Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Today
  2. La quintaine est posée là pour la photo, je tire dans une clairière en réalité. (Ça n'a pas empêché de la tester devant le mur avec qqu flèches industrielles tirées à 25lbs, on a commencés à 9, il en restait 4 à la fin 😆)
  3. Dediou !!! ... là ça ne rigole pas, fais gâffe au côté sécuritaire quand même non ?? ... Si tu râtes " la tête " , ta flèche va direct dans le mur derrière, ça ne va pas faire un plis ... 😅
  4. Salut à tous, étant un débutant dans la fabrication d'un arc composite, il me manque certaines bonnes informations. comme je n'ai pas de sous, j'essaye de faire avec. Donc, colle de vessie natatoire d'esturgeon à 50 euros les 30gr, c'est pas pour moi. La colle de peau de lapin est'elle utilisée pour coller les tendons. ? J'ai réalisé des essais avec des sangles de cerclage de palette en fibre polypropylène sur des bouts de lames fines " 2mm d'épaisseur de bambou sous tension de 50cm comme un vraie arc et ça semble bien fonctionner. Mais avec colle époxy que j'utilise depuis 25 ans pour autres choses que des arcs; Epoxy de Resoltech 1020. de SF composite de Fréjorgue, 34. Fabrication de bateaux. Araldite, c'est caca, trops dure et ça casse si il y a du flex. Question pour un champion. Les arcs anciens de type Mongol, Turc, Hongrois, et autres arc du roi Chapour . Puissance moyenne de 100/150Lbs. Les siyahs étaient fabriqué dans quel bois ? et tous étaient fabriqué dans du bambou ? Il existe des arcs de 200/250 Lbs ??? Bon, à l'époque les soldats étaient balaise. et les arcs aussi.
  5. Si bien sûr 😃 Alors le cadre est déjà top ... on était 8-9 de mémoire. On commence par une vidéo de notre tir, et après il reprend les bases, avec les façons de se positionner, respirer, décocher etc ... mais aborde aussi les réglages de nos arcs personnellement, ainsi que les mesures d'allonge perso, puissance de nos arcs etc avec une petite feuille fournie. Et à la fin du stage, une nouvelle vidéo pour voir les progrès 🙂 Du moins pour le level 1. Vraiment c'était cool.
  6. Yesterday
  7. Bonjour, et tu voudrais pas nous en dire plus sur ce stage ?????
  8. merci Bocoan de ton retour :) Le stage chez Philbows était top !!!!!!!! J'avais pris entre temps un Samick Sage, 30 livres, qui m'a été réglé là bas ;) Phil a du poncer une branche je crois au risque qu'elle pète ... mais je redécouvre un certain plaisir de simplicité dans le matériel (pas dans le tir), j'adore !!!!!!!!!
  9. Voici mes dernières pointes prêtes à être montées sur les futs : un bodkin aiguille (perce-maille) de section carrée, une pointe type 9 et sa grande sœur le bodkin de guerre lourd (heavy war bodkin pour les puristes) toutes deux de sections diamantées !
  10. tout a fait! des colles vegans! je ne voudrais etre plus catholique que le pape mais...quand il d'agit d'arcs primitifs...desolé de faire mon "vegan inversé"!!!🙂
  11. Et pourquoi pas des colles néoprènes? Elles sont faites pour des matériaux poreux et souples.Et les colles polyuréthanes? Restent souples. SOuvent utilisées pour des assemblages bois soumis à contraintes. Bon tout ça c'est dégueu chimiquement mais ça répond peut être à la question.
  12. J'y compte bien, j'ai même fabriqué une quintaine, c'est dire 😆 (un beau bébé de plusieurs kg de paille bien tassée) J'ai certaines flèches un poil trop légère (au début j'avais compté entre 8 et 10 grains par lbs au moins, donc ma limite basse était de 35g mais si c'est trop léger j'ai suffisemment de flèches à 40+ grammes)
  13. Last week
  14. Bravo pour tes belles flèches aka_laJoie , ça devrait bien se marrier avec un bel arc en if par exemple 😉 ...
  15. Un petit compte rendu d'expérimentation pratique pour mesurer la vitesse de sortie des flêches. J'ai utilisé mon Iphone (appli Dictaphone) pour enregister le vol de mes flêches à 15 m entre la décoche (schbouinggg) et l'impact (toc). Ensuite j'ai traité l'enregistrement sur Audacity pour mesurer l'écart. J'ai tenu compte de la vitesse du son pour compenser le retour de l'impact, et je suis arrivé à des résultats assez bluffants. En dehors des valeurs pures de vitesse, dont je ne peux pas apprécier la précision sans avoir un chronographe, je me suis intéressé au calcul d'énergie cinétique correspondant, en fonction du poids des flêches. En théorie, l'arc doit toujours transmettre à la flêche l'énergie accumulée dans ses branches lors de l'armement. Cette énergie restituée est en principe indépendante des flêches utilisées. Selon l'équation Ec=1/2 m v2, plus la flêche est lourde, plus sa vitesse de sortie sera faible, mais l'énergie cinétique est constante. J'ai mesuré successivement la vitesse de mes Fulmen 700 (16,33 g) et de mes Predator 3050 (23 g). Sachant que l'Iphone n'a pas une fréquence d'échantillonage très élevée, je ne m'attendais pas à des miracles. Or voilà les résultats avec mon Bowtech Reign 7 à 45 # : Flêche Fulmen 700, poids 16,33 g, Vitesse moyenne sur 15 m : 91,87 m/s, soit une Ec de 68 932 J. Flêche Predator 3050, poids 23 g, vitesse moyenne sur 15 m : 77,21 m/s, soit une Ec de 68 560 J. L'écart entre les deux Ec est de 0,5 %, soit pratiquement rien. En théorie, c'est normal puisque c'est le même arc réglé pareil, tiré par le même archer,à la même allonge, mais ça prouve que le processus de mesure est super cohérent, et ça donne confiance dans les résultats obtenus. Je suis quand même très surpris que l'expérimentation pratique avec des outils aussi rustiques colle aussi bien à la théorie.
