayer de repenser l'objet dans son environnement global et d'imaginer qu'on a pu dans de nombreux cas adapter le travail à ce qui est jugé utile et nécessaire par la société ... Un exemple : si vous demandez à des commandos de franchir la vallée de Millau ils se contentent d'une corde .... si vous faites appel à une société d'ingénieurs ils vous font un viaduc ... les gens du coin se sont contenter pendant des siècle d'un pont en fond de vallée. les trois solutions sont acceptables ... elles répondent à des point de vue et des investissements différents. Cet exemple à la con est simplement là pour montrer que dans certains cas la bonne solution est rarement celle que vous imaginer sauf si elle vous concerne.... pour la question de la lecture de l'outil (point 2) quand nous avons dû refaire des haches en silex pour des films d'animation pour l'espace d'interprétation des mines de Spiennes avec un ami on a commencé par regarder du matériel d'époque. Première constatation les haches polies complètes en silex de Spiennes sont rares (ca ne veut pas dire qu'elle avaient de la valeur, ça peut vouloir dire qu'elles étaient produite pour être utilisées (ce qui est le cas....) et donc que la valeur que nous leur attribuons n'est pas en phase avec leur valeur de l'époque. On connaît des haches taillées mais non polies (alors qu'elles sont de forme parfaite) sans qu'on ne sache pourquoi elles ont été abandonnées ... et puis quand on a dû les polir on s'est rendu compte (mais c'est une hypothèse) que ces haches parfaites étaient peut-être des déchets ! A l'observation on voit souvent sur leur surface des négatifs d'enlèvement trop profond qui auraient nécessité (par rapport à des haches taillées avec des négatifs d'enlèvements peu concaves) un tel accroissement du temps de polissage qu'il était plus réaliste de jeter ce truc et d'en refaire une plus rapide à polir .... (et là je refais le chemin inverse de ce que je disais plus haut : ce sont nos ancêtres qui semblent venir vers nous avec des raisonnements économiques actuels ....) quand on doit ensuite relier l'objet à son manche on se rend compte que le temps de travail pour tailler une hache est de 2 à 3 h (avec l'habitude on pourrait aller plus vite) le temps de polissage de 10 à 15 h peut-être 20 et que le temps pour faire le manche (collecte de la bûche ad-hoc, dégrosissage, façonnage perforation de la mortaise d'enchassement) est aussi de l'ordre de 15 à 20 heures .. on arrive ainsi à la conclusion (mais cela ne reste qu'une hypothèse) que dans l'ensemble hache-manche le manche a autant d'importance économique de la hache ... ce qui justifie la standardisation que l'on constate car si vous savez que la hache en pierre est le maillon faible et interchangeable de votre outil vous allez chercher à pouvoir la remplacer facilement en cas de casse et vous voudrez quelque chose qui se réadapte dans votre manche .... comme les lames interchangeables de votre rasoir .... bon pour la question du polissage et de son apparition ....très vaste débat !!!! on a surement utilisé des polissoirs et des meules pour moudre et écraser avant de polir des outils (en australie on à des meules (grindingstones) attestées depuis -40 000 (chiffres de têtes mais çà doit être çà) en Europe on commence à regarder pour les époques anciennes d'autres pierres que les percuteurs et les outils taillés donc on va aussi avoir des surprises .... écraser ou broyer des végétaux pour les manger encore aujourd'hui on a des tas d'outils pour çà dans nos cuisines (faites l'inventaire vous même par curiosité).... ceci pour dire que la technique apparaît certainement avant que l'usage n'en devienne aussi évident que pour les outils polis ..... après il y a les choix de sociétés, de culture, de mode énoncés plus haut .... (et de mémoire on a mis en évidence l'utilisation de polissoir pour travailler des matières dures animales pour faire des tas d'outils : aiguilles pointes de sagaies, etc ... pendant le paleo sup mais manifestement polir les outils en silex ne leur semblait pas important il faut bien reconnaître que vu la variabilité de réponse que l'être humain peut apporter à un problème donné .....on est rarement certain de bien interpréter.... d'où l'interêt des études tracéologiques et expérimentales poussées. Ce qui est certain c'est qu'il faut se poser les questions en essayant d'y répondre de la manière la plus neutre possible (en évacuant nos présupposés notre éducations, nos mode de sociétés etc...)
