Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Today
  2. Bonjour à tous. Je viens d'acquérir un arc "Arc Phoenix en édition limitée ONEIDA EAGLE BOWS". Je recherche quel serait le repose-flèche le plus adéquat pour le tir en instinctif, 3D et chasse. On m'a parlé du repose-flèche "TimberDoodle 2 BODOODLE". Quels sont vos avis à ce sujet ? Est-ce celui qui convient ou y en a-t-il un autre plus adéquat ? J'ai également vu celui-ci : "Repose-flèche Chasse Ultra Rest Drop-Away de QAD". Merci d'avance pour vos réponses et conseils.
  3. Super merci!!!j vais regarder ca de prêt ce soir!!!!
  4. On utilise ces valeurs-ci : Avec cet exemple (MOR/MOE)x1000 = 6 donc a priori pas terrible pour un arc, si tant est que cette méthode soit vraiment valable. Note bien que ce sont des valeurs moyennes et qu'il y a souvent de gros écarts au sein d'une même essence. L'orme est plus réputé que le noisetier mais j'ai déjà eu affaire à du noisetier bien meilleur que de l'orme : l'un était exceptionnellement bon et l'autre exceptionnellement léger et tendre.
  5. Parce qu'il n'y en a pas en général. Le rapport module de rupture / module d'élasticité peut être un bon indice, certains utilisent (MOR/MOE)x1000 : https://www.wood-database.com/wood-articles/bow-woods/
  6. Ok mais j ne vois pas ou ce trouve la référence de tractionhttps://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://tropix.cirad.fr/FichiersComplementaires/FR/Afrique/OKAN.pdf&ved=2ahUKEwje2c6ImsPsAhXCzoUKHb7nA0kQFjAAegQIAhAB&usg=AOvVaw1_T8kCIioKXFsvkWgRy5ec
  7. Vaste sujet et les fiches ne disent pas tout pour notre usage particulier. L'if et l'orme sont des bois d'arcs réputés pourtant ils ne sont pas très durs ni très denses. En revanche ils sont plus élastiques que la moyenne, ils peuvent travailler plus que d'autres sans garder une déformation. Un bois d'arc doit aussi être plus fort en traction qu'en compression sinon il est cassant. Mais s'il est beaucoup plus fort en traction qu'en compression il a tendance à se déformer (suivi de corde). Un essai en flexion peut donner des indications... Voir la base de connaissances.
  8. Pourtant ce bois est tres dense,je regarde les fiches techniques des différents bois et ne comprends pas ce qui fait un bon bois pour arc d un mauvais en comparant celle du frene et okan par exemple
  9. Les arcs en massa dont je parlais ont été faits sans backing, mais je passe du temps pour sélectionner une planche avec les fibres bien droites (pas facile à voir sur bois exotiques) et ces arcs étaient assez peu puissants (35 lbs).
  10. Je prend bonne note,pour vois aussi le baking est obligatoire pour un arc en bois brut?
  11. Voici les Résultats arc et propulseur de cette édition 2020. Nous avons eu droit à une excellente météo dans un parcours (30 cibles) où les Pyrénées étaient au rendez-vous. 🙂CLASSEMENT Brassempouy 2020.xls
  12. il se fend mieux quand il est un peu sec! j'ai aussi deja fendu de l'orme par grand froid, malgré ses fibres croisées ca se fendait tout seul.... il y a le bon fendeur et le mauvais fendeur.....😀🥰
  13. Bienvenue chez les 🤪 Peut-être se croirera t'on sur une manche prehisto (Ramioul ou Saint-Hubert) après cette crise de corona 😷
  14. Et n'oublions pas le backing en rawhide (cuir cru), facile à poser et collé à la colle à bois.........
  15. A part les dos en bois ou bambou je n'ai essayé que la toile de lin collée à l'époxy liquide, ça protège bien même sur bois très dense.