  16. Je viens répondre à ma propre question : oui, je suis parvenu à un test papier quasi parfait. Ma valeur de détalonnage est de 3 mm, ce qui correspond à un angle réel un peu négatif vu le diamètre des futs. Pour y arriver, j'ai du revenir à un repose flêche à effacement. Le Timberdoodle et le Golden Key interfèrent trop avec la sortie de flêche semble-t-il. Je ne suis pas arrivé à un test correct sans jamais savoir si j'encochais trop haut, ou au contraire trop bas mais avec un rebond sur le RF. Au moins avec l'effacement, pas de pb de rebond et on peut explorer la plage de détalonnage l'esprit tranquile. Avec les autres RF, j'avais un blocage pour descendre trop bas l'encochage, sans doute de peur de massacrer l'empennage et le RF. Ce qui est bizarre, et qui m'a bien troublé, c'est que j'avais une amélioration de la trace verticale vers 1,5 cm de détalo. Moins bien au dessus (normal), mais aussi moins bien dessous (ce que j'avais tendance à interpréter comme un rebond sur le RF). Apparemment ce n'était pas ça puisque la bonne valeur est bien plus basse. Ca doit être une corrélation entre la distance du papier et l'oscillation du marsouinage. Comme je n'ai pas une décoche magique, je m'attends à des problèmes de régularité latérale avec ce RF, mais au moins les flêches sortent top lorsque je m'applique. Maintenant que je connais la bonne hauteur d'encochage, je vais peut-être revenir au Timber pour gagner de la tolérance à la décoche. A suivre.
  17. La trempe ne se contrôle pas au son ! Mais avec une lime fine qui doit glisser et ne pas mordre dans l'acier trempé . Ensuite un revenu flash est à faire au jaune paille (200-210°c). Si ton acier est vraiment trempé, essaies de le tordre à l'étau en tapant dessus avec un marteau balèze : s'il se tord c'est pas bon, il doit finir par casser si il est trempé. ( pour les essais de casse à l'étau il vaut mieux entourer la pièce 'd'un chiffon _surtout si c'est comme une lame de couteau _ Attention aux éclats qui peuvent traverser l'atelier! ) J'ai du fer à béton de 10 mm comme on aperçoit dans ta caisse, Eh bien chez moi il ne prend pas la trempe !! Car bien évidemment en ayant à disposition j'ai commencé par l'utiliser. Donc son taux de carbone est certainement <0.4% . j'ai dû pratiquer une cémentation à la corne ( pointe portée au rouge tu frottes un morceau de corne dessus en renouvelant l'opération plusieurs fois, ensuite plouf dans l'eau à la température d'austénisation. Et là tu contrôleras à la lime , tu verras tout de suite la différence ! Ceci dit l'apport de carbone par ce procédé (que connaissent bien nos anciens!) ne se fait que sur quelques centièmes de mm et ne supporte pas un affûtage . Merci pour Décocuir, jusqu’à présent j'en cherchais en GSB où l'on trouve de la petite ficelle de lin, et en mercerie sans succès . Bon s'il faut que je passe par la toile ...!
  18. Étonnement mes pointes prennent la trempe (je contrôle suivant le son fait après coup), mes fers à béton doivent être assez carboné... J'ai acheté mon lin chez Decocuir au cas où 😁
  19. Ah mais si tu en as déjà fait de différents types montre-nous ta fabrication ! J'en avais justement fait quelques unes il n'y a pas si longtemps _ pour me détendre 😄 _ (dans la rubrique "travail du fer") http://www.webarcherie.com/index.php?/topic/41261-pointes-de-fl%C3%A8ches-m%C3%A9dievales-forg%C3%A9es/&tab=comments#comment-933625 Essaies de faire la n° 9 comme le processus de fabrication que tu connais sans doute ?: https://journals.openedition.org/rae/994 Les aciers que tu utilises (fer à béton, adx,) ne prennent pas la trempe, ils vont se tordre et s'émousser facilement si tu tires avec sur cibles. Mais si c'est pour le folklore ça peut convenir ! Je suis toujours à la recherche de fil de lin suffisamment fin pour faire les épissures sur l’empennage (je ne trouve que de la ficelle grossière pour l'instant !)