  23. 1 like
    Je découvre ce post...Elle est a tomber cette dague!
  24. 1 like
    bon, alors moi, maintenant que j'ai fini d'éponger la bave su'l clavier, je m'demande................est-ce qu'elle va aller sur le terrain cette lame, est-ce qu'elle va tailler dans "le vif du sujet" ?
  25. 1 like
    J'adore : tu as fait un boulot de fou !!! félicitations !
  26. 1 like
    Putain non de dieu qu'elle est belle! J'en reviens pas! je ne te savais pas coutelier aussi brutus la tu me laisse sur le cul!
  27. 1 like
    Tssss.......moi je fais ça souvent............je suis dans ma période taquine.
  28. 1 like
  29. 1 like
    La vache, quel boulot! Je suis impressionné. Superbe!
  30. 1 like
    mais assez vite il s'avèrera trop petit... ## Ça c'est du marketing ou je ne m'y connais pas!
  31. 1 like
    J'essaie de coller aux désirs de l'archer. C'était très amusant de faire ce tout petit arc avec comme objectif qu'il ait "tout d'un grand"... Effectivement, c'est plutôt petit : Après c'est le problème des arcs de jeunes enfants : au niveau design il faut les surdimensionner légèrement pour qu'ils suivent leur croissance un moment, mais pas trop pour que ça tire quand même bien au départ. L'arc va gagner en puissance un moment avec la croissance du petit qui va allonger davantage, passant par un couple poids/allonge optimal sans doute, mais assez vite il s'avèrera trop petit... C'est bien là l'essentiel ! Merci, ça fait plaisir !
  32. 1 like
    Elle est juste magnifique cette dague. Il va être fier Théo avec ça. Allez au boulot pour l'étui et la lame de Noa.
  33. 1 like
    Comment ça ; un an de travail et l'étui n'est pas fait ! Père indigne Bravo Fabrice, je reste toujours admiratif de ton savoir faire et là c'est un super boulot
  34. 1 like
    Tu veux pas m'adopter ? Somptueux ! Les bras m'en tombent, ma mâchoire inférieur se décroche et mes yeux on quittaient leurs orbites !
  35. 1 like
    Mon conseil sera d'oublier les maths... Si tu aimes la RDM, tu peux chercher à dessiner (plan avec largeurs et épaisseurs) des arcs qui fonctionnent à contrainte constante tout au long des branches. Certains l'ont fait et démontré que ça marchait sur des pièces de bois assez homogènes (ce que le bois n'est pas vraiment par nature). Cela dit on peut adopter quelques principes, comme expliqué dans le Traditional bowyer's bible vol. 4. Plus l'arc est long, plus l'équilibrage devrait être elliptique à mesure que la longueur augmente. Un arc court s'équilibre plutôt en arc de cercle, mais un très long aura une partie centrale (autour de la poignée) non travaillante, puis une portion d'ellipse, et enfin des bouts droits. Plus la longueur augmente, plus l'ellipse doit être aplatie, et moins il y aura de masses en mouvement éloignées de la poignée, et moins on gaspillera d'énergie pour mouvoir les branches. La forme de face est à prendre en considération : des branches triangulaires (flat pyramidal) demandent un équilibrage circulaire (épaisseur et stress quasi constants le long des branches), éventuellement légèrement elliptique vers les fondus pour éviter le suivi de corde local (car ça se répercute largement aux extrémités). Plus la forme de face passe de triangulaire à parallèle, plus l'équilibrage devrait passer de circulaire à elliptique. Ces principes se modulent selon le besoin : les grands arcs de guerre anglais ont des tillers circulaires alors qu'ils sont essentiellement parallèles et très longs, parce que leurs grandes puissances réclament que les branches travaillent sur toute la longueur. De plus ils se jouaient des risques de vibration à la décoche en tirant des flèches très lourdes. J'équilibre souvent mes D-bows très ronds vers le 1/3 central car c'est joli et ça donne des arcs plus souples à armer pour une longueur donnée limitée. De plus je sais que le bois le permet (ventre en osage ou ipé avec dos bambou collé en reflex). Pour le risque de vibration, je fais des extrémités fines et les chasseurs tirent des flèches plutôt lourdes (11+ gpp).
