Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Peinture de farine

    Pareil ou un peu plus sur une trentaine de concours par an, je perds uniquement en 3D surtout lorsque je n'ai pas dormi, ou que je rippe sur un dos, mais là ça explose plutôt … Avant j'utilisais un vernis avec une sous couche en acrylique, maintenant avec l'obligation Européenne des vernis à base aqueuse ça ne marche plus bien, en ce moment je ne fais que vernir, mais tu as raison des fûts colorés c'est plus facile à retrouver.
  3. Je fais le mal que je ne voudrais pas; je ne fais pas le bien que je voudrais.

  4. Ouh là le débat que tu ressors !!!!! Tes questions touchent à de multiples facettes. je pense que le matériel a un rôle et que certains tireurs cernent une série de données importantes mais rares sont ceux qui communiquent autour ... je ne suis pas certain qu'on ait une meilleure compréhension du fonctionnement du propulseur même si certains pensent le contraire (j'ai de bonnes raison de penser cela, mais je ne veux pas trop m'étendre sur ce sujet qui risque de déraper). Je pense que technique et fonctionnement du propulseur peuvent recouvrir des réalités excessivement différentes Au niveau de la technique je ferai juste le parallèle suivant (et je me rends compte qu'il est cruel mais je suis aussi concerné par ma critique) : pratiquer et comprendre sont deux choses très différentes. à titre d'exemple je dirai qu'on peut être excellent conducteur sans savoir comment fonctionne un moteur à explosion. Christophe Colomb à découvert l'Amérique en se guidant sur les étoiles mais il croyait comme les gens de son époque que c'est elles et le soleil qui tournaient autour de la terre .... je prends ces 2 exemples pour montrer qu'on peut avoir une mauvaise explication et être quand même efficace.... et qu'il est difficile de trancher entre ces deux pôles (efficacité-explication) Pour ce qui est de comprendre le fonctionnement du propu je n'ai pas trop d'espoir avec les concours pour plusieurs raisons : 1. les concours n'ont rien d'expérimental et ne sont pas près de le devenir (ce n'est d'ailleurs pas le but). 2. les concours n'offrent qu'une approche très limitée de la problématique du propulseur puisqu'on ne recherche que la précision sans trop se soucier d'autres paramètres (il suffit pour illustrer mon propos d'essayer de mettre d'accord un chasseur à l'arc et un tireur fita .... C'est pas impossible mais souvent problèmatique !) 3. je pense que la variabilité gestuelle de projection, jointe à la variabilité matérielle du propulseur et de la sagaie crée une telle "zone de flou" qu'elle défie l'observation et qu'il n'est donc pas possible d'en déduire "des règles" 4. A la différence de l'arc dont la pratique s'est maintenue jusqu'à nos jours le propulseur lui à disparu, il faut donc tout réinventer et rien ne prouve qu'on invente bien .... D'un point de vue scientifique, la majorité des chercheurs s'interrogent sur la valeurs des rares données éthno dont nous disposons ... pour la simple et bonne raison que les gens qui les ont collectées ne savaient pas ce qui était important ou non dans ce qu'il voyaient, collecter ou entendaient .... (on sait par ex que dans certains cas les populations traditionnelles ont fourgué aux blancs des erzatz de matériel et des explications à la con .... C'était de bonne guerre on leur donnait du mauvais acier et de la verroterie .....
  5. Peinture de farine

    J'en perds quand même pas mal, 4 ou 5 pour une saison. J'en casse aussi mais je ne les répare que si elles sont cassées dans le 1er tiers ( je suis trop douillet et crains pour mes mimines ). Je peins maintenant tout le fût en blanc parce que c'est plus facile à retrouver. J'ai utilisé une peinture bois à laquelle j'ai ajouté 20 % d'eau et je peins au tampon démaquillant. Peu de traces comme avec un pinceau, ça séche plus vite, 3 voir 4 couches avec ponçage à la paille de fer et hop un coup de lasure ( toujours au tampon démaquillant ). Ca ajoute maxi 0,4 g pour un fût de 32 pouces ( que je coupe après ). Toujours au tampon je pose une déco perso ( Saltire ) supplémentaire en cachant du blanc au scotch électricien. Je vais tenter l'aventure bientôt avec mes legacy en AC ( j'en perds autant ).
  6. Today
  7. Merci Bigfoot. J'ai créé un tableau où l'on observe la progression du niveau du tir au propulseur depuis 1999. J'ai pris en compte la moyenne du top 15 et du meilleur tireur de chaque année. Ce que je constate c'est une nette progression du niveau de 1999 à 2005. Depuis cette date, le niveau semble se stabiliser avec quelques piques. Par exemple, lorsque Thomas Hohn occupait la première place du podium en 2006-2007, de nombreux autres excellents tireurs était présent sur le championnat avec de belles prestations (les Chauvaux, B.Ginelli, C.Huc, M.Porcheron, C.Claustres, J.Galetti, L.Bernat, etc...). Au fil des années, certains de ces bon tireurs on stoppé le championnat (ou n'ont pas effectué les 3 manches nécessaires pour être classé). Il y a une période très intéressante avec des tirs de très haut niveau avec la famille Jamon (à partir de 2011). En règle générale et de façon logique, quand un ou deux tireurs se démarque par des scores particulièrement élevé (30 sagaies avec 90 ou 100 points par exemple), les autres bon tireurs semblent se démener pour encore mieux tirer. Je me pose une question concernant ces statistiques, n'ayant que peu d’ancienneté dans le championnat: qu'est qui nous a permis t’atteindre ce niveau qui semble constant depuis 2005? Est ce notre compréhension du matériel? Ou est ce une meilleure compréhension de la technique de tir? Ou d'autre éléments? Statistiques Propulseur 1999-2017.xlsx
  8. 1er essai de backing en tendon