  16. Yesterday
  17. Super!!!je ' ai pas les moyens de technique de faire du lamelé,un dos en fibre ou en tendons suffirait pour eviter la casse?se serait mon deuxième arc,le premier etant un pour mon fils ,mais j ai adoré le faire (c est un jouet un!!90 cm en lamelle de bambou bidouiller et renfort dos en fibre,50 metres qd meme)j ai passer du temps pour l équilibré au mieux et j ai trouvé ca passionnant,aimant le tir en général et aussi le travail du bois ,je me lance pour un pour moi!!!merci par avance de vos conseils ,j ai vu que vous etiez tres present ici
  18. Salut Foufouche Oui, aucune divergence de fond entre mes remarques et les tiennes. Même sur le 3ème point on est aussi d'accord. Un écart d'un cm au niveau de l'ancrage aura obligatoirement une incidence sur la distance et donc la hauteur en cible. Maintenir l'ancrage permet d'être plus constant. Après, en tir instinctif, je suis plus dans des tirs à distance "chasse" (20m grand grand maximum) avec un arc rapide, alors qu'en BB je tire à 18m (distance salle) mais également à 50m et là sans ancrage correct et une bonne décoche, la sanction est importante sur la distance ou/et le latéral. C'est la raison pour laquelle le BB m'oblige à être encore plus rigoureux sur l'ancrage et l'allonge, ce qui me sert ensuite en tir instinctif. Pour mes flèches, ce n'est pas un conseil que je donne aux autres archers et en concours, je tire des flèches identiques pour chaque volée (c'est obligatoire) et les plus proches possible en poids et foc. A yippee kaï, Le spine dynamique assure un vol de flèche correct mais pour que les flèches arrivent toutes au même endroit, il faut également que le poids, le foc, le diamètre, l'empennage soit identiques, donc, ce n'est pas très "normal" ou "conforme" d'avoir des flèches différentes au cours d'une même volée. Si je fais un travail sur ma libération de corde pour ne pas avoir de latéral, ce n'est pas très important que les flèches n'arrivent pas au même niveau de hauteur. Par contre si je travaille le point d'ancrage et l'allonge et que c'est la hauteur en cible qui doit être la même, il faut que les flèches soient identiques comme foufouche l'a fait remarquer à juste titre. Après avec l'habitude, je parviens aussi à adapter de façon plus ou moins consciente ma visée panoramique et donc mes tirs en fonction des flèches que j'utilise, soit parce que je les identifient visuellement ou même avec leur poids. Parfois, cette adaptation "bugue" et mes flèches légères partent trop haut ou mes flèches lourdes plongent trop tôt en fin de trajectoire. Ce serait plus simple et plus sûr d'avoir des flèches toutes semblables comme avec des futs carbone ou alu.
  19. Merci pour tous vos conseils je vais essayer d assimiler... et surtout continuer à prendre du plaisir 😇
  20. Salut didson, je tire depuis 3...mois et bienvenue sur ce forum Il y a plein de tireurs expérimentés sur ce forum et beaucoup de bienveillance à bientôt
  21. Je me prénomme Didier, j'ai 44 ans, je suis originaire de Bruxelles et j'habite dans le Brabant Wallon non loin de Waterloo. Je pratique le tir à l'arc depuis 3 ans en ayant fait mes débuts avec un Bowtech Icon. Un peu atypique comme choix pour un débutant me direz-vous 🙂 Un groupe d'amis chasseurs m'ont donné goût à la pratique et à ce type d'arc.Mes premiers tirs eurent lieu dans mon jardin et depuis maintenant plus de deux ans en club. Entre-temps j'a iégalement acquis un PSE Supra Focus XL ainsi qu' un recurve (Kinetic Sovren + lattes Sanlida) avec lequel je tire en barebow. Je découvre au fure et à mesure au combien c'est une pratique pointue et technique dans laquelle je me perds parfois tant le choix du matériel et des techniques sont complexes. C'est pourquoi je vous rejoins sur le forum afin de découvrir et partager ensemble autour de cette passion commune. En vous remercint d'avance pour votre accueil. A bientôt
  22. Anticonformiste. ... je ne trouve pas vraiment. .... c'est le spin dynamique qui prime et qui peut amener à avoir des flèches de lg différentes. Cela me semble "normal " avec des flèches bois .