  36. 1 like
    Ah non je n'ai pas laissé tombé. En allant jeter des branchages à la déchetterie, je suis tombé sur un tas de feuille ressemblant à du Yucca alors j'en ai ramassé quelque une. J'ai aussi acheté une brosse à chat avec des pointes métalliques pour grattouiller tout ça. Comme c'était vraiment difficile de gratter la pulpe pour dégager les fibres, je l'ai laissé tremper dans un seau rempli d'eau. Quelques semaines plus tard, j'ai repris mon grattage et j'ai obtenu de belles fibres longues d'une cinquantaine de centimètres. J'en ai tiré une première corde d'environ 2 à 3 millimètres de diamètre que j'ai testé sur un arc de 20# puis sur un autre de 35#. Ca a l'air de tenir, elle n'a pas cassé pour l'instant et elle ne s'allonge pratiquement pas lorsque je bande l'arc. Celle que vous voyez sur la photo, c'est la deuxième que j'ai fait avec les fibres qui me restaient. Elle est beaucoup plus régulière et m'inspire beaucoup plus confiance que la première. D'un côté, j'ai fait directement une boucle lors du démarrage de la fabrication de la corde. De l'autre, je ferai soit un nœud d'archer, soit une épissure comme j'ai essayé sur le petit bout récupéré de la première corde. Sur ce petit bout, j'ai aussi fait des petits essais de tranche fil, ça a l'air aussi de fonctionner. Ah oui, j'oubliais, pour éviter que les rajouts de fibre ne glissent comme sur le tout premier essais que j'avais fait, j'ai opté pour ajouter 3 ou 4 fibres très régulièrement (tous les 3 ou 4 centimètres) et ça va bien. J'ai aussi décidé de ne pas couper les fibres qui dépassent tant que la corde ne se sera pas bien stabilisée sur l'arc qui devra l’accueillir et qui est en cours de fabrication (tout comme des flèches en bois mais là, je galère).
  37. 1 like
    Tu sais que c'est pas con, ce que tu dis.....de la vraie philosophie...t'es un frère.
  38. 1 like
    Attention, son président n'est qu'un Vignoble individu
  39. 1 like
    Chasseur fou, apôtre de la protection de l'acier par graisses animales +1
  40. 1 like
  41. 1 like
    une manche en plus : 12-13 août, le Mas d'Azil (le fil a été renoué ...) calendrier2017v6.xls
  42. 1 like
    Superbe travail tant sur les coutures que sur la gravure n'oublie pas de poster une photo une fois qu'il aura sa robe...
  43. 1 like
    Salut patrice simple et beau j'adore le dessin, super propre perso j'aurais mis un peu d'antique pour faire ressortir les reliefs
  44. 1 like
    c'est vrai aussi ... dans ce cas , je vous confie aux mains d'un expert en torture ( ... très sadique ) aux pouvoirs étendu, on finira par savoir !!!
  45. 1 like
    si , je veux une commission d'enquête avec pouvoirs étendus !!!!!!!! ...
  46. 1 like
    Et cette année le Paleosite est GRAVE dans notre calendrier. Nous y serons avec les copains d'Auneau ! Croix de bois croix de fer !!
  47. 1 like
    cool !!! , j'espère que ça va marcher ! ps : tu es culotté de faire un design comme ça avec du robinier ( ça travaille court sur branche un " mollegabet" ) même si l'arc est long ... gare au plis de compression ...
  48. 1 like
    Dans tous les cas, j'y vais !!! L'accueil est carrément géant, le parcours somptueux (même quand c'est Historix qui pète une durite en nous faisant un truc impraticable avec des cordes pour monter ou descendre...). Et c'est un de mes rares 30 cibles... Pis on rigole bien !!!
  49. 1 like
    mis à jour (et j'en profite pour partager la carte du championnat préhisto 2017..)
  50. 1 like
    J'adore cette forme..........qui me donne envie de me pendre pour Ramsés 2