    Du coup question subsidiaire. Combien de temps de séchage avant de commencer à faire travailler l'arc? y a t il des indices visibles de l'état de séchage du tendon?
  9. Ouaip, en gros.........sauf que le tendon qui fait plier le bois, c'est plus une légende urbaine qu'une réalité. J'ai déjà fait des arcs avec une épaisse couche de tendons et laissé sécher le temps qu'il fallait, ca n'a pas donné plus de reflexe. Dans ton cas, les tendons se sont rétractés mais se sont décollés du bois: ils dont devenus droits au lieu de rester sur la courbe.
  10. 1er essai de backing en tendon

    C'est la question que je me suis posé. Quand le tendon sèche, il se rétracte c'est ça qui donne un peu de réflexe à l'arc. Mais à cet endroit j'ai laissé plus d'épaisseur pour avoir les poupées rigides. Du coup en se rétractant le tendon a eu du mal à faire plier le bois et s'est décollé. Jai bon ?
  11. ça veut dire quoi un lieu sans grand intérêt (tourisme, implantation du parcours, .....) ?
  12. Tu peux assurer en ligaturant avec du fil (de tendons)......c'est aussi la courbe qui pose problème quand les tendons se rétractent en séchant si le collage n'est pas parfait.
  13. Peinture de farine

    Mauvaise langue ! Je perds très rarement ! même si je casse parfois, mais les fûts bois ça se répare, tant qu'on n'explose pas au niveau de l'empennage.
  14. Peinture de farine

    Pour ceux que la peinture à l'ocre intéresse, allez sur le site terres et couleurs pour obtenir les livrets de recettes (5€) : (https://www.terresetcouleurs.com/) et pour les pigments le Moulin à couleurs à Charleville Mézières (http://www.moulincouleurs.fr/fr/)
  15. Peinture de farine

    tellement vrai..!
  16. Peinture de farine

    Bof dans 1 an tu auras perdu la moitié de tes flèches...........
  17. Peinture de farine

    J'ai lu 10 ans, à condition de passer une seconde couche après 2 ans. Au bout de 10 ans on peut repasser une couche après un simple nettoyage sous pression pour repartir pour 10 ans. Ceci dit pour une flèche c'est une peinture mate assez épaisse, ça doit ajouter un poids non négligeable et c'est assez aqueux donc un risque de déformation des fûts, avec un vernis naturel on ajoute seulement du côté de 0,5g avec 2 couches et ça protège très bien de l'humidité.
  18. 1er essai de backing en tendon

    Oui à peu près.
  19. 1er essai de backing en tendon

    Certains arcs, je te jure, il me semble plutôt les avoir entendu se marrer...
  20. Peinture de farine

    D'après ce que j'ai lu ça tient au moins 5 ans
  21. 1er essai de backing en tendon

    Dans le sens des fibres, n'est-ce pas ?
  22. Il faut strier, légèrement par exemple avec une scie à métaux ........
  23. 1er essai de backing en tendon

    Dégraissé et mis une couche de colle c'est sur, mais une fois le tendon enlevé la surface me paraissait bien lisse. J'ai sûrement pas assez insisté. De mémoire j'avais passé un coup de grain 40. Du coup avant de recoller, j'ai passé un léger coup avec le bord de la râpe ce qui m'a fait de belles rainures.
  24. Tu avais bien dégraissé, rendu le bois un peu rugueux et mis une couche de colle avant de poser les tendons?
  25. Peinture de farine

    Je n'ai jamais essayé, mais instinctivement je pense que ça ne doit pas tenir dans le temps.
  26. Je dirais qu'il faut laisser sécher le tendon fraîchement posé tranquillement dans un endroit sec et ventilé à l'abri de la lumière ( pas derrière une fenêtre ) et à une température normale de 20 °. Cependant la voiture au soleil est bien ( même en Normandie ) comme four à 60 °C ( mais pour faire prendre une colle bi-composant seulement ).
  27. Peinture de farine

    Je connaissais la colle de farine (farine + eau) qui est, par exemple, utilisée en animation "art et nature" (inspiration land art) pour coller des éléments naturels légers (coller des feuilles sur le tronc d'un arbre par exemple). Le mélange est en effet bien bien pâteux......Je serais curieuse de savoir ce que cela peut donner sur des fûts bois .......
  1. Load more activity
×