  23. Salut picpic45 1er point on est d'accord 2eme aussi car souvent les archers disent qu'il tirent en instinct mais utilisent des points de visée !!! 3eme pas trop d'accord dans les 2 car un ancrage mal fait exemple 1cm de moins ça va donner moins de puissance et donc une arrivée plus basse en cible surtout en grande distance 4ème ok se faire plaisir, perso je me fais plaisir quelque soit le resultat, cependant je préfère garder toujours le même arc le même matériel la même technique pour m'améliorer pour ton message suivant juste une remarque, certains tirent des flèches différentes en longueur etc, si tu t'amuse avec et que tu aime ça c'est bien, mais pour ceux qui veulent progresser je préconise des flèches identique en poids empennage pointe encoche effectivement en s'amusant et sans objectif de concours, l'important est d'avoir des flèches adaptées et qui volent bien dans l'ensemble on est sur la même longueur d'onde 😁😁😁
  24. Je ne voudrais pas te poluer l’esprit par mes avis car mon objectif et ma façon de tirer sont un peu particuliers. Je suis chasseur à l’arc et mon entraînement doit prendre en compte cet objectif. De plus un accident m’a privé de mon œil directeur toutes les techniques que j’ai mises en œuvre doivent me conduire à mettre la première flèche au bon endroit. J’ai choisi le tir instinctif parce qu’à la chasse on n’a pas tellement le temps de réfléchir à la distance et la position de son arc.
  25. Toutes ces discussions m'ont donné envie de passer de la théorie à la pratique. Une volée de 16 flèches à 15m, tir "instinctif" sans maintient de l'ancrage mais en travaillant la posture, la traction dorsale et la libération de corde à allonge régulière. Le tout dans la décontraction, le maximum de lâcher prise. Bref, un petit moment de plaisir avec un arc et des flèches. Pas bien grave si toutes les flèches ne sont pas dans le centre jaune (d'un blason de 40). Le latéral est acceptable. Mes flèches. Mon anticonformiste est également présent. Des flèches différentes avec des poids différents, des encoches taillées ou non, des empennages différents. Pas très orthodoxe tout cela. Seule exigence, elles volent le plus droit possible avec les futs nu de 5m à 30m et plus.
  26. c'est bien ce que j'ai mentionné dans mon message. Oui, mais pour moi, le fait de maintenir l'ancrage entraîne parfois une mauvaise décoche qui provoque du latéral. La décoche est bien le problème et non pas l'ancrage directement. Ma libération de corde et ma traction dorsale est bien meilleure et plus régulière si je ne décompose pas ma séquence de tir avec un temps d'arrêt à l'ancrage (sauf mentalement). Pour autan, je conseille (et j'y travaille régulièrement) d'avoir effectivement un petit temps d'ancrage mais le coté "obligatoire" prôné par certain me gêne un peu surtout lorsque cette recommandation vient de la part d'archers qui utilisent un repère de visée dans leur fenêtre d'arc et non pas une visée panoramique sans artifice sans faire d'évaluation de la distance pour choisir son piannotage ou son repère sur l'arc. Oui mais un mauvais ancrage en BB avec une visée pointe de flèche est sanctionné par une flèche trop courte alors qu'avec un arc droit plus puissant, cela pardonne davantage. En tout cas moi, cela m'aide mais je travaille aussi l'ancrage prolongé avec mon tir instinctif et mes arcs tradi. Je suis d'accord et je respecte ce point de vue mais pour moi "se faire plaisir" est essentiel. Et puis je trouve que l'éducation du cerveau et du corps passe aussi par des pratiques différentes qui obligent à "s'adapter" et pas simplement à s'automatiser (voir se robotiser). Tant pis si la performance s'en ressent, ce n'est pas le plus important pour moi. En tir instinctif lorsque je change d'arc (puissances différentes, avec ou sans fenêtre, ...) mes flèches ne vont plus au bon endroit mais après quelques volées, les choses se remettent en place et les tirs s'améliorent. Les sensations sont différentes avec chaque arc et j'aime ça. Je trouve également qu'il faut savoir adapter ses exigences. Je n'ai pas les mêmes objectifs ni les mêmes exigences lorsque je tire en compound ou en arc droit. Et puis cela m'évite de devenir "sectaire".
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...