  20. Bonjour, Dans cette vidéo on voit un tir à 140 mtr de distance avec une excalibur 380 ... Donc j'imagine (vu les prestations du tireur), qu'il est parfaitement possible d'atteindre 200 mtr avec une précision relativement identique en utilisant le modèle 440 FPS de la même marque ... Pour atteindre 300 mtr avec la même précision, je pense qu'il faudrait adjoindre un profilage effilé à la flèche, le cul qui est coupé perpendiculairement à l'axe doit générer une trainée monstre, je suis étonné que le fabricant n'ait pas pensé à ça, d'autant que la vitesse avoisine les 500 kmh à la sortie de l'arbalète sur le modèle 440 FPS ..... Ce type de dispositif existe sur les obus flèche, il y a un culot qui s'éjecte à la sortie du canon pour laisser place à un profilage limitant la trainée de culot ... Quelqu'un peut il me donner le diamètre précis de la flèche pour que je puisse modéliser ça ? (je parle de celles des excalibur)
  21. On la voit mieux là Je fais déjà différents types de bodkins (aiguilles, carrés...) je vais tenter les type 9 la prochaine fois J'ai enroulé la douille, fait un plat au bout, plié une tige carrée d'acier tendre et je l'ai coincée dessus et j'ai chauffé, le tout sans borax ! Je suis dubitatif quant à l'idée de séparer les ardillons au burin vu la quantité de métal que cela représente cependant... En soit rien de bien dur, juste fixer la tige sur la douille avant la soudure qui peut être un peut tricky si on a pas la bonne technique.
  22. bel ouvrage! bravo....le plus dur sera d'uniformiser la production!!!
  23. Bravo pour ta pointe de flèche et ta flèche en général ! C'est pas un exercice évident de forger des pointes à ailerons . C'est plus facile de commencer par des pointes carrées ou triangulaires . Maintenant tu sembles avoir soudé les ailerons sur la pointe après avoir enroulé la douille ? (Bravo pour la soudure si elle est réussie ! tu avais du borax?) Ça en complique la fabrication car elles étaient faites d'une seule pièce en tranchant les ailerons au burin. Fais des photos en zoomant les détails de ta flèche sur l’empennage _on ne voit pas grand chose dans le massif de fleurs !😏
  24. string

    Olivier ???

    pour leur culture commerciale en californie et arizona, ils ont importé des souches d'olea europeae d'europe et d'afrique du nord....je ne pense pas que ce genre s'est developé naturelement aux Ameriques, bien etonnant quand on connait leurs diversité vegetale par apport a l'europe! https://www.persee.fr/doc/caoum_0373-5834_2000_num_53_209_3759
  25. mais cher corbeau, on frise l'hors-sujet ici, un vin vegan ne te garantit pas qu'il soit sans sulfite....d'ailleurs si on suit leur logique jusqu'au bout, les engrais chimiques sont préconisés.....les fertilisants organiques, BEURK! succedanés de l'exploitation animale.... "le vin est la boisson la plus saine du monde" -Pasteur (*) (*) s'il avait été Belge il aurait cité un autre breuvage... 🙂
  26. Salut chuis un bleue dans la fabrication des arcs , depuis 3 semaines j'ai commencé , pour me faire les dents 5 petits arcs de type Mongol composite. Je suis un artiste graveur et sculpteur avec de l'expérience dans les fabrication de canoé, planche à voile, aileron avec profil aérodynamique bien définis, aileron de vitesse, et aileron avec grosse portances. aileron composites etc. Je réalise plein d'essais sur plusieurs parties de l'arc avant d'essayer de m'en faire un pour moi. j'en fais pour mes petits enfants.J’achète en ce moment des bouts d'olivier pour me faire des poignées. je viens de commander des Carrelets de bois de loupe de Peuplier. il semblerait que c'est chouette comme dessins. Pour stabiliser les lames d'un arc en olivier contre l'humidité, pourquoi pas faire une couche de finition d'une résine époxy pour pontage de bateau. J'ai la possibilité d'acheter des branches d'olivier vers chez moi. je suis à 40 km de Montpellier. et chez moi j'ai un robinier (faux-acacia) que je viens d'élaguer. J'ai mème une branche qui a la forme d'un arc Mongol sans l'avoir travailler . et aussi un cytises mort depuis 10 ans que j'ai abattu. Me reste trois grosses branches debout. J'ai été obligé de changer ma lame de ma tronçonneuse, elle n'a pas aimée. Lol..
  27. Arf........Mince, le truc qui doit rendre fou .......Bien désolée pour toi ! Peut-être poster des photos pour mieux voir le soucis ? Grozer semble avoir plutôt bonne réputation .....Essayer de voir ce qu'il en pense ..... Y-a-t-il possibilité aussi de voir avec l'ancien propriétaire qui t'a vendu l'arc ???? Désolée de ne pas être d'une grande aide mais dans un cas comme ça je serais bien déconfite et aurais envie de soutien.....
  28. Merci ! L'enclume dans le rail est une idée qui me semblait évidente, mais j'ai plutôt basé la mienne sur celle d'un youtubeur